Connexion

Récupérer mon mot de passe

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2798 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est TIMIMOUN22

Nos membres ont posté un total de 62020 messages dans 3437 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 24 Invités :: 2 Moteurs de recherche

jvsi

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

Qatar

 :: La caféte :: culture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qatar

Message par Esculape le Dim 5 Déc 2010 - 9:38

L e Qatar ou Katar, en forme longue l'Etat du Qatar, en arabe Qaṭar, قطر et Dawlat Qaṭar, دولة قطر) est un émirat du Moyen-Orient d'une superficie de 11 427 km². Il est situé sur une petite péninsule entourée par l'Arabie saoudite au sud et le golfe Persique au nord. Sa capitale est Doha, ou Ad Dawah. La langue officielle est l'arabe et la monnaie le riyal qatari.
Le Qatar est un producteur de pétrole de taille moyenne et membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Mais il est aussi le troisième producteur de gaz naturel du monde après l'Iran et la Russie et est devenu le premier exportateur de gaz naturel liquéfié.
HISTOIRE.
Le Qatar est l'un des nombreux et récents émirats de la péninsule d'Arabie.
Après avoir été dominé par les Perses pendant des milliers d'années puis plus récemment par le Bahreïn, les Ottomans ou encore les Britanniques, le Qatar est devenu un État indépendant le 3 septembre 1971.
À la différence de la plupart des émirats voisins, le Qatar a refusé de devenir un membre des Émirats arabes unis ainsi que de l'Arabie saoudite.
Malgré un climat aride et difficile, le Qatar a toujours connu une présence humaine durant des milliers d'années. Cette présence est le fait de plusieurs tribus nomades ou sur les côtes avec de petits villages de pêche. Les tribus se sont combattues pour les terres les plus lucratives, formant et cassant ainsi des coalitions entre elles.
Les Portugais occupèrent le détroit d'Ormuz, puis Mascate et Bahreïn.
En 1517, ils prirent le Qatar et imposèrent leur contrôle maritime et commercial dans le Golfe.
En 1538, ils furent chassés de la région par les Ottomans qui dominèrent le Qatar durant quatre siècles.
Les Ottomans n'imposeront pas la langue turque aux habitants, cette langue restant le seul apanage de l'administration. Au cours du xviie siècle, le pays fut marqué par de violentes rivalités entre les tribus désirant contrôler le territoire.
Les conflits entre tribus se poursuivirent jusqu'au début du xixe siècle, alors que les Britanniques décidèrent d’intervenir.2
Les Britanniques ont tout d’abord considéré le Qatar et le golfe Persique comme une position intermédiaire stratégique pour leurs intérêts coloniaux en Inde, mais la découverte de pétrole et d'hydrocarbures cent ans plus tard va changer leur vision.
Pendant le xixe siècle, période de développement des entreprises britanniques, la famille Al Khalifa règne sur la péninsule qatarie et l'île de Bahreïn. Bien que le Qatar soit une possession légale, des contestations naissent, le long du littoral oriental dans les villages de pêche de Doha et d'Al Wakrah, envers la domination des Bahreïniens Al Khalifa.
En 1867, les Al Khalifa lancent une offensive massive contre les rebelles qataris en envoyant une force navale à Wakrah. Malgré le succès de l'opération, l'agression bahreïnie viole un traité de 1820 entre le Royaume-Uni et les Bahreïniens. La réponse diplomatique britannique ne se fait pas attendre, le colonel Lewis Pelly responsable du protectorat commence des pourparlers avec un responsable du Qatar. Ces pourparlers aboutissent à une séparation tacite du statut du Qatar d'avec celui de Bahreïn. L'homme choisi pour négocier avec le colonel Pelly était un entrepreneur respecté et un résident de longue date de Doha : Muhammed Ben Thani. La famille Al Thani, avait été relativement inactive dans la politique de Golfe, mais cet évènement lui assure l'ascendant sur le Qatar en tant que famille régnante, une dynastie toujours en place à ce jour.
La Seconde Guerre mondiale remet en cause l'emprise des Britanniques sur leur Empire, particulièrement quand l'Inde devient indépendante en 1947.
L'incitation à un retrait semblable des émirats du Golfe s’est accélérée pendant les années 1950 et les Britanniques ont bien accueilli la déclaration d'indépendance du Koweït en 1961.
Sept ans plus tard, ils annoncent officiellement qu’ils se désengageront (politiquement, mais pas économiquement) du Golfe dans un délai de trois ans.
Le Qatar, Bahreïn et sept autres États forment une fédération. Néanmoins, des conflits régionaux amènent le Qatar à déclarer son indépendance vis-à-vis de la coalition qui devient les Émirats arabes unis.
1971 marque la naissance du Qatar comme État souverain et devient membre de l'Organisation des Nations unies.
En 2005, le Qatar est dirigé par l’émir Hamad bin Khalifa Al Thani, qui a pris les commandes du pays en renversant son père Khalifa bin Hamad Al Thani en 1995 tandis que celui-ci était en vacances en Suisse (il vivra en exil en France puis en Italie jusqu’en 2004, date de son retour au Qatar).
Sous l’émir Hamad bin Khalifa Al Thani, le Qatar a enregistré de nombreuses réformes sociales (droits des femmes) et politiques ; le nouvel émir apparaît comme beaucoup plus libéral que son père. Il dote aussi le pays d'une nouvelle constitution et il a créé Al-Jazira, la CNN arabe, qui est pour beaucoup dans la notoriété du pays.
En 2004, un attentat probablement orchestré par les Russes tue le président tchétchène exilé au Qatar.
En 2005, un attentat-suicide visant un petit théâtre à Doha a tué un ressortissant britannique, professeur d'anglais et de théâtre. Cet évènement a choqué le pays qui n'avait jamais auparavant connu d’acte terroriste.
Le 2 décembre 2010, le Qatar est désigné pour organiser la Coupe du monde de football 2022.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qatar

Message par Esculape le Dim 5 Déc 2010 - 9:41

La loi

En comparaison des autres États arabes comme l'Arabie saoudite, le Qatar a plutôt des lois libérales, bien qu'elles soient en globalité inspirées de la charia comme les autres États de la péninsule arabique.
Le pays a vécu une période de changement après que l'actuel émir du Qatar, Hamad bin Khalifa Al Thani, est venu au pouvoir après avoir destitué son père. Par exemple, aucune forme d'habits n'est imposé aux femmes qui peuvent s'habiller comme elles le souhaitent en public (bien qu'en pratique les femmes qataris portent généralement l'abaya noire). Elles ont aussi le droit de conduire au Qatar alors qu'elles ne pourraient le faire en Arabie saoudite (ce droit existait bien avant l'arrivée de Hamad). Exception faite aux femmes membres de la famille de l'émir, qui ne peuvent conduire elles-mêmes pour des raisons « d'ordre royal » qui veut que les femmes de la famille régnante bénéficient de chauffeurs. Les lois du Qatar tolèrent l'alcool jusqu'à une certaine limite. L'achat de boissons alcoolisées dans certains endroits publics est soumis à un permis d'achat livré par les autorités mais officiellement interdit aux personnes de confession musulmane. Cependant, les bars publics au Qatar opèrent seulement dans les luxueux hôtels (alors que les émirats de Dubaï et de Bahreïn permettent l'établissement de « nightclubs », et que l'Arabie saoudite, beaucoup plus conservatrice, interdit totalement l'alcool).
Éducation

L'enseignement au Qatar est gratuit et obligatoire à la fois pour les enfants qataris et pour ceux des travailleurs immigrés. Au cours des dernières années, le Qatar a donné une grande importance à l'éducation. Au même titre que les services de soins de santé gratuits pour tous les citoyens, chaque enfant a droit à l'éducation gratuite à partir de la garderie jusqu'à la fin du collège. Chaque communauté du pays a une école qui suit le programme de son pays d'origine. Le pays a une université, l'université du Qatar, et un certain nombre d'institutions permettant la poursuite d'études supérieures. De plus, avec le support de la Fondation du Qatar, des universités américaines réputées ont ouvert des campus dans la Education City, Qatar. Celles-ci incluent l'université Carnegie Mellon, l'université de Georgetown, l'université Texas A&M, l'université Commonwealth de Virginie et le collège médical Weill de l'université Cornell. En 2004, le Qatar a établi le Parc des Sciences et Technologies du Qatar dans l'Education City pour relier ces universités avec l'industrie.
En novembre 2002, l'émir Hamad bin Khalifa Al Thani a créé, par le décret numéro 37, le Conseil d'Éducation Suprême, qui inclut, parmi les membres de sa famille, la femme de l'émir, Sheikha Mozah bint Nasser Al Missnad, Ambassadrice de l'UNESCO pour l'éducation de base et l'enseignement supérieur 14, et qui a pour but de superviser la réforme complète du système de l'enseignement public au Qatar15. Le Conseil dirige et contrôle l'éducation pour tout âge, à partir du préscolaire jusqu'au niveau universitaire, incluant la réforme initiative de l'Éducation pour une Nouvelle Ère. Des écoles indépendantes financées par l'État ont été créées au cours des années qui ont suivi la création du Conseil. Ces établissements scolaires seront guidés par de nouveaux programmes d'enseignement en arabe, en anglais, en mathématiques et en sciences.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: La caféte :: culture

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum