Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

le lait

Aller en bas

le lait Empty le lait

Message par liokine le Mer 7 Jan 2009 - 4:56

Introduction :



le lait Clip_image001 Le lait est le produit élaboré par les glandes mammaires des femelles de mammifères après la naissance du jeune.

le lait Clip_image001 le lait est un liquide physiologique naturel opaque blanc mat, ± jaunâtre, selon sa teneur en β carotène de sa matière grasse (précurseur de la vitamine A, colorant naturel de la graisse de lait, sa teneur dans le lait dépend de l’alimentation).

le lait Clip_image001 Sa saveur est agréable et douce, son odeur est faible mais identifiable.

le lait Clip_image001 C’est un aliment très nutritif, complet, de digestion facile, cependant seule la production laitière de quelques espèces de mammifères présente un intérêt immédiat en nutrition humaine (accessibilité et quantités satisfaisantes)

le lait Clip_image001 Les laits de mammifères présentent des caractéristiques communes et contiennent les mêmes catégories de composants (eau, protéines, lactose, matières grasses et minérales) mais à des proportions différentes d’une espèce à une autre, surtout pour les protéines, lipides et minéraux, ceci est constaté également à l’intérieur d’une même espèce, voire à l’intérieur des types ou des races d’espèces identiques.

le lait Clip_image001 Cette variabilité peut dépendre de :

La nutrition

Stade de lactation

L’age

le lait Clip_image002 L’époque de l’année

le lait Clip_image002 Débit lacté

le lait Clip_image002 Etat psychique de l’animal

le lait Clip_image001 La vache assure de loin la plus grande part de la production mondiale (90%) même en pays tropicaux (70 %) (FAO, 1990). Ce lait est de tous le plus connu et les données qui le caractérisent sont sans doute les plus exactes. Il est logiquement aussi le produit laitier le plus consommé et étudié en nutrition humaine.



Définition légale française :

Le lait est le produit intégral de la traite totale et ininterrompue d'une femelle laitière bien portante, bien nourrie et non surmenée. Il doit être recueilli proprement et ne doit contenir de colostrum.

Selon la fédération internationale de laiterie et le code FAO / OMS :

La dénomination "lait" sans indication de l'espèce animale de provenance, est réservée au lait de vache. Le lait est alors le produit de la sécrétion mammaire normale, obtenu par une ou plusieurs traites, sans aucune addition ou soustraction.

Définition physique :

► Le lait est un complexe nutritionnel qui contient plus de 100 substances différentes en solution, en émulsion ou en suspension, constitué à 90% d’eau.

► Le lait est caractérisé par différentes phases en équilibre instable :

  • une phase aqueuse (lactosérum) contenant en solution des molécules de sucre (lactose), des ions et des composés azotés (protéines solubles) et des vitamines hydrosolubles;
  • des phases colloïdales instables, constituées de colloïdes protéiniques (protéines insolubles en particulier caséine;
  • des globules gras (matière grasse + vitamines liposolubles) en émulsion dans la phase aqueuse.


► La densité du lait est de 1.028 à 1.035.

► Le PH du lait est proche de la neutralité entre 6.6 et 6.8.

composition :


Matière sèche (MS)
125 à 135


Humidité
900 à 910


Glucides
48 à 50

Lactose

Matières azotées totales (MAT)
31 à 38

Lait standard : 32

N non protéique
0,01 à 1,2

urée : 0,3 à 0,4

Lipides
35 à 45

Lait standard : 40

Cendres
7 à 7,5
Calcium : 1 à 1,4
Phosphore : 0,8 à 1,1
Magnésium : 0,12
Fer : 0,6 mg/l
liokine
liokine
placebo
placebo

Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : quelque part
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

le lait Empty Re: le lait

Message par liokine le Mer 7 Jan 2009 - 4:57

Analyses physicochimiques :

1/ prélèvement :
Le prélèvement doit être effectué en s’assurant de toues les garanties d’asepsie
La technique de prélèvement diffère selon que le lait soit conditionné en bouteilles, boites, sachets ou dans des récipients de plus grande capacité
Appareillage :
Quelque soit le mode de conditionnement, l’analyste a besoin d’un appareillage spéciale. Il s’agit de :

le lait Clip_image002 tubes de prélèvement : qui servent à prélever les échantillons de lait. Ce sont des pipettes en verre épais de grandes dimensions (60cm de long au min) munies chacune d’une panse cylindrique allongée et d’une pointe rétréci. Ces tubes sont préalablement stérilisés et sont à usage unique.

le lait Clip_image002 Flacons pour échantillonnage bactériologique : cannettes bactériologiques d’un volume de 125 ml préalablement stérilisées, destinées à recevoir les prélèvement effectués précédemment.

le lait Clip_image002 Fioles de prélèvement
Préparation des échantillons :
L’échantillon doit être porté à une T° de +4°c où il sera maintenu jusqu’au moment de l’analyse (au plus tard 8h). Si l’analyse n’est pas effectuée rapidement, dans les 8h qui suivent le prélèvement, il faut le stabiliser afin d’assurer sa conservation et ceci par addition :

- soit de K2Cr2O7 à raison de 1g/l de lait ;

- soit de 8 gouttes de formol et de 4 pastilles de 0.5g de trioxyméthylène / l.
Il est recommandé de transporte les échantillons à basse T° et en position latérale pour éviter l’accumulation de la matière grasse sous le bouchon du flacon.
Avant tout prélèvement, l’échantillon doit être :

le lait Clip_image002 amené à T° ambiante : il convient que le local, les réactifs et le lait lui-même soient à une T° variant entre 15 et 25°c et ceci par un séjour dans une enceinte à 15-20°C.

le lait Clip_image002 rendu homogène : par simple agitation au moment de l’analyse, ou par des retournements.
Si l’analyse n’a lieu que le lendemain du prélèvement ou plusieurs jours plus tard, la matière grasse se rassemble et prend masse le long de la paroi du flacon ou sous le bouchon, il faut la remettre en suspension homogène soit manuellement ou en utilisant un agitateur mécanique qui ne doit pas modifier la constitution du lait, qualitativement et quantitativement.
liokine
liokine
placebo
placebo

Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : quelque part
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum