Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 16 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

loperamide

 :: campus :: Officine

Aller en bas

loperamide Empty loperamide

Message par pfizer-men le Dim 24 Oct 2010 - 10:00

dans ces dernier jour ya des gens qui ont utilisé le loperamide gel pour les NN( moins de 6 mois) en rason de 1/2 gel pour stoper la diarrhee.mais avant ils ont utilisé ,avant le loperamide; toute sorte de medicament mais c inneficace ( smecta; antiobiotik tiorfan ;sro ;arret du lait pendat une journee avec les tisane ; changement du lait;...). foule en colere hooooooooo je veu une signification. merci
pfizer-men
pfizer-men
Remontant

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 35
Localisation : saida
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par meroua2 le Dim 24 Oct 2010 - 12:25

d'apres mes connaissances le loperamide sirop est contre indiqué chez les enfants de - de 2 ans et les gelules st contre-indiqué chez les enfants de - de 8 ans

meroua2
Analeptique

Féminin Nombre de messages : 153
Age : 37
Localisation : oran
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Esculape le Dim 24 Oct 2010 - 13:14


Les diarrhées aiguës restent en Pédiatrie, à l’aube du XXIème siècle, l’une des affections pédiatriques les plus fréquentes - environ un milliard de cas par an chez des enfants de moins de cinq ans sur notre planète.

Si en Europe de l’Ouest ou aux Etats-Unis, son pronostic est en règle excellent, dans les pays en voie de développement, les complications et les décès restent fréquents (3 à 5 millions/an) justifiant pleinement, les recommandations en terme d’hygiène, de prise en charge hydroélectrolytique et nutritionelle et les recherches thérapeutiques de ces dernières années.

En France, les agents responsables de diarrhée aiguë sont le plus souvent viraux, dominés par les rotavirus qui représentent 60 à 80 % du total . Les étiologies bactériennes ne dépasseraient pas 5 à 10 % (1) ; c’est dire que les antibiotiques ont, ou devraient avoir, une place limitée et que la prescription des autres préparations médicamenteuses, très larges en pratique libérale, demande pour une utilisation rationnelle une réflexion quant au mécanisme physio-pathologique de la diarrhée. Ceci concerne les ferments lactiques, les inhibiteurs de la motricité intestinale, les agents anti-sécrétoires, la cholestyramine ou les silicates (2).

Quelle est la place de l’antibiotherapie ?

Cette question doit être corrélée aux résultats des travaux concernant l’étiologie des diarrhées aiguës observées dans notre pays.

L’antibiothérapie ne peut être justifiée que dans les situations de diarrhées aiguës en rapport avec des bactéries invasives soit 5 à 10 % des cas voire à une giardiase ; pour les autres étiologies, diarrhées liées à la libération d’entérotoxines, ou diarrhées virales, l’utilisation d’une antibiothérapie n’a aucune justification ; elle pourrait même favoriser le développement de résistances plasmidiques et accroitre, pour les salmonelloses, les risques de rechutes.

Les difficultés viennent souvent de l’incertitude devant laquelle se trouve souvent le praticien, quant à l’origine de la diarrhée aiguë ; les arguments cliniques sont utiles : selles glairo-sanglantes, fièvre élevée, signes extra-digestifs, état nutritionnel, âge ; le contexte épidémiologique est important : existence de cas identiques à la crèche, à l’école ou dans des communautés telles que les colonies de vacances. Les coprocultures peuvent bien sûr apporter des renseignements mais certains germes sont difficiles à mettre en évidence comme les Yersinia, les campylobacters ou certaines shigelles présents à faible concentration ; leur résultat est souvent tardif et leur coût élevé.

C’est dire que leur prescription doit être réfléchie et que leur interprétation et les décisions thérapeutiques qui vont se discuter, méritent toujours réflexion aussi bien pour l’enfant que pour son environnement scolaire ou familial. Ceci intéresse en particulier le portage chronique de salmonelles (3, 4).

En règle, la décision dans notre pays du traitement antibiotique d’une diarrhée aiguë se limite à quelques situations et à quelques étiologies.

Les indications universellement reconnues sont le choléra, la typhoïde et les shigelloses. On y ajoute en Pédiatrie les formes graves de salmonelloses et peut-être les giardiases aiguës (5).

pour les salmonelloses
Le traitement par antibiotique de la fièvre typhoïde ou des salmonelloses à para-typhi A, B, C est systématique. On peut y ajouter celui des diarrhées aiguës glairo-sanglantes à coproculture et hémoculture positives (3). Pour les autres cas, on sait l’inefficacité fréquente des antibiotiques et la survenue fréquente des guérisons spontanées : un âge inférieur à 6 mois et une malnutrition doivent nuancer cette position. Les antibiotiques choisis dépendent du tableau observé : le Cotrimoxazole est proposé pour certains, les bêta-lactamines malgré leur faible pénétration intra-cellulaire et, en cas d’échec et malgré leur absence d’autorisation en pédiatrie, les fluoroquinolones peuvent être proposées.

shigelloses
Il existe un consensus pour proposer un traitement antibiotique en raison de l’efficacité clinique et compte-tenu de la gravité des tableaux observés (5). En première intention, l’ampicilline 100mg/kg/jour ou le cotrimoxazole 50mg/kg/jour doivent être mis en place et ceci pour cinq jours au moins.

campylobacter
Le traitement n’est pas systématique sauf chez les immunodéprimés et dans les formes sévères. Les macrolides 100mg/kg/jour ont alors leur indication.

Pour les Yersinia, particulièrement les souches de Yersinia Enterocolitica, le cotrimoxazole peut être proposé même s’il ne raccourcit pas la durée de la diarrhée.
Dans le choléra, exceptionnel en France, l’activité de l’antibiothérapie est limitée ; la prescription d’acide nalidixique ou d’une fluoroquinolone a un intérêt plus collectif qu’individuel.
Les giardiases aiguës enfin sont traitées par le métronidazole, 15 à 20 mg/kg/jour pendant 5 jours.
Les ferments lactiques et levures avaient jusqu’à ces dernières années une efficacité thérapeutique non démontrée (1). Depuis 1991, plusieurs études internationales versus placebo ont apporté des informations intéressantes (6, 7). ISOLAURI chez des nourrissons de 4 à 45 mois en bon état nutritionnel a observé que le groupe recevant Lactobacillus Casei GG sous forme de produit laiter fermenté a une évolution de sa diarrhée plus courte que celui recevant du placebo (6).

En 1994, BOULLOCHE et al concluent que l’adjonction d’une préparation à base de Lactobacillus acidophilus tués souche LB (Lactéol ® ) au traitement d’une diarrhée aiguë chez des enfants de 1 à 48 mois avec perte de poids supérieure ou égale à 5 % accélère le retour à des selles normales par rapport au groupe placebo et raccourcit la durée de l’hospitalisation (7).

En 1997, COCONNIER et al confirment in vitro l’activité antibactérienne de Lactobacillus acidophilus souche SB dans les infections à germe gram positif ou négafif -comme des salmonelles, shigelles ou staphylocoques (Cool. Leur mécanisme d’action associe, selon ces auteurs, une réduction de l’adhésion des bactéries invasives aux entérocytes et la sécrétion d’une substance à activité antimicrobienne (Cool. Saccharomyces Boulardi (SB) a une action démontrée dans les diarrhées de l’antibiothérapie, les colites pseudo-membraneuses ; son bénéfice et son innocuité dans la diarrhée aiguë imposent des travaux complémentaires (2).


Les médications du groupe des opaciés

Leur efficacité sur le symptôme diarrhée est connue depuis des siècles. Leur mécanisme a été discuté : réduction de la vitesse du transit ou action directe sur les entérocytes, sur les échanges d’eau et d’électrolytes en particulier. Le Loperamide ® , qui appartient à cette famille, a été très largement utilisé chez les enfants comme chez les adultes ; son efficacité a été démontrée versus placebo chez le nourrisson dans des diarrhées bactériennes et graves (9, 10). Actuellement, l’autorisation de prescription est limitée pour la forme en gouttes aux enfants de plus de 2 ans (0,3mg/kg/jour), pour la forme en gélules à ceux de plus de 8 ans. Elle a été recommandée et utilisée à des posologies beaucoup plus fortes il y a une dizaine d’années ; cette restriction récente de prescription est consécutive aux risques chez le jeune nourrisson de distension abdominale voire rarement d’iléus par ralentissement du transit colique et a de rares effets centraux pour des doses importantes.

On peut cependant rappeler que J. NAVARRO et al avaient administré 0,5 mg/kg de Loperamide à 14 nourrissons de 1 à 36 mois atteints de diarrhée sévère et prolongée, que 9 ont été améliorés et qu’il n’y a eu de développement anormal de la flore bactérienne intestinale (11).

Les médicaments à action anti-sécrétoire

Nous avons déjà souligné les propriétés anti-sécrétoires du Lopéramide et la restriction récente de sa prescription chez le nourrisson.

Dans la même période, a été développé un inhibiteur de l’enképhalinase dont l’action est uniquement anti-sécrétoire et qui est commercialisé pour l’adulte sous le nom de Tiorfan ® .

Nous avons récemment participé à une étude multicentrique à double insu versus placebo qui a permis de confirmer l’efficacité et la bonne tolérance du produit chez de jeunes nourrissons (12).

Les autres substances à action antisécrétoire telles la somatostatine, les corticoïdes , les AINS ou les antagonistes calciques n’ont pas leur place dans le traitement des diarrhées aiguës.


Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Esculape le Dim 24 Oct 2010 - 13:24

Pour ma part je n'ai jamais prescrit d'Imodium*:il y a d'autres moyens plus subtiles .Je constate que ces dernieres années on l'utilise a tire_larigot.Dans nos études on réservait cela en dernier recours pour des diarrhées rebelles et on arretait rapidement des que les selles reprennent un aspect normal.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par pfizer-men le Lun 25 Oct 2010 - 0:28

oui je suis avec vous mais g des il ya des gens et pas des professionel (lle) de santé genial
pfizer-men
pfizer-men
Remontant

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 35
Localisation : saida
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Esculape le Lun 25 Oct 2010 - 11:35

Nous sommes entre professionnels et nous devons nous informer et échanger nos expériences.Il est facile de traiter un symptome mais il nous est demande de traiter une étiologie avec le moins de dégats possibles.On doit toujours voir la batterie thérapeutique que l'on a et les avantages et inconvénients d'un produit.Il n'est pas intelligent de combattre une "mouche" avec une bombe atomique.Soyons efficaces mais pas aux dépends de l'éthique et de la vraie démarche scientifique!!!

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Esculape le Lun 25 Oct 2010 - 11:53

Médications du groupe des opaciés

Leur efficacité sur le symptôme diarrhée est connue depuis des siècles. Leur mécanisme a été discuté : réduction de la vitesse du transit ou action directe sur les entérocytes, sur les échanges d’eau et d’électrolytes en particulier. Le Loperamide ® , qui appartient à cette famille, a été très largement utilisé chez les enfants comme chez les adultes ; son efficacité a été démontrée versus placebo chez le nourrisson dans des diarrhées bactériennes et graves (9, 10). Actuellement, l’autorisation de prescription est limitée pour la forme en gouttes aux enfants de plus de 2 ans (0,3mg/kg/jour), pour la forme en gélules à ceux de plus de 8 ans. Elle a été recommandée et utilisée à des posologies beaucoup plus fortes il y a une dizaine d’années ; cette restriction récente de prescription est consécutive aux risques chez le jeune nourrisson de distension abdominale voire rarement d’iléus par ralentissement du transit colique et a de rares effets centraux pour des doses importantes.

On peut cependant rappeler que J. NAVARRO et al avaient administré 0,5 mg/kg de Loperamide à 14 nourrissons de 1 à 36 mois atteints de diarrhée sévère et prolongée, que 9 ont été améliorés et qu’il n’y a eu de développement anormal de la flore bactérienne intestinale (11).

Les médicaments à action anti-sécrétoire

Nous avons déjà souligné les propriétés anti-sécrétoires du Lopéramide et la restriction récente de sa prescription chez le nourrisson.

Dans la même période, a été développé un inhibiteur de l’enképhalinase dont l’action est uniquement anti-sécrétoire et qui est commercialisé pour l’adulte sous le nom de Tiorfan ® .

Nous avons récemment participé à une étude multicentrique à double insu versus placebo qui a permis de confirmer l’efficacité et la bonne tolérance du produit chez de jeunes nourrissons (12).

Lis cet article Pfizer man!!




Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par meroua2 le Lun 25 Oct 2010 - 12:20

en cas de diarrhée chez un nourrisson on doit commencer par la rehydratation et l'arret du lait q'on remplacera par un lait de regime parfois c suffisant sans passer a la medication

meroua2
Analeptique

Féminin Nombre de messages : 153
Age : 37
Localisation : oran
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Esculape le Lun 25 Oct 2010 - 12:22

Bien vu!!!!!!!!!!! bravo

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par pfizer-men le Lun 25 Oct 2010 - 12:51

mais c la realité. g di ils ont utilisé tou les medicament
et la diarrhee tjr persiste .mem ils ont respecter la hearchie ( centre sanitaire hpital medecin prevé)
mais ya rien
mem une hospitalisation de 15 jour
g di le seul moyen c loperamide (apres essai d un desesperé)
pfizer-men
pfizer-men
Remontant

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 35
Localisation : saida
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Esculape le Lun 25 Oct 2010 - 13:23

Tu as la réponse a ta question....tu ne l'as pasencore lu? OU ALORS TU AS OUBLIE TA QUESTION?? MRD

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par pfizer-men le Lun 25 Oct 2010 - 23:08

Embarassed lol
pfizer-men
pfizer-men
Remontant

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 35
Localisation : saida
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Esculape le Mar 26 Oct 2010 - 11:01

Djoudi ne sera pas du tout contente de la tournure que prend le forum.... ccry

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par meroua2 le Mar 26 Oct 2010 - 12:40

je crois qu'elle est absente et q'on le chat n'est pas la les souris densent

meroua2
Analeptique

Féminin Nombre de messages : 153
Age : 37
Localisation : oran
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Esculape le Mar 26 Oct 2010 - 12:42

Tu dois t'attendre a des blemes avec Djoudi........ cavapo tien ça paix



lol

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Esculape le Mar 26 Oct 2010 - 13:06

Déja que tu fais travailler des Chinois.... affraid

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty re

Message par pfizer-men le Mer 27 Oct 2010 - 2:54

Esculape a écrit:Djoudi ne sera pas du tout contente de la tournure que prend le forum.... ccry
pk choc
pfizer-men
pfizer-men
Remontant

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 35
Localisation : saida
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Esculape le Mer 27 Oct 2010 - 6:01

On plaisante.Mais on a oublié ta question.Et meme toi ne te soucie plus de la réponse a ta question... mdr

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par pfizer-men le Mer 27 Oct 2010 - 8:49

Embarassed
pfizer-men
pfizer-men
Remontant

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 35
Localisation : saida
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

loperamide Empty Re: loperamide

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 :: campus :: Officine

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum