Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

La toxicomanie

 :: campus :: cours :: 5eme année :: toxicologie

Aller en bas

La toxicomanie Empty La toxicomanie

Message par sciencedzaguet le Dim 22 Fév 2009 - 6:38

Qu’est-ce que la TOXICOMANIE ?
La toxicomanie est un comportement qui consiste à consommer d’une façon habituelle ou périodique une ou plusieurs drogues susceptibles d’engendrer un état de
dépendance. Ses effets se répercutent sur :
-la santé physique et mentale;
— la vie économique et sociale.
Selon l’Organisation Mondiale de la santé (OMS)
La toxicomanie est vue comme:
1. un désir ou un besoin invincible de consommer une substance;
2. une tendance à augmenter la dose (tolérance);
3. une dépendance psychologique et souvent physique à l’égard des effets;
4. des conséquences (émotives, sociales, économiques) nuisibles.
LE LEXIQUE DE LA TOXICOMANIE
Drogues:
Substance naturelle ou synthétique qui agit sur organisme d’un sujet en modifiant ses sensations,son comportement et son activité mentale mais aussi provoque des effets sur le corps, différents en fonction des produits et du mode d’administration.

Psychotropes :
L’ensemble des substances chimiques susceptibles de modifier l’activité mentale.

Pharmacodépendance:
état psychique et quelque fois physique se caractérisant par des modifications du comportement qui comprennent toujours une pulsion à prendre une drogue afin de retrouver ses effets et quelque fois pour éviter le malaise de la privation.

Sevrage :
Consiste à interrompre la consommation d’une drogue de manière à arrêter le processus de dépendance.

syndrome de sevrage :
Ensemble des symptômes provoqués par l’arrêt brusque de consommation d’une substance psychotrope

qu’est ce qu’une overdose ?
L’overdose est un coma par surdosage qui peut entraîner la mort et dont les symptômes varient selon le produit utilisé.

Circonstance de survenue:
-Produit trop fort, ou coupé avec des produits toxiques ou encore mélangé à d’autres produits (médicaments et/ou drogues et/ou produits de substitution et/ou alcool) après une période d’abstinence (sevrage, prison)
-Chez les utilisateurs occasionnels
-Lorsqu’un produit plus concentré est mis sur le marché.

Caractéristiques de la toxicomanie :
Un certain nombre d’éléments caractérise classiquement ce concept de toxicomanie
dépendance psychique
la drogue produit un sentiment de satisfaction et une impulsion psychique qui exige une administration périodique ou continuelle de celle-ci pour produire un plaisir ou bien pour éviter un état dépressif.
dépendance physique
C’est un état d’adaptation qui se manifeste par des troubles physiques intenses quand l’administration de la drogue est suspendue. Cette définition inclut éventuellement la notion de tolérance.
Tolérance
Processus d’adaptation d’un organisme à une substance qui se traduit par un affaiblissement progressif des effets de celle-ci. D’ou la nécessité d’augmenter les doses pour obtenir les mêmes effets.
Accoutumance
L’état résultant de la consommation répétée d’une drogue (naturelle ou synthétique) à des doses de plus en plus fortes, pour obtenir le même effet.
Assuétude :
L’obligation de continuer à consommer la drogue et tendance à en augmenter les doses.

CLASSIFICATION
Selon les effets des psychotropes sur le système nerveux central on distingue trois catégories de drogues Les stimulants ; Les dépresseurs ; Les perturbateurs.

1. LES STIMULANTS (psychoanaleptiques)
Les stimulants entraînent une:
Amplification des influx nerveux qui se dirigent vers le cerveau
Action sur le système nerveux central
Accélération du rythme cardiaque;
Augmentation de la tension artérielle.
Stimulants Mineurs
-nicotine
-caféine
Stimulants Majeurs
-amphétamines ;
-cocaïne ;
Stimulants de l’humeur :
Antidépresseurs

2. LES DÉPRESSEURS (psycholeptiques)
Les dépresseurs ont la propriété de rendre l’organisme moins réceptif aux stimuli extérieurs
Stupéfiants
Opiacées et dérivés -.
Somnifères
Barbituriques
Non barbituriques
Tranquillisants

Majeurs : neuroleptiques
Mineurs : anxiolytiques
Alcools
Gamma-hydroxy-butyrate

3. LES PERTURBATEURS
Les perturbateurs agissent sur les centres nerveux comme les dépresseurs et comme les stimulants en même temps.
-Cannabis
-Hallucinogènes
-Inhalants


LES OPIACÉS

Naturels:
Opium
Morphine
Codéine
synthétiques :
Héroïne

l’Opium est extrait d’une plante appelée « le pavot ».

Mode d’usage:
L’Opium est généralement fumé, peut être absorbé;
La morphine est surtout injectée
La codéine (sirop contre la toux, comprimés)
Site d’action:
Récepteurs des opiacés endogènes
Effets recherchés :
Sentiment d’euphorie et d’exaltation
Effet contre la douleur
Sensation brutale de bien être
Effets secondaires
Nausées, anxiété, dépression respiratoire:
Abcès (point d’injection) ;
Hépatite, sida (seringues contaminées)
Effets a long terme
• Amaigrissement;
• Rétrécissement de la pupille de l’oeil
• Gestes ralentis
• Affaiblissement de l’organisme :
• Troubles de la mémoire.
dépendance psychique et physique
Syndrome de sevrage:
Anxiété, irritabilité, diarrhée
Traitement du syndrome de sevrage:
Sevrage brutal;
Anxiolytique
Neuroleptiques
traitement substitutif :
Méthadone
Action de la méthadone
• soulage le syndrome de sevrage aux opiacés;
• diminue la consommation illicite d’opiacés
•Réduit la criminalité et permet une réinsertion sociale;
•Réduit les cas d’injection(HIV, Hépatite);
•Réduit les effets de l’héroïne;
Une surdose de méthadone provoque la mort par arrêt respiratoire
détection:
— réactions générales des alcaloïdes
Après extraction alcaline par le chloroforme puis évaporation
Réctif de Dragendorf donne un jaune orangé
Réactif de Bouchardat donne un jaune ou un brun
Réactif de Valser Mayer donne un blanc avec précipité

— CCM, HPLC
sciencedzaguet
sciencedzaguet
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1217
Date d'inscription : 14/09/2007

http://blousesblanches.org/forums

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par sciencedzaguet le Dim 22 Fév 2009 - 6:58

GAMMA-HYDOXY-BUTYRATE ou GHB
(‘ecstasy liquide”, ‘drogue des violeurs”)

Puissant dépresseur du SNC
Utilise en médecine comme anesthésique
Vendu sous forme de liquide incolore, comprimés ou gélules
drogue versée dans les verres de boissons dans les boites de nuit, souvent à l’insu des personnes (femmes ) drogue des violeurs.
Effets recherchés:
Ivresse ;
Exaltation
Effets à court terme :
• Pris en petite quantité -> effet euphoristique (similaire à l’alcool)
• Pris en grande quantité-> effet sédatif, trouble la mémoire du jugement et de l’attention
• Pris en très grande concentration-> troubles respiratoires, risque de coma, troubles cardiaque, troubles digestifs,tremblements convulsions;
• Le G.H.B augmente la libido (désir sexuel);
Il n’y a pas de dépendance connue au GHB et donc pas de sevrage
LES BENZODIAZEPINES:

(valium, tranxène, librium, Rohypnol...)

intoxication chronique:
-Phénomène d’adaptation et de tolérance
-fatigue, dépression, trouble de la mémoire et du jugement, confusion
Dépression psychologique et physique
Sevrage:
-difficile, doit se faire sous surveillance médicale
-Symptômes : anxiété, insomnie, tremblements, crampes, nausées, fiévre

LES BARBITURIQUES:
(Gardénal, Nembutal, Seconal)

Effets recherchés:
— euphorie pour remplacer ou accompagner l’alcool ;
—les toxicomanes ont recours à ces substances lorsqu’ils ne peuvent pas obtenir leur drogue habituelle ou pour combattre les effets de fortes doses de stimulants (cocaïne, amphétamine)
Effets à court terme:
• une faible dose: soulage l’anxiété et la tension
• une dose plus forte :Sommeil, sensation d’euphorie troubles d’élocution, perte d’inhibition
• une forte dose: troubles respiratoires pouvant aboutir à la mort
• l’association avec d’autres drogues (alcool tranquillisants, opiacés) présente un grand danger.
Effets à long terme:
affaiblissement de la mémoire et de la capacité de jugement
dépression, sauts d’humeurs, idées suicidaires.
Dépendance psychique et physique
Syndrome de sevrage :
agitation, anxiété, insomnie,
délire, convulsions.


L’ETHANOL (ALCOOL)


Intoxication chronique :Alcoolisme, Ethylisme
absorption répétée de fortes quantités de boissons alcoolisées
Dépendance physique et psychique.
Effets:
-dégénérescence du système nerveux (inhibition progressive des facultés intellectuelles et morales)
-dégénérescence du foie avec cirrhose
signes cliniques :
Visage pale, aspect anxieux, agitation très importante, désordonnée, insomnie, délire, agressivité, confusion mentales, désorientation
syndrome de sevrage :
Tremblements, asthénie, malaise général
Anxiété, hyperémotivité
Insomnie, troubles de la conscience, hallucinations

AMPHETAMINES
Béta phényl- isopropyl- amine
« amines d’éveil »

Les amphétamines sont des amines sympathomimétiques les plus actives pour le système nerveux central.
Les amphétamines sont des psychostimulants purs. Ils provoquent une hyper excitation tant physique que psychique, avec perte de la sensation de faim, hypervigilance, anxiété.
Sur Le plan physique on note une mydriase, tachycardie poussé hypertensive, Les trois molécules amphétamines les plus utilisées à des fins toxicomaniaques sont
Amphétamine speed
Méthylène dioxy amphétamine (MDA)
3-4 éthyléné dioxy méthamphétamine (MDMA) (Ecstasy)
présentation :
Comprimés, capsules ou gélules de différentes couleurs
Absorbés par voie orale ou injectée
indications thérapeutiques:
Traitement de l’obésité (coupe —faim)
mécanisme d’action :
AMPHETAMINE
Augmentation de la dopamine
Augmentation de la noradrénaline
ECTASY
Augmentation de la sérotonine:
Augmentation de la dopamine et de la noradrenaline
effets recherchés :
Excitation, insomnie, anorexie
Accélération de l’intelligence et des possibilités physiques
Effets à court terme :
Diminution ou suppression de la fatigue physique et diminution de l’appétit
Augmentation de la force musculaire et l’éveil
Augmentation de la température du corps
Effets secondaires :
Tremblements, céphalées, vertiges, insomnie, incapacité de se concentrer
Troubles digestifs, crampes, palpitation cardiaques, hypertension artérielle
Effets à long terme :
hyperactivité, irritabilité, agressivité, nervosité, insomnie, dépression, psychose
Dépendances psychique et physique
Syndrome de sevrage :
Epuisement, sommeil perturbé, irritabilité, faim excessive
Etat de dépression modéré pouvant conduire au suicide
Traitement
-Traitement des troubles
Psychiques, neurologiques, cordiovasculaires
-Prise en charge psychiatrique

COCAINE

methyl benzylecgonine
cock, Coca, Neiqe
Alcaloide naturel Erythroxylon coca
action sur les récepteurs dopaminergique (blocage de la recapture de la Dopamine)
Effets:
-A faible dose
Euphorie immédiate
Sensation de puissance
Indifférence à la douleur
indifférence à la fatigue
-Puis :
état dépressif
Anxiété
-À forte dose
surexcitation
Tremblements
Hallucinations
Délire
Dépendance psychique
Schizophrénie
Traitement:
Administration d’agoniste dopaminergique (Bromocriptine ou PALODEL*)
Administration d’antidépresseurs
Administration des neuroleptiques
Psychothérapie adaptée
sciencedzaguet
sciencedzaguet
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1217
Date d'inscription : 14/09/2007

http://blousesblanches.org/forums

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par sciencedzaguet le Dim 22 Fév 2009 - 7:02

LE CANNABIS ou Chanvre indien
(Cannabis Sativa)

principes actifs:
à coté des constituants classiques de très nombreuses plantes (flavonoîdes, terpènes...etc), ont été recensés à ce jour plus de 60 cannabiniodes, Parmi les principaux cannobinoides présents dans la plante et conduisant à des effets pharmacologiques chez l’homme, figurent :
- le ∆9-transtétrahydrocannabinol (THC), principal produit psychoactif chez l’homme
- le ∆8-transtétrahydroconnabinol, moins psychoactif que le précédent.
- le cannabidiol,
-le cannabinol, non psychoactif mais qui aurait une activité anti-inflammatoire.
-Les acides ∆8 et ∆9 -tétrohydrocannabinoliques. Ce dernier n’est pas actif, mais transformé en THC lors de sa combusion.
-le cannabigénol (non psychoactif mais qui aurait une activité bactériostatique), le cannabichroméne, le canabicyclol, et leurs acides.

Présentation des produits et mode de consommations :
L’herbe encore appelée « foin » ou « chiendent » est un melange de sommités fleuries et de feuilles séchées et réduites en poudre C est le <kif» du Maroc, la « Marijuana» au Canada ou aux Etats-Unis, le «dagga » d’Afrique du Sud, le « grifa» du Mexique ou le « takrouri » de Tunisie
Toutes ces préparations sont destinées à être fumées, mélangées à du tabac dans du papier à cigarette (« joint ») soit pures (pipes à kif). Certains consommateurs les fument en utilisant des narguilés. pipes orientales à long tuyau communiquant avec un flacon d’eau aromatisée que la fumée traverse avant d’être inhalée
le haschich, encore appelé « hasch» ou « shit», est une poudre compacte brunâtre ou jaunâtre obtenue par battage et tamisage des feuilles et des sommités florales sèches puis compressée sous forme de « barrettes» Il est le plus souvent mélangé à d ivers ingrédients comme le henné au Maroc et au Liban ou le curry au Pakistan…Fumé en mélange avec du tabac,il est aussi consommé avec des aliments incorporé dans des pâtisseries par exemple.
L’huile de cannabis est un liquide visqueux brun -vert à noirâtre d’odeur vireuse. Elle résulte de l’extraction de la résine par de l’alcool à 90% suivie d’une exposition au soleil pour évaporer l’alcool. Le liquide ainsi obtenu est solidifié par chauffage afin de rendre le produit commercialisable.
Elle est destinée à être imprégnée sur la papier à rouler des cigarettes ou à être incorporée dans des préparations culinaires
Effets recherchés :
euphorie
sensation de bien être
ivresse alcoolique (<25mg).
Toxicocinétique :
absorption/distribution :
Cannabis fumé :
Après inhalation et en fonction de la technique utilisée (joint, pipe à eau) 15% à 5% du ∆9-THC présent dans la fumée est absorbé au niveau de la membrane alvéolo-capillaire
la vitesse d’absorption est extrêmement rapide puisque la concentration sanguine maximale est obtenue sept à dix minutes après le début de l’inhalation
La liaison aux protéines du THC et de ses métabolites dans le plasma est d’environ 97%
THC par voie orale:
D’usage peu fréquent, ce type de consommation conduit à un passage relativement lent du THC dans la circulation générale, considérablement plus lent que par inhalation.
Métabolisme :
Le THC subit, au niveau des microsomes hépatiques, un métabolisme oxydatif conduisant aux composés suivants :
Le 11-hydroxy-tétrahydracannabinol (11-OH THC), Métabolite psychoactif
Le 8-hydro-∆9-tétrahydrocannabinol, potentiellement psychoactif mais dont la participation aux effets du cannabis est négligeable en raison de ses très faibles concentrations et d’un métabolisme très rapide
• Le 11-nor-9-carboxy-∆9-tétrahydrocannabinol,ne possède aucune activité pharmacologique
Les cannabnoïdes agissent sur l’organisme par l’intermédiaire du système cannabinoides endogène, composé de substances neurochimigues (ligands endogènes) et de récepteurs spécifiques
Deux types de récepteurs cannabinoides ont été caractérisés :CB1,CB2

Toxicité
1 Aiguë:
Effets centraux
« Ivresse cannabique»
-Phase d’excitation euphorique;
-Phase d’exaltation sensorielle
-Phase de dépression
Effets périphériques
Effets cardiovasculaires : accroissement du rythme cardiaque;
bronchodilatation;
Rougeur des yeux:
Sécheresse de la bouche.
2 Effets à long terme :
Anomalies des voies aériennes supérieures
Reproductoxicité
immunosuppression
Dépendance :
Psychique ++
Physique +/-
Syndrome de sevrage :
Les symptômes de manque: sueurs, anxiété, agitation, nervosité, maux de tête, nausées, troubles du sommeil, diminution de appétit et du poids corporel, douleurs ou crampes d’estomac et tremblements
Détection :
Sang: CPG/SM
Urines : test rapides au bord de la route ou dans un cabinet médical, laboratoire d’analyses et de biologie médicale
Salives: immunoanalyse et la confirmation d’une recherche positive par GC-MS.
Cheveux : complément / GC-MS/M5

LES SOLVANTS VOLATILES :
(colle, décapant, vernis à ongles, essences...)

• Ce sont des substances volatiles qui se respirent (sniffing);
• Les effets sont instantanés.
effets recherchés :
Ivresse, exaltation, sensation de bien être, détente
Effets secondaires:
Sensation de vertige, démarche titubante, Difficulté d’élocution, Somnolence, Parfois irritabilité et agressivité.
A fortes doses : hallucination et délire.
Effets à long terme:
Confusion mentale, Trouble de la mémoire, Maladresse psychomotrice, Coma, mort par arrêt respiratoire ou par asphyxie
Toxicité des solvants:
Toxicité sur les organes vitaux (foie, rein, coeur, SNC, sang);
Certains solvants sont cancérigènes (leucémie)
Dépendances physique et psychique
Syndrome de sevrage : anxiété, dépression

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
PRISE EN CHARGE
Il existe 4 moments de prises en charge:
• Accueil
• Sevrage
• Post-cure
• Réinsertion sociale,
Règles communes:
• Interdiction de la consommation de drogue,
• Interdiction des comportements violents,
• Adaptation socioéconomique (activités, projets.....)
PFEVENTION
• Limitation de l’offre : mesures législatives et réglementaires.
• Réduction de la demande Recherches psychosociologiques.
Prévention générale:
• L’éducation du jeune et son environnement (scolaire, quartier)
Prévention spécialisée:
• Aux jeunes en difficulté;
• Aux jeunes toxicomanes:
• Recherche biologique:
• Recherche psychosociologique.
Information préventive :
• Brochures,
• Réunions, tables rondes, débats,
• Formation continue (éducateurs, professeurs, médecins, infirmiers)
sciencedzaguet
sciencedzaguet
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1217
Date d'inscription : 14/09/2007

http://blousesblanches.org/forums

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par kusanagi le Lun 23 Fév 2009 - 3:16

Merci bcp sdz, ça doit être fatiguant d'écrire tout ça.

Merci encore.
kusanagi
kusanagi
Remontant

Masculin Nombre de messages : 68
Localisation : ICI
Date d'inscription : 28/06/2008

http://portail701.olympe-network.com/

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par aime chat le Lun 23 Fév 2009 - 9:42

merci saliha love
je veux juste savoir prk Reskellah a refusé de nous donner les cours, apres le droit de regard de l'hydro???
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par sciencedzaguet le Mar 24 Fév 2009 - 4:58

kusanagi a écrit:Merci bcp sdz, ça doit être fatiguant d'écrire tout ça.

Merci encore.

le plus dire est d'apprendre! bon courage a tous

aimechat a écrit:je veux juste savoir prk Reskellah a refusé de nous donner les cours, apres le droit de regard de l'hydro???
je n'etais presente mais d'apres ce que j'ai entendu, elle n'a pas aimé le fait que vous n'assitiez pas au cours!
sciencedzaguet
sciencedzaguet
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1217
Date d'inscription : 14/09/2007

http://blousesblanches.org/forums

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par aime chat le Mar 24 Fév 2009 - 9:40

mais c'etait plus fort qu'eux
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par soupharm le Dim 21 Nov 2010 - 11:39

salam svp je voudrai connaitre le non du docteur qui vous enseigne la toxico à oran, est-ce DR.B.CHFIRAT?

soupharm
Régulateur

Féminin Nombre de messages : 39
Localisation : sba
Date d'inscription : 20/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par Louf le Dim 21 Nov 2010 - 11:43

Désolé,je ne peux pas te repondre car je ne suis pas encore en 5è année,mais ne t'inquiète pas,tu auras ta réponse d'ici demain,soit juste patiente.
Tu es la bienvenue Soupharm et nous sommes heureux de te compter parmi nous.
Louf
Louf
Panacée

Masculin Nombre de messages : 2980
Localisation : Wahran
Date d'inscription : 14/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par soupharm le Dim 21 Nov 2010 - 11:47

je vous remercie énormement :) j'attendrai votre réponce

soupharm
Régulateur

Féminin Nombre de messages : 39
Localisation : sba
Date d'inscription : 20/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par broken dreams le Dim 21 Nov 2010 - 11:55

bon, alors la toxico est enseignée par Pr rezkellah, Dr lachgueur
Dr chefirat et Dr belabassi assuraient les TP l'année derniere, mais vu qu'ils viennent de décrocher leur DEMS, je ne sais pas ce qu'il en sera pour cette année.
broken dreams
broken dreams
Tonique

Féminin Nombre de messages : 308
Localisation : nowhere land
Date d'inscription : 27/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par soupharm le Dim 21 Nov 2010 - 11:58

je n'ai pas compris, DR.CHEFIRAT vous a assuré que les TP?

soupharm
Régulateur

Féminin Nombre de messages : 39
Localisation : sba
Date d'inscription : 20/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par broken dreams le Dim 21 Nov 2010 - 12:01

oui, il a dispensé un cours concernant l'alcool ethylique, mais ce n'était qu'à titre de "remplacement"
qu'est ce tu veux savoir au juste, il serait préférable qu'on parle en MP; je pense.
broken dreams
broken dreams
Tonique

Féminin Nombre de messages : 308
Localisation : nowhere land
Date d'inscription : 27/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La toxicomanie Empty Re: La toxicomanie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: campus :: cours :: 5eme année :: toxicologie

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum