Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

L'Océanographie dans le Coran

 :: La caféte :: Religion

Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty L'Océanographie dans le Coran

Message par Esculape le Sam 4 Déc 2010 - 10:38

L'océanographie dans le Coran



Remarque: j'encourage tout le monde (musulmans comme non-musulmans) à entrer dans le débat. Faites des recherches. Posez des questions à des musulmans, à des imams, à des incroyants, à propos de ce que je dis.


Lisez l'article suivant:

http://www.islam-guide.com/fr/frm-ch1-1-e.htm

Les versets dont il est question sont les suivants:

Sourate 55:19-21: "Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer; il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? "

Sourate 25:53 : "Et c'est Lui qui donne libre cours aux deux mers : l'une douce, rafraîchissante, l'autre salée, amère. Et Il assigne entre les deux une zone intermédiaire et un barrage infranchissable."

Sourate 35:12 : "Les deux mers ne sont pas identiques : [l'eau de] celle-ci est potable, douce et agréable à boire, et celle-là est salée, amère. Cependant de chacune vous mangez une chair fraîche, et vous extrayez un ornement que vous portez. Et tu vois le vaisseau fendre l'eau avec bruit, pour que vous cherchiez certains [de produits] de Sa grâce. Peut-être serez vous reconnaissants."

Sources:
http://www.yabiladi.com/coran/sourat-55-10-.html
http://www.yabiladi.com/coran/sourat-25-50-.html
http://www.yabiladi.com/coran/sourat-35-10-.html



Pour commencer, ces versets ont été interprétés de plusieurs manières différentes et contradictoires. Les apologistes de l'islam ne s'accordent pas sur l'interprétation de ces versets, mais ils sont pourtant tous d'accord pour dire qu'il y a là un miracle incontestable et que l'incroyant qui après cela ne croit toujours pas n'a aucune excuse.


Pour certains ces versets expliqueraient qu'à l'embouchure, l'eau douce d'un fleuve ne se mélange pas avec l'eau salée de la mer et qu'il existerait au large ou dans les estuaires une discontinuité (barrage) qui délimiterait les eaux douces provenant du fleuve des eaux salées de la mer. Or il faut observer que le Coran dit qu'il existe une barrière « insurmontable / infranchissable / lieu strictement prohibé » (selon les traductions). Selon le Coran, donc, l'eau douce et l'eau salée ne se mélangent pas du tout, chacune restant de son côté du barrage et conservant ses caractéristiques ! Ce qui est faux...



Effectivement, l'eau douce et l'eau salée se mélangent bel et bien, de manière turbulente. Voici un lien intéressant qui explique notamment le phénomène des courants résiduels dus au mélange progressif de l'eau douce et de l'eau salée dans un estuaire. Par ailleurs, si on lit ce qu'a écrit Jean-Yves Cousteau dans l'encyclopédie du même nom (page 83 du tome XIX, cf. image de gauche), ce dernier affirme qu'entre la fin d'un fleuve et la mer, il n'existe pas de ligne de démarcation nette (cf. image de gauche), donc le contraire de ce que nous disent les apologistes de l'islam.
S'il existe des zones de salinité différentes qui persistent, c'est simplement parce que l'apport d'eau douce des fleuves est constant, c'est à dire que l'eau douce se renouvelle devant l'eau salée, en permanence, plus vite que le phénomène de dilution n'est capable de mélanger les eaux. L'eau douce d'un fleuve acquiert progressivement les caractéristiques de la mer au fur et à mesure qu'elle progresse dans celle-ci. Certains musulmans ont résolu le problème en choisissant d'appeler "barrage infranchissable" la zone de transition progressive entre l'eau douce et l'eau salée. Effectivement, avec ce choix arbitraire, on a bien d'un côté de notre "barrière" l'eau dont les caractéristiques sont celle de la mer, et de l'autre celle dont les caractéristiques sont celles du fleuve. Puisque cette définition absurde du "barrage infranchissable" a été faite exprès pour concorder avec les versets du Coran. Par ailleurs, cela ne résout rien, car l'eau franchit ce "barrage", un écoulement du fleuve vers la mer se produit en permanence. L'eau arrive par le fleuve, elle est douce, puis elle pénètre dans la "barrière" (en fait la zone de transition progressive), et sa salinité augmente au fur et à mesure. Puis, lorsque notre eau a acquit les caractéristiques de la mer, on la considère comme se trouvant de l'autre côté du "barrage infranchissable" ! Nous voyons que cette explication des apologistes de l'islam ne tient pas: ce qu'ils ont appelé de manière abusive la "barrière infranchissable" dont parle le Coran ne devrait pas être traversé par l'eau si l'on s'en tient au Coran.
Selon une autre interprétation de ces versets, le Coran mentionnerait la rencontre de deux grandes mers. Selon les apologistes du Coran, il existerait une barrière entre deux mers qui se rencontrent, que les eaux ne dépasseraient pas, si bien qu'elles ne se mélangeraient pas. C'est bien ce que le Coran suggère: une limite statique entre deux mers que les eaux ne peuvent franchir. La réalité est toute autre. Si l'on prend l'exemple du Détroit de Gibraltar, en surface, les eaux de l'Atlantique se déversent dans la Méditerranée, tandis qu'en profondeur c'est le contraire: la Méditerranée se déverse dans l'océan. Le phénomène est dynamique, l'eau provenant d'une mer conserve ses caractéristiques un certain temps, mais elle se transforme au fur et à mesure de sa progression et adopte finalement la composition de la mer dans laquelle elle se trouve. Si tel n'était pas le cas, il y a longtemps que la Méditerranée serait remplie par l'eau de l'Atlantique. C'est pourquoi la description du Coran, qui parle de barrière que l'on ne peut pas dépasser, ne convient pas: elle exclue les courants permanents entre les mers (dont Mohammed ignorait l'existence?), et prétend au contraire que lorsque deux mers se rencontrent, chacune conserve ses eaux, qu'il n'y a pas de mélange possible, à cause d'une barrière que l'eau ne peut pas franchir.
Il me semble par ailleurs important de revenir sur la pseudo-conversion du Commandant Cousteau. Cette rumeur est très répandue dans les milieux musulmans. Cependant, beaucoup d'éléments indiquent que ce bruit est sans fondement. Pour commencer, Cousteau lui-même a démenti s'être converti à l'islam. Il a été enterré dans un cimetière catholique, et la cérémonie d'enterrement a eu lieu à la cathédrale Notre Dame de Paris (lisez l'article). La fondation Cousteau dément la conversion du commandant, tout comme sa famille. En 1999, le Mrap a reproché à Cousteau son "racisme à l'encontre des musulmans", et a même demandé à ce que la Légion d'Honneur lui soit retirée à titre posthume. Et, comme nous l'avons vu, Cousteau affirme le contraire de ce que dit le Coran dans son encyclopédie. A propos du démenti de la conversion de Cousteau par la fondation du même nom, il existe une pétition pour réclamer à la fondation la publication d'un démenti officiel sur leur site.



Voici d'autres articles à ce sujet:
http://www.coranix.com/biblio/cousteau.htm (excellent document qui fait le point sur la rumeur de la conversion du commandant Cousteau)
A propos de la pseudo-conversion du commandant Cousteau et d'Armstrong (vers le site Islam-danger)
Témoignage d'un athée qui a fait des recherches sur la conversion de Cousteau (vers le site atheisme.free.fr)

Et, en complément, deux articles sur le non-mélange des eaux d'après le Coran. Sur le site atheisme.free.fr: http://atheisme.free.fr/Contributions/Coran_3_non_melange.htm

Et sur le site Réforme de l'Islam: http://cf.geocities.com/reforme_islam/science_coran/melange.htm











Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par broken dreams le Sam 4 Déc 2010 - 11:04

j'en ai débatu une fois avec un "salafiste" et qui m'avait dis que dans ce passage , dieu faisait allusion aux fleuves, sans pouvoir argumenter sa réponse, selon lui, "ngoulou sobhane allah et puis c'est tout".
j'ai effectué des recherches et j'ai rencontré deux phénomènes qui se rapprochaient de ce qui est décrit dans le coran.
l'un d'eux est en relation avec le fait que l'eau douce déversée par le fleuve dans l'océan, du faut du très grand débit de l'amazone évalué à 200 000 metre cube/seconde, pouvait parcourir une grande distance avant d'atteindre un état d'équilibre permettant la diffusion passive des électrolytes de l'eau de mer vers l'eau douce.
l'autre phénomène explique qu'au Brésil, les "eaux noires" du Rio Negro rejoignent les "eaux blanches" du Rio Solimoes, pour rejoindre le cours principal de l'Amazone. Sur environ 6 km, les eaux des 2 fleuves ne se mélangent pas, du fait d'un écart de température et d'un courant différent. Le Rio Negro a un débit d'environ 2 km/h et une température de 22 °C, alors que le débit du Rio Solimoes est de 4 à 6 km/h avec une température de 28 °C.
broken dreams
broken dreams
Tonique

Féminin Nombre de messages : 308
Localisation : nowhere land
Date d'inscription : 27/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par Esculape le Sam 4 Déc 2010 - 11:12

C'est beaucoup plus cohérant et plus subtile comme démarche.
Je suis plus convaincu par ce que tu dis que les conneries des "salafistes".
Et pourquoi cette arnaque de la "pseudo conversion" de Cousteau?
Cousteau a pourtant démontré le contraire de ce que rapportent les ayates!!

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par broken dreams le Sam 4 Déc 2010 - 12:18

Esculape a écrit:
Et pourquoi cette arnaque de la "pseudo conversion" de Cousteau?
Cousteau a pourtant démontré le contraire de ce que rapportent les ayates!!

je crois que beaucoup de musulmans par héritage, ressentent de la peur, n'ayant pas le courage de remettre en question les fondements de leur foi, ils se sentent rassurés par ces grandes figures occidentales qui se sont converties à l'islam, ils se disent probablement que "3ami cousteau" est intelligent, alors s'il s'est converti à l'islam, on doit être sur la bonne voie...ouf lol
broken dreams
broken dreams
Tonique

Féminin Nombre de messages : 308
Localisation : nowhere land
Date d'inscription : 27/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par Esculape le Sam 4 Déc 2010 - 12:46

ils doivent drolement douter!:!!!

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par choumicha le Dim 5 Déc 2010 - 8:21

Les deux mers se mélangent bel et bien selon les versets coraniques ...


في القرآن الكريم: قال تعالى: ﴿وهو الذي مرج البحرين هذا عذب فرات وهذا ملح أجاج وجعل بينهما برزخاً وحجراً محجوراً﴾ [سورة الفرقان، الآية: 53].

المعاني اللغوية وأقوال المفسرين في الآية:

اللفظ مرج يأتي بمعنيين بارزين:

الأول: الخلط

قال تعالى: ﴿بل كذبوا بالحق لما جاءهم فهم في أمر مريج﴾[سورة ق، الآية:5]. وجاء في لسان العرب (أمر مريج: أي مختلط) وقال الأصفهاني في المفردات: (أصل المرج: الخلط) وقال الزبيدي: (ومرج الله البحرين العذب والمالح خلطهما حتى التقيا…).

وقال الزجاج: مرج: خلط يعني البحر الملح والبحر العذب

وقال ابن جرير الطبري: (والله الذي خلط البحرين فأمرج أحدهما في الآخر وأفاضه فيه) وأصل المرج: الخلط ومنه قول الله: (في أمر مريج) أي: مختلط. وروي عن ابن عباس في قوله تعالى: (مرج البحرين) يعني خلع أحدهما على الآخر. وعن مجاهد: أفاض أحدهما على الآخر. وعن الضحاك بمثل قول ابن عباس وذهب إلى هذا المعنى جمهور من المفسرين منهم: القرطبي وأبو حيان والآلوسي والخازن ……. ………. والرازي والشوكاني والشنقيطي.

الثاني: مجيء وذهاب واضطراب (قلق)

قال ابن فارس في معجم مقاييس اللغة: (الميم والراء والجيم أصل صحيح يدل على مجيء وذهاب واضطراب) وقال: مرج الخاتم في الأصبع: قلق. وقياس الباب كله، منه (ومرجت أمانات القوم وعهودهم): اضطربت واختلطت. وجاء نفس المعنى في الصحاح للجوهري ولسان العرب وبذلك قال الزبيدي والأصفهاني .

(البحرين هذا عذب فرات وهذا ملح أجاج)

البحر العذب هو النهر، ووصفه القرآن الكريم بوصفين: عذب، وفرات ومعناهما: أن ماء هذا البحر شديد العذوبة، ويدل عليه وصف (فرات)، وبهذا الوصف خرج ماء المصب الذي يمكن أن يقال إن فيه عذوبة، ولكن لا يمكن أن يوصف بأنه فرات.

وما كان من الماء ملحاً أجاجاً فهو ماء البحار، ووصفه القرآن الكريم بوصفين (ملح) و(أجاج) وأجاج معناه شديد الملوحة، وبهذا خرج ماء المصب لأنه مزيج بين الملوحة والعذوبة فلا ينطبق عليه وصف: ملح أجاج.

وبهذه الأوصاف الأربعة تحددت حدود الكتل المائية الثلاث:

هذا عذب فرات: ماء النهر.

وهذا ملح أجاج: ماء البحر.

وجعل بينهما برزخاً وحجراً محجوراً: البرزخ هو الحاجز المائي المحيط بالمصب.

فما هو الحجر المحجور؟

الحِجْر والحَجْر: هو المنع والتضييق

يسمى العقل حِجْراً: لأنه يمنع من إتيان ما لا ينبغي قال تعالى: ﴿هل في ذلك قسم لذي حجر﴾ [سورة الفجر، الآية:5] والسفيه يَحْجُر عليه القاضي من التصرف في ماله فهو في حِجْر أو حَجْر والكسر أفصح. وجاء في حديث الرسول صلى الله عليه وسلم للأعرابي: "لقد تحجرت واسعاً" رواه أبو داود والترمذي والنسائي وأحمد .قال ابن منظور: (لقد تحجرت واسعاً) أي ضيقت ما وسعه الله وخصصت به نفسك دون غيرك . ونستطيع أن نفهم الحجر هنا: بأن الكائنات الحية في منطقة اللقاء بين البحر والنهر تعيش في حجر ضيق ممنوعة أن تخرج من هذا الحجر.

ووصفت هذه المنطقة أيضاً بأنها محجورة أي ممنوعة، ونفهم من هذا اللفظ معنى مستقلاً عن الأول أي أنها أيضاً منطقة ممنوعة على كائنات أخرى من أن تدخل إليها فهي:

حجر (حبس، محجر) على الكائنات التي فيها.

محجورة على الكائنات الحية بخارجها.

ويكون المعنى عندئذٍ: وجعل بين البحر والنهر برزخاً مائياً هو: الحاجز المائي المحيط بماء المصب، وجعل الماء بين النهر والبحر حبساً على كائناته الحية ممنوعاً عن الكائنات الحية الخاصة بالبحر والنهر. ولم يتيسر للمفسرين الإحاطة بتفاصيل الأسرار التي ألمحت إليها الآية، لأنها كانت غائبة عن مشاهدتهم وتعددت أقوالهم في تفسير معانيها الخفية: فقال بعضهم في قوله تعالى: ﴿وهو الذي مرج البحرين﴾[سورة الفرقان، الآية:53] أي خلطهما فهما يلتقيان. ويستند هذا القول إلى المعنى اللغوي للفظ: (مرج)، وقررت طائفة أخرى من المفسرين أن معنى (وهو الذي مرج البحرين) أي (وهو الذي أرسلهما في مجاريهما فلا يختلطان.).قال ابن الجوزي: قال المفسرون: والمعنى أنه أرسلهما في مجاريهما فما يلتقيان، ولا يختلط الملح بالعذب، ولا العذب بالملح.

وقال أبو السعود: (وهو الذي مرج البحرين: أي خلاهما متجاورين متلاصقين بحيث لا يتمازجان، من: مرج دابته: أخلاها. وبمثله قال البيضاوي والشنقيطي في أحد قوليه وطنطاوي جوهري في تفسير الجواهر. والذين قرروا هذا المعنى نظروا إلى قوله تعالى: ﴿وجعل بينهما برزخاً وحجراً محجوراً﴾. وتقرير اختلاط الماءين يبدو متعارضاً مع وجود البرزخ والحجر المحجور. ولذلك رجح بعض المفسرين معنى الخلط. ورجح الآخرون معنى المنع. وكذلك الحال في تفسير البرزخ، فقد قرر بعض المفسرين أن برزخاً: حاجزاً من الأرض، وبمثله قال أبو حيان والرازي والآلوسي والشنقيطي.

ولقد رد ابن جرير الطبري هذا القول، فقال: (لأن الله تعالى ذكره أخبر في أول الآية أنه مرج البحرين، والمرج هو الخلط في كلام العرب على ما بينت قبل فلو كان البرزخ الذي بين العذب الفرات من البحرين، والملح الأجاج أرضاً أو يبساً لم يكن هناك مرج للبحرين، وقد أخبر جل ثناؤه أنه مرجهما. وبين البرزخ فقال: ﴿وجعل بينهما برزخاً﴾: حاجزاً لا يراه أحد) .وقال ابن الجوزي عن هذا البرزخ: (مانع من قدرة الله لا يراه أحد) .وقال الزمخشري : (حائلاً من قدرته) كقوله تعالى: ﴿بغير عمد ترونها﴾ [سورة الرعد، الآية:2] وبمثلهم، قال الأكثرون، منهم: القرطبي والبقاعي.

فتأمل كيف عجز علم البشر عن إدراك تفاصيل ما قرره القرآن الكريم.فمن المفسرين من ذكر أن البرزخ أرضاً أو يبساً (حاجز من الأرض) ومنهم من أعلن عجزه عن تحديده وتفصيله فقال: (هو حاجز لا يراه أحد)، وهذا يبين لنا أن العلم الذي أوتيه محمد صلى الله عليه وسلم فيه ما هو فوق إدراك العقل البشري في عصر الرسول صلى الله عليه وسلم، وبعد عصره بقرون وكذلك الأمر في الحجر المحجور. فقد ذهب بعض المفسرين إلى حملها على المجاز، وذلك بسبب نقص العلم البشري طوال القرون الماضية.قال الزمخشرين: (فإن قلت، حجراً محجوراً ما معناه؟ قلت: هي الكلمة التي يقولها المتعوذ وقد فسرناها، وهي هنا واقعة على سبيل المجاز كأن كل واحد من البحرين يتعوذ من صاحبه ويقول:حجراً محجوراً) وبمثل ما قال الزمخشري قال غيره من المفسرين كأبي حيان والرازي



Source :
voici un article trés intéréssant, certe long mais mérite d'étre lu !

http://quran-m.com/container.php?fun=artview&id=1003



_________________
une route peut prendre mille directions..la vérité n'en connait qu'une !
choumicha
choumicha
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1686
Age : 32
Localisation : In my own world !
Date d'inscription : 14/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par Esculape le Dim 5 Déc 2010 - 8:42

On ne discute nullement ce qui n'est point a discuter.
Ton article ne dit pas plus de choses que le mien.
Je constate seulement que l'on peut faire dire a un concept une chose et son contraire.
On est resté des années durant a vouloir parler de miracle et voila que l'on nous dit qu'il n'en est rien.
Je veux seulement mettre en garde contre les fausses interprétations et la manipulation des esprits par certains charlatans.
Cousteau a été utilisé par les barbus et on lui a fait dire des choses insensées.
D'ou ma proposition d'une relecture périodique du Qoran,et d'un rejet du dogmatisme et du salafisme.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par Thiziri le Lun 6 Déc 2010 - 9:41

Esculape a écrit:C'est beaucoup plus cohérant et plus subtile comme démarche.
Je suis plus convaincu par ce que tu dis que les conneries des "salafistes".
Et pourquoi cette arnaque de la "pseudo conversion" de Cousteau?
Cousteau a pourtant démontré le contraire de ce que rapportent les ayates!!

Donc ce que rapportent les ayates est faux ?
Thiziri
Thiziri
Panacée

Féminin Nombre de messages : 3354
Localisation : inconnu
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par Esculape le Lun 6 Déc 2010 - 9:45

Faut commencer par interpréter et savoir ce que veulent dire ces ayates.Mais tout le monde a son interprétation selon le sens du vent.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par Thiziri le Lun 6 Déc 2010 - 9:47

Eh voilà ,,,faut chercher la bonne explication !
Thiziri
Thiziri
Panacée

Féminin Nombre de messages : 3354
Localisation : inconnu
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par Esculape le Lun 6 Déc 2010 - 9:57

L'édition en langue française de L'Encyclopédie Cousteau, en 20 volumes, a été réalisée sous la direction de Claude Tchou assisté de Jocelyne de Pass, rédactrice en chef.
L'édition originale de cette encyclopédie a été publiée en langue anglaise par Harry N. Abrams. Inc sous le titre de : « The Ocean World of Jacques Cousteau »
Copyright © 1973, 1975 by Jacques-Yves Cousteau. Tous droits réservés.
Library of Congress catalog card number : 72-87710. Copyright © 1973, 1975 by Robert Laffont, éditeur, Paris, pour l'édition en langue française. (Exclusivité C.F.E.D.) N° d'éditeur : 7021 Dépôt légal : 4e trimestre 1976 25792/1324 (XX) Imprimé en France par Gibert-Clarey, Tours.

Une rumeur persistante circule parmi les musulmans et affirme que le commandant Cousteau (11 juin 1910 / 25 juin 1997) se serait converti à l'islam après avoir découvert dans le coran une « révélation » concernant le mélange, ou plus exactement l'impossibilité (sic !) de mélange des eaux douces et des eaux salées.
On notera que celui qui aurait le plus intérêt à faire savoir que le commandant Cousteau se serait converti à l'islam, ce serait son fils Jean-Michel, qui brosse de son père un portrait au vitriol. Or, aucun des détracteurs du commandant Cousteau qui l'ont connu, et pas même le plus virulent d'entre eux, son propre fils, n'a jamais entendu parler de cette histoire de pseudo-conversion à l'islam.
D'ailleurs, en 1999, une association, le MRAP, a reproché au commandant Cousteau son racisme à l’encontre des musulmans. Le MRAP a même demandé à cette occasion que la Légion d’Honneur du commandant Cousteau lui soit purement et simplement retirée. Le commandant Cousteau étant mort en 1997, on voit que le MRAP n'a pas eu peur du ridicule en demandant que l'on retire une décoration... à titre posthume ! Et pourquoi pas demander aussi, tant qu'ils y étaient, une cérémonie de dégradation militaire du cadavre dans la cour des Invalides ?
On voit ainsi aisément que ceux qui affirment que le commandant Cousteau était musulman racontent absolument n'importe quoi. Ils ne font que tenter, consciemment ou inconsciemment, de pallier au fait que le monde musulman n'a plus produit aucun savant depuis les environs du Moyen-Age, époque qui représente manifestement le niveau maximum que puisse atteindre une civilisation basée sur le coran et le « beau modèle » de Mahomet.
La rumeur de la conversion du commandant Cousteau à l'islam est donc sans fondement


AGRANDIR
Fax de la fondation COUSTEAU
démentant catégoriquement la conversion à l'islam
du commandant Jacques-Yves COUSTEAU

Cette rumeur absurde a été démentie par la fondation Cousteau (fax ci-dessus)
Qu'il soit donc clair pour tous les musulmans que :
1- Le commandant Jacques-Yves Cousteau n'a jamais découvert quoi que ce soit qui aurait été soi-disant révélé dans le coran avant qu'il ne le découvre.
2- Le commandant Jacques-Yves Cousteau ne s'est jamais converti à l'islam
3- Le coran n'a jamais révélé quoi que ce soit en océanographie (ni dans aucun autre domaine scientifique non plus d'ailleurs).
Malheureusement, ce démenti date de plus de dix ans (les coordonnées sur le fax ci-dessus sont d'ailleurs périmées) et n'est pas disponible sur le site officiel de la fondation Cousteau, qui semble tout ignorer de l'existence, et surtout de la persistance, de cette rumeur. Comme d'habitude dans le cas de rumeurs infondées, ce sont les premiers intéressés à être les derniers informés.
La soi-disant conversion de Cousteau à l'islam, c'est comme la soi-disant conversion de Victor Hugo : du n'importe quoi à l'usage des ignorants et des sots qui ne sont même pas capables de faire la synthèse des différentes sources d'informations disponibles, notamment sur internet, et de s'apercevoir qu'il n'y a que les musulmans à réclamer Cousteau comme l'un des leurs, sans preuve aucune, tandis que les preuves du contraire sont disponibles à foison.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Océanographie dans le Coran Empty Re: L'Océanographie dans le Coran

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: La caféte :: Religion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum