Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

Vidal on line.

 :: campus :: Officine

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:43

DUOPLAVIN 75 mg/75 mg, association fixe de clopidogrel et d'acide acétylsalicylique
11 février 2011 10:09 actus du médicament
DUOPLAVIN 75 mg/75 mg comprimé pelliculé est indiqué en prévention des événements liés à l'athérothrombose chez l'adulte déjà traité par le clopidogrel et l'acide acétylsalicylique.
DUOPLAVIN est une association fixe pour la poursuite du traitement d'un :

syndrome coronaire aigu sans sus-décalage du segment ST (angor instable ou infarctus du myocarde sans onde Q), y compris chez les patients bénéficiant d'une angioplastie coronaire avec pose de stent ;
syndrome coronaire aigu avec sus-décalage du segment ST (infarctus du myocarde) chez les patients traités médicalement et éligibles à un traitement thrombolytique.
Un comprimé de DUOPLAVIN contient 75 mg de clopidogrel hydrogène sulfate et 75 mg d'aspirine.

En pratique :
Chez l'adulte et le sujet âgé, la posologie de DUOPLAVIN 75 mg/75 mg est de 1 comprimé par jour.
DUOPLAVIN est utilisé après un traitement initial par clopidogrel et acide acétylsalicylique administrés séparément.

Identité administrative :
Liste I
Boîte de 30 comprimés pelliculés, CIP 3400938206371
Remboursable à 65 %
Prix public TTC = 31,79 euros
Agréé aux collectivités
Modèle hospitalier, 30 x 1 comprimé pelliculé pour délivrance à l'unité, CIP 3400935902269
Agréé aux collectivités
Laboratoire sanofi-aventis

En savoir plus :
Se reporter à la monographie VIDAL de DUOPLAVIN (avec photo)
Lettre du laboratoire aux médecins

11/02/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Nouvelle spécialité pharmaceutique
Sources : RCP - Journal officiel - Laboratoire



Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:44

FUNGIZONE 250 mg gélule, arrêt définitif de commercialisation
4 février 2011 11:16 actus du médicament
Le laboratoire Bristol-Myers Squibb, en accord avec l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), informe les professionnels de santé de l'arrêt de commercialisation définitif de FUNGIZONE 250 mg gélule (CIP 3400932132805) depuis décembre 2010. Cet arrêt de commercialisation est dû à des raisons industrielles.
FUNGIZONE 10 % solution buvable et FUNGIZONE 10 % solution buvable nourrisson et enfant ne sont pas concernés par cet arrêt de commercialisation.

Pour mémoire :
FUNGIZONE (amphotéricine B) gélule est un antimycosique à usage topique digestif, indiqué dans les cas suivants :
candidoses intestinales avec extériorisation clinique (diarrhées à candida, entérocolites à candida, candidoses anorectales) ;
stérilisation d'un foyer intestinal à candida pouvant entretenir ou compliquer une candidose vaginale ou cutanée ;
prévention des candidoses chez les sujets prédisposés recevant un traitement susceptible de les provoquer, notamment antimitotique.

En savoir plus :
Fiche d'arrêt de commercialisation de FUNGIZONE 250 mg gélule, Afssaps (27 janvier 2011)
Lettre du laboratoire aux professionnels de santé, Afssaps (25 janvier 2011)

04/02/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Arrêt de commercialisation
Sources : RCP - Afssaps (25 janvier 2011)

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:44

GARDASIL et CERVARIX, modification des recommandations de prescription
4 février 2011 11:09 actus du médicament
Dans un avis daté du 17 décembre 2010, le HCSP (Haut Conseil de santé publique) considère que, dans l'état actuel des connaissances et dans le cadre de la stratégie de vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) des jeunes filles âgées de 14 à 23 ans, il n'y a plus lieu de recommander de façon préférentielle l'un des deux vaccins. En effet, le HCSP souligne que les deux vaccins contre les infections à HPV actuellement disponibles en France, GARDASIL et CERVARIX, ont montré leur effet protecteur contre les lésions CIN2 ou plus liées aux génotypes 16 et 18.

Il a constaté qu’en l’absence d’essai comparatif, il n’est pas possible de comparer strictement les données d’efficacité des deux vaccins.
Le CTV (Comité technique des vaccinations) a pris en considération, pour ces nouvelles recommandations, les dernières données de la littérature sur la distribution des génotypes des HPV et les nouvelles données concernant ces deux vaccins (en particulier l’évaluation des données finales à environ quatre ans des études de référence). Ces éléments sont décrits précisément dans l'avis du HCSP (cf. En savoir plus).
Enfin, le HCSP rappelle que les deux vaccins disponibles contre les infections par les HPV ne sont pas interchangeables, et que toute vaccination initiée avec l'un doit être menée à son terme avec le même vaccin.

En savoir plus :
Avis relatif à la vaccination contre les infections à papillomavirus humains des jeunes filles âgées de 14 à 23 ans, HCSP (17 décembre 2010)

04/02/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Recommandations
Source : HCSP

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:45

ROTARIX et ROTATEQ, levée des restrictions d'utilisation
4 février 2011 11:08 actus du médicament
Sur la base de nouvelles données, l'Afssaps considère que sa mise en garde de mai 2010 concernant la restriction de l'utilisation des vaccins oraux contre les diarrhées à rotavirus, ROTARIX et ROTATEQ, peut être levée.

Suite à l'identification de fragments d'ADN du circovirus porcin de type 1 dans des lots des vaccins ROTARIX et de ROTATEQ (Cf. VIDALnews et VIDALnews Officine du 28 mai 2010), l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) avait recommandé en mai dernier, à titre de précaution, de ne pas utiliser ces vaccins.
Après évaluation complète de l'origine de cette contamination et analyse de données cliniques rétrospectives, le comité d'évaluation des médicaments à usage humain de l'EMA (Agence européenne du médicament) a conclu en novembre 2010 à l'absence de risque de santé publique.
En effet, les circovirus ne présentent pas de danger pour la santé humaine. Aucun signal de pharmacovigilance n'a été rapporté à l'échelon international et, en l'état actuel des connaissances, aucun élément ne permet de conclure à l'existence d'un danger lié à la présence de ce type de virus dans ces vaccins.
Il est demandé aux laboratoires fabricants de mettre en place les mesures correctrices nécessaires pour éliminer cette contamination.

Par ailleurs, et de façon tout à fait indépendante, sur la base des résultats des études de sécurité post-commercialisation disponibles, l'Afssaps rappelle qu'une faible augmentation du risque d'invagination intestinale aiguë dans les 7 jours suivant l'administration de la première dose ne peut être exclue pour les 2 vaccins.
A la suite d'une réévaluation de ce risque à l'échelon européen, une modification du RCP (résumé des caractéristiques du produit) de ROTARIX et ROTATEQ est en cours. L'Afssaps précise cependant que l'ensemble de ces données ne remet pas en cause le rapport bénéfice/risque favorable des vaccins à rotavirus.

En savoir plus :
Actualisation de l'information de sécurité concernant ROTARIX et ROTATEQ, Afssaps (28 janvier 2011)

04/02/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Le point de l'Afssaps
Sources : RCP - Afssaps (28 janvier 2011)

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:46

CUBICIN, cas de pneumonie à éosinophiles
4 février 2011 11:04 actus du médicament
Le laboratoire Novartis Pharma, en accord avec l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), informe les professionnels de santé que des cas rares, mais potentiellement graves, de pneumonie à éosinophiles ont été associés à l'utilisation de la daptomycine (CUBICIN 350 mg et 500 mg poudres pour solution injectable ou pour perfusion IV) depuis sa commercialisation en 2006. La majorité des cas est apparue après 2 semaines de traitement.

Les symptômes les plus fréquents de la pneumonie à éosinophiles sont une toux, une fièvre et une dyspnée. Le diagnostic s’établit sur l’augmentation des éosinophiles dans les tissus pulmonaires ou le liquide de lavage broncho-alvéolaire, ainsi que sur la présence d’infiltrats diffus sur les radiographies pulmonaires.
Dans ce contexte, le laboratoire souligne la nécessité pour les professionnels de santé de réagir rapidement devant des signes évocateurs de pneumonie à éosinophiles au cours d'un traitement par la daptomycine. La daptomycine doit alors être immédiatement arrêtée et le patient doit être traité par des corticoïdes si nécessaire.
La daptomycine ne doit pas être réadministrée à des patients ayant eu une pneumonie à éosinophiles suspectée ou confirmée.
Le laboratoire précise que le rapport bénéfice/risque reste favorable dans les indications autorisées.

Pour mémoire :
CUBICIN est un antibactérien réservé à l'usage hospitalier indiqué dans le traitement des infections suivantes chez l'adulte :
infections compliquées de la peau et des tissus mous (IcPTM) ;
endocardite infectieuse du coeur droit due à Staphylococcus aureus. Il est recommandé d'utiliser la daptomycine en tenant compte de la sensibilité bactérienne du micro-organisme et de l'avis d'un expert ;
bactériémie à Staphylococcus aureus lorsqu'elle est associée à une endocardite infectieuse du coeur droit ou à une IcPTM.
La daptomycine est efficace uniquement sur les bactéries à Gram positif. En cas d'infections mixtes polymicrobiennes pouvant comporter des bactéries à Gram négatif et/ou certains types de bactéries anaérobies, CUBICIN doit être associé à un ou plusieurs antibactériens adaptés. Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

En savoir plus :
Communiqué, Afssaps (2 février 2011)
Lettre du laboratoire aux professionnels de santé, sur le site de l'Afssaps (2 février 2011)

04/02/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Pharmacovigilance
Sources : RCP - Afssaps (2 février 2011)




Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:47

FERINJECT 50 mg/ml solution aqueuse injectable pour perfusion IV, traitement de la carence martiale
4 février 2011 10:56 actus du médicament
FERINJECT 50 mg/ml solution aqueuse injectable pour perfusion IV (intraveineuse) est un fer trivalent pour préparations parentérales indiqué dans le traitement de la carence martiale, lorsque les préparations orales de fer ne sont pas efficaces ou ne peuvent être utilisées.
Le diagnostic de carence martiale doit reposer sur des examens biologiques appropriés.

En pratique :
La dose cumulée adéquate de FERINJECT doit être calculée au cas par cas, pour chaque patient ; elle ne doit pas être dépassée. Les précisions relatives à la posologie à administrer sont disponibles dans la monographie VIDAL (Cf. En savoir plus).
FERINJECT ne doit être administré que par voie intraveineuse : non dilué par injection en bolus ou pendant une séance d'hémodialyse, directement dans la ligne veineuse du dialyseur ou par perfusion intraveineuse.
En cas de perfusion intraveineuse, FERINJECT doit être dilué exclusivement dans une solution stérile de chlorure de sodium à 0,9 %. Le schéma de dilution est détaillé dans la monographie VIDAL (Cf. En savoir plus).

Identité administrative :
Liste I
Médicament soumis à prescription hospitalière
Remboursable à 65 %
Agréé aux collectivités
Flacon de 2 ml, CIP 3400938681246, prix public TTC = 28,32 euros
Flacon de 10 ml, CIP 3400938692471, prix public TTC = 123,66 euros
Laboratoire Vifor France

En savoir plus :
Se reporter à la monographie VIDAL de FERINJECT (avec photo)

04/02/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Nouvelle spécialité pharmaceutique
Sources : RCP - Journal officiel - Laboratoire



Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:48

NEUPRO dispositif transdermique, nouveau principe actif dans la maladie de Parkinson
4 février 2011 10:47 actus du médicament
NEUPRO (rotigotine) dispositif transdermique est un agoniste de la dopamine indiqué en monothérapie (sans lévodopa) pour le traitement des signes et symptômes du stade précoce de la maladie de Parkinson idiopathique ou en association avec la lévodopa quand, au cours de l'évolution de la maladie jusqu'aux stades avancés, les effets de la lévodopa s'atténuent ou deviennent irréguliers et que des fluctuations de l'effet thérapeutique apparaissent (fluctuations de type fin de dose ou effet "on-off").

NEUPRO dispositif transdermique est disponible aux dosages suivants : 2 mg/24 h, 4 mg/24 h, 6 mg/24 h et 8 mg/24 h.
Le dosage à 2 mg/24 h est également indiqué dans le traitement symptomatique du syndrome des jambes sans repos idiopathique d'intensité modérée à sévère chez l'adulte.

En pratique :
NEUPRO est appliqué 1 fois par jour. Chaque jour, un dispositif neuf doit être appliqué approximativement à la même heure, en remplacement de l'ancien, sur un site d'application différent.
Le dispositif doit être appliqué sur une peau propre, sèche, intacte et saine, sur l'abdomen, la cuisse, la hanche, le flanc, l'épaule ou le bras. Il faut éviter de répéter l'application au même endroit au cours des 14 jours qui suivent.
Les posologies sont détaillées dans la monographie VIDAL (cf. En savoir plus).
L'arrêt du traitement doit être progressif.
NEUPRO dispositif transdermique ne doit pas être découpé.
Il doit être conservé au réfrigérateur, entre 2 °C et 8 °C.

Identité administrative :
Liste I
Remboursable à 65 % et agréé aux collectivités dans les seules indications :

traitement en monothérapie (sans lévodopa) des signes et symptômes du stade précoce de la maladie de Parkinson idiopathique ;
traitement des signes et symptômes du stade avancé de la maladie de Parkinson idiopathique en association avec la lévodopa, c'est-à-dire au cours de la maladie, jusqu'aux stades avancés où les effets de la lévodopa s'atténuent ou deviennent irréguliers et où des fluctuations de l'effet thérapeutique se manifestent (fluctuations motrices de fin de dose ou effet « on-off »).
NEUPRO 2 mg/24 h, boîte de 30 dispositifs en sachets individuels, CIP 3400937720977, prix public TTC = 58,52 euros
NEUPRO 4 mg/24 h, boîte de 30 dispositifs en sachets individuels, CIP 3400937721110, prix public TTC = 81,62 euros
NEUPRO 6 mg/24 h, boîte de 30 dispositifs en sachets individuels, CIP 3400937721349, prix public TTC = 104,71 euros
NEUPRO 8 mg/24 h, boîte de 30 dispositifs en sachets individuels, CIP 3400937721578, prix public TTC = 127,45 euros
Laboratoire UCB Pharma

En savoir plus :
Se reporter à la monographie VIDAL de NEUPRO (avec photo)
Lettre du laboratoire aux médecins
Lettre du laboratoire aux pharmaciens hospitaliers

04/02/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Nouveau principe actif
Sources : RCP - Journal officiel - Laboratoire




Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:49

27 janvier 2011 17:56 actus du médicament


Au vu des résultats de l'essai MINOSEP qui lui ont récemment été communiqués, l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) considère que le rapport bénéfice/risque de l'amifampridine (3,4 diaminopyridine) dans le traitement de la fatigabilité associée à la sclérose en plaques (SEP) n'est pas favorable, et réitère sa recommandation de ne pas utiliser ce médicament dans cette indication.
L'étude MINOSEP a porté sur 103 patients d'âge moyen égal à 44 ans atteints d'une SEP évoluant en moyenne depuis 105 mois et traités par 3,4 diaminopyridine durant 56 jours à une posologie progressive de 5 à 30 mg, voire 60 mg par jour. L'analyse des résultats ne permet pas d'observer de différence significative en terme d'efficacité entre la 3,4 diaminopyridine et le placebo, ni sur le critère principal (amélioration des symptômes de fatigue mesurés sur l’échelle EMIF-SEP), ni sur les critères secondaires (impact sur la qualité de vie, impact sur les patients thermosensibles ou présentant un phénomène d’Uhthoff, impact électrophysiologique).
En revanche, le profil de tolérance observé dans cet essai a été similaire à celui rapporté dans la littérature, avec description notamment de paresthésies, de troubles gastro-intestinaux, d'insomnie et troubles musculosquelettiques : 90 % des patients traités par 3,4 diaminopyridine ont présenté un effet indésirable contre 55 % sous placebo.

Pour mémoire :
L'amifampridine est le principe actif de FIRDAPSE 10 mg comprimé. Ce médicament est indiqué dans le traitement symptomatique du syndrome myasthénique de Lambert-Eaton chez l'adulte.

En savoir plus :
Communiqué de presse, Afssaps (20 janvier 2011)
Lettre aux professionnels de santé, Afssaps (janvier 2011)

28/01/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Le point de l'Afssaps
Sources : Afssaps (20 janvier 2011) - RCP



Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:50

FLECTOR TISSUGEL HEPARINE, emplâtre médicamenteux pour les entorses bénignes de la cheville
27 janvier 2011 17:51 actus du médicament
FLECTOR TISSUGEL HEPARINE est un emplâtre médicamenteux indiqué dans le traitement local symptomatique des entorses bénignes de la cheville.

Il associe 140 mg de diclofénac épolamine exprimé en diclofénac de sodium et 5 600 UI d'héparine sodique par emplâtre.

En pratique :
Ce médicament est uniquement destiné à être utilisé par voie cutanée.
Chez l'adulte, la posologie est de 1 application par jour. La durée d'utilisation devra être la plus courte possible et ne devra pas dépasser 3 jours. Sans amélioration après 3 jours, un médecin doit être consulté.
Du fait de l'absence d'étude spécifique, l'utilisation de FLECTOR TISSUGEL HEPARINE n'est pas recommandée chez les enfants.

Identité administrative :
Boîte de 3 emplâtres médicamenteux sous enveloppe scellée, CIP 3400949398898
Non remboursable
Laboratoire Genévrier

En savoir plus :
Se reporter à la monographie VIDAL de FLECTOR TISSUGEL HEPARINE (avec photo)

28/01/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Nouvelle spécialité pharmaceutique
Sources : RCP - Journal officiel - Laboratoire

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:56

NORDITROPINE NORDIFLEX, hormone de croissance en stylo prérempli
27 janvier 2011 17:45 actus du médicament
Chez l'enfant, NORDITROPINE NORDIFLEX (somatropine) 15 mg/1,5 ml solution injectable SC (sous-cutanée) est une hormone de croissance humaine recombinante indiquée dans les cas suivants :

retard de croissance lié à un déficit somatotrope ;
retard de croissance chez les filles atteintes d'une dysgénésie gonadique (syndrome de Turner) ;
retard de croissance chez les enfants prépubères dû à une insuffisance rénale chronique ;
retard de croissance (taille actuelle inférieure à - 2,5 DS et taille parentale ajustée inférieure à - 1 DS) chez les enfants nés petits pour l'âge gestationnel avec un poids et/ou une taille de naissance inférieure à - 2 DS, n'ayant pas rattrapé leur retard de croissance (vitesse de croissance inférieure à 0 DS au cours de la dernière année) à l'âge de 4 ans ou plus.
Chez l'adulte, NORDITROPINE NORDIFLEX 15 mg/1,5 ml solution injectable SC est indiqué en cas de déficit important en hormone de croissance en rapport avec un syndrome hypothalamohypophysaire connu (avec au moins un autre déficit hormonal, à l'exception du déficit en prolactine), mis en évidence lors d'une épreuve dynamique après instauration d'une substitution hormonale adéquate de tout déficit hormonal. Le déficit en hormone de croissance détecté dès l'enfance doit être reconfirmé par deux épreuves dynamiques.
Chez l'adulte, l'hypoglycémie insulinique est l'épreuve dynamique de choix. Lorsque l'hypoglycémie insulinique est contre-indiquée, des tests dynamiques alternatifs doivent être utilisés. La combinaison arginine-GHRH est recommandée. Le test à l'arginine ou au glucagon peut aussi être envisagé ; cependant, la valeur diagnostique de ces tests est moins bien établie que celle du test de l'hypoglycémie insulinique.

En pratique :
La posologie doit être adaptée à chaque patient et ajustée en fonction des résultats cliniques et biologiques du traitement.
Elles sont détaillées dans la monographie VIDAL (Cf. En savoir plus).
Il est recommandé d'administrer le médicament par voie sous-cutanée, le soir en général.
Il est nécessaire de varier le site d'injection pour prévenir l'apparition de lipoatrophies.

Avant utilisation, NORDITROPINE NORDIFLEX est à conserver au réfrigérateur, entre 2 °C et 8 °C, à l'abri de la lumière. Il ne doit pas être congelé.
Après ouverture, le produit peut être conservé au maximum 28 jours au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C). Il ne doit pas être congelé. Il est nécessaire de toujours replacer le capuchon sur le stylo après chaque injection. Il est également recommandé de toujours utiliser une aiguille neuve pour chaque injection.

NORDITROPINE NORDIFLEX est un stylo prérempli conçu pour être utilisé avec les aiguilles NOVOFINE. Le système délivre un maximum de 4,5 mg de somatropine par dose, par paliers de 0,075 mg de somatropine. Les modalités de manipulation et d'élimination sont détaillées dans la monographie VIDAL (Cf. En savoir plus).


Identité administrative :
Liste I
Prescription initiale hospitalière annuelle réservée aux spécialistes en pédiatrie ou en endocrinologie et maladies métaboliques, exerçant dans les services spécialisés en pédiatrie ou en endocrinologie et maladies métaboliques
Boîte de 1 stylo prérempli multidose jetable muni d'une cartouche de 1,5 ml, CIP 3400936396944
Remboursable à 100 % dans toutes les indications thérapeutiques, selon la procédure des médicaments d'exception (prescription en conformité avec la fiche d'information thérapeutique)
Dans l'indication « Retard de croissance chez les enfants nés petits pour l'âge gestationnel », remboursable à 100 % pour l'enfant avec une taille actuelle inférieure ou égale à - 3 DS
Prix public TTC = 476,32 euros
Agréé aux collectivités
Laboratoire Novo Nordisk Pharmaceutique

En savoir plus :
Se reporter à la monographie VIDAL de NORDITROPINE NORDIFLEX
Fiche d'information thérapeutique, arrêté du 22 novembre 2010 publié au Journal officiel du 26 novembre 2010

28/01/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Nouvelle spécialité pharmaceutique
Sources : RCP - Journal officiel - Laboratoire



Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:57

VISTIDE, effets indésirables graves liés à une utilisation hors AMM
20 janvier 2011 17:07 actus du médicament
Le laboratoire Gilead Sciences, en accord avec l'EMA (Agence européenne du médicament) et l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), signale qu'une augmentation de l'utilisation de VISTIDE 75 mg/ml solution à diluer pour perfusion dans des indications et/ou par des voies d'administration non approuvées, y compris dans le traitement d'un certain nombre d'infections virales pouvant menacer le pronostic vital, a été constatée depuis sa commercialisation.

Les effets indésirables les plus fréquents et les plus graves rapportés lors de l'utilisation hors AMM de VISTIDE ont été une toxicité rénale (associée à l'application locale de VISTIDE), une toxicité oculaire (associée à une administration intraoculaire de VISTIDE) et une neutropénie, ce qui est cohérent avec le profil de sécurité de ce médicament.
Dans ce contexte, le laboratoire rappelle que VISTIDE est formulé uniquement pour une administration en perfusion intraveineuse, et qu'aucun autre mode d'administration ne doit être utilisé, y compris une administration en injection intraoculaire ou en application locale.
Il souligne en outre que la sécurité d'emploi et l'efficacité de VISTIDE n'ont pas été démontrées pour le traitement d'autres maladies que la rétinite à CMV chez les adultes atteints de Sida.

Pour mémoire :
VISTIDE (cidofovir, analogue de la cytosine) est un antiviral à usage parentéral réservé à l’usage hospitalier, indiqué dans le traitement de la rétinite à cytomégalovirus (CMV) chez les adultes atteints de syndrome d'immunodéficience acquise (Sida) ne présentant pas d'insuffisance rénale.
VISTIDE ne doit être utilisé que lorsque les autres thérapeutiques sont considérées comme inappropriées.

En savoir plus :
Communiqué de presse, Afssaps (14 janvier 2011)
Lettre du laboratoire aux professionnels de santé, sur le site de l'Afssaps (12 janvier 2011)

21/01/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Pharmacovigilance
Sources : RCP - Afssaps (14 janvier 2011)



Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:58

DAIVOBET 50 microg/0,5 mg/g, désormais disponible en gel
20 janvier 2011 17:06 actus du médicament
DAIVOBET 50 µg/0,5 mg/g est désormais disponible en gel. Cette nouvelle présentation s'ajoute à DAIVOBET 50 µg/0,5 mg/g pommade, déjà commercialisé.
DAIVOBET 50 µg/0,5 mg/g gel est indiqué dans le traitement topique :
du psoriasis du cuir chevelu ;
des plaques de psoriasis vulgaire léger à modéré en dehors du cuir chevelu.
En pratique :
DAIVOBET gel doit être appliqué 1 fois par jour sur les lésions. La durée du traitement recommandée est de 4 semaines pour le cuir chevelu et de 8 semaines en dehors du cuir chevelu. Après cette période, le traitement peut être répété sous surveillance médicale.
Lors de l'utilisation de produits contenant du calcipotriol, la dose maximale journalière ne doit pas dépasser 15 g et la dose maximale par semaine ne doit pas dépasser 100 g. La surface corporelle traitée par du calcipotriol ne doit pas dépasser 30 % de la surface corporelle totale.
Habituellement, une quantité de 1 à 4 g par jour est suffisante pour traiter le cuir chevelu (4 g correspondent à une cuillère à café).
DAIVOBET gel doit rester sur la peau pendant la nuit ou la journée. Il n'est pas recommandé de prendre une douche ou un bain, ou de se laver les cheveux immédiatement après l'application de DAIVOBET.
Il est conseillé d'agiter le flacon avant utilisation.
Après la première ouverture, la durée de conservation du flacon est de 3 mois.
Ce médicament ne doit pas être utilisé chez les patients de moins de 18 ans compte tenu de l'insuffisance de données concernant la sécurité et l'efficacité.

Identité administrative :
Liste I
Flacon de 60 g, CIP 3400938969368
Remboursable à 65 %
Prix public TTC = 47,29 euros
Agréé aux collectivités
Laboratoire Leo Pharma

En savoir plus :
Se reporter à la monographie VIDAL de DAIVOBET gel

21/01/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Nouvelle forme galénique
Sources : RCP - Journal officiel - Laboratoire



(

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:58

EBIXA 10 mg/g solution buvable en gouttes devient EBIXA 5 mg/pression solution buvable
20 janvier 2011 17:04 actus du médicament
Le laboratoire Lundbeck France signale le changement de dénomination d'EBIXA 10 mg/g solution buvable en gouttes qui est désormais disponible sous le nom d'EBIXA 5 mg/pression solution buvable. Les prochains lots distribués présenteront en conséquence un nouveau conditionnement (étui, étiquette et notice). En revanche, le code CIP n'est pas modifié.

Ce changement de dénomination vise à minimiser les risques d'erreurs médicamenteuses liés au passage du compte-goutte à la pompe doseuse. En effet, depuis le mois de juin 2010, EBIXA solution buvable dispose d'un nouveau système d'administration sous forme de pompe doseuse, en remplacement du système compte-gouttes. Ce changement de présentation a été à l'origine d'erreurs médicamenteuses (surdosages) liées à une confusion entre les doses dispensées par la nouvelle pompe doseuse et les doses dispensées par le compte-gouttes (Cf. VIDALnews du 15 octobre 2010).
La posologie est inchangée : une activation de la pompe doseuse délivre 0,5 ml de solution, équivalant à 5 mg de mémantine. La dose maximale quotidienne de 20 mg correspond donc à 4 pressions de la pompe doseuse.

Pour mémoire :
EBIXA (mémantine) est un médicament antidémence de prescription restreinte indiqué dans le traitement des patients atteints d'une forme modérée à sévère de la maladie d'Alzheimer.

En savoir plus :
Se reporter à la monographie VIDAL d'EBIXA

21/01/2011 - L'OFFICIEL DU MÉDICAMENT / Changement de nom
Sources : RCP - Laboratoire

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Esculape le Mer 23 Mar 2011 - 10:58

LANSOYL SANS SUCRE gel oral à 78,23 %, désormais réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 15 ans
20 janvier 2011 17:03 actus du médicament
LANSOYL SANS SUCRE gel oral est désormais réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 15 ans (il était auparavant indiqué également chez le nourrisson et l'enfant de 2 à 15 ans) et sa durée d'utilisation est limitée à 10 jours , au lieu de 15 jours précédemment. Ces modifications ne concernent pas LANSOYL FRAMBOISE gel oral en pot, qui reste indiqué chez le nourrisson, l'enfant de 2 à 15...
lire la suite

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vidal on line. - Page 7 Empty Re: Vidal on line.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: campus :: Officine

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum