Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

Les règles d’une ordonnance

 :: campus :: Officine

Aller en bas

Les règles d’une ordonnance Empty Les règles d’une ordonnance

Message par Esculape le Mar 7 Déc 2010 - 9:29


Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.
Les règles d’une ordonnance



Mis à jour : Jeudi, 26 Mars 2009
Sommaire
Les règles d’une ordonnance
Le choix de la durée du traitement par le médecin
La prescription chez les enfants
Au moment de prescrire un traitement, le médecin doit faire un choix parmi les médicaments disponibles et décider de sa durée d’application. Si ce choix est motivé par les symptômes observés, l’état de santé général et le mode de vie du patient, il l’est également par les caractéristiques des médicaments et les recommandations officielles.
Le choix du médicament
Le choix d’un médicament adapté au cas du patient est le fruit d’une analyse complexe. La mise en place d’un traitement est un acte qui requiert autant de connaissances et d’expérience que le diagnostic de la maladie.
Selon les symptômes
Certains symptômes peuvent orienter le choix d’un traitement. Par exemple, dans le cas d’une dépression provoquant des insomnies, le médecin choisira plutôt un médicament antidépresseur sédatif qui aidera le patient à retrouver le sommeil.

Selon l’état de santé
Lors de sa prescription, le médecin tient compte de l’âge du patient, de son état de santé et de l’éventuelle présence d’autres maladies. A un patient âgé, il pourra décider de prescrire des doses plus faibles qu’à un adulte plus jeune. De même, un patient souffrant d’une maladie des reins bénéficiera d’une posologie adaptée à sa capacité d’élimination du médicament.
Selon la sensibilité du patient
Certains patients manifestent une sensibilité particulière à certaines familles de médicaments. Si cette sensibilité est connue, le médecin doit en être informé. Lorsqu’un médicament a déjà entraîné une réaction allergique ou une intolérance chez une personne donnée, il est probable que celle-ci ne tolérera aucun autre médicament de la même famille chimique. Dès lors, le médecin prescrira de préférence un médicament d’une autre famille.
Selon le mode d’administration
Les médicaments sont présentés sous diverses formes, et le médecin choisit la plus adaptée à son patient. Certains traitements ou certaines formes sont réservés à l’usage hospitalier, ou doivent être prescrits par un service hospitalier.
Les comprimés et les gélules sont d’une utilisation commode. Afin de limiter le risque d’oubli, le médecin prescrit lorsque c’est possible des médicaments en une seule prise quotidienne. Il peut aussi proposer des comprimés dits orodispersibles, d’absorption plus facile que les comprimés enrobés. Placés sur la langue, ils fondent en quelques secondes ou peuvent aussi bien se dissoudre dans un verre d'eau ou dans une autre boisson. Les gouttes peuvent être pratiques pour les enfants ou les personnes ayant des difficultés à avaler les comprimés et les gélules.
Enfin, certains médicaments existent sous des formes injectables. Celles-ci sont de deux types : les formes à action rapide et les formes retard à libération prolongée. Les injections à action rapide sont utiles lorsque le médecin recherche une action immédiate, car elles opèrent dans un délai de 15 à 30 minutes. Les formes retard à libération prolongée ont une durée d’action qui, selon les médicaments, peut aller de quelques semaines à plusieurs mois voire une année. Elles évitent aux patients le souci quotidien de la prise de comprimés.
Selon les effets indésirables
Le médecin privilégie les médicaments entraînant peu d’effets indésirables, ou dont les effets sont faciles à soulager. Leur apparition est parfois difficile à prévoir, car elle dépend de la sensibilité de chaque patient.
Selon le mode de vie
Pour qu’il soit pris régulièrement sans gêner la vie quotidienne, un traitement doit pouvoir s’intégrer facilement dans l’emploi du temps du patient. L’exercice de certaines professions impose des horaires particuliers, ou une grande vigilance. Le médecin cherche alors à adapter sa prescription à ces contraintes. Si un traitement est incompatible avec certains aspects du mode de vie du patient, il est important de le signaler rapidement au médecin. Une alternative est souvent possible.
Princeps ou génériques ?
Certains médicaments prennent plusieurs formes commerciales : la marque originale du laboratoire qui a développé le produit (la marque princeps) et les formes génériques établies lorsque le brevet du médicament tombe dans le domaine public. Les génériques possèdent le même principe actif, et donc strictement la même efficacité que le princeps. Ils coûtent souvent moins cher. Un médecin peut décider de prescrire un générique à la place du princeps. S’il prescrit le princeps, le pharmacien peut décider de lui substituer un de ses génériques - sauf si le médecin l’a expressément refusé sur l’ordonnance. De nombreux médicaments sont disponibles sous forme générique.
En cas de grossesse ou d’allaitement
La prescription d’un traitement nécessite des précautions particulières lors de la grossesse et de l’allaitement. En cas de grossesse, le médecin fait une évaluation comparative des bénéfices attendus du traitement et des risques encourus par la mère et l’enfant à naître. Il fonde également son choix sur les recommandations officielles, sur son expérience clinique et celle de ses confrères. Après la naissance, un traitement nécessaire pour la mère peut se révéler incompatible avec l’allaitement ; le médecin pourra proposer une alternative d’allaitement artificiel.

Le choix de la durée du traitement par le médecin:
Dès qu’il a porté son choix sur un médicament, le médecin va préciser la durée probable du traitement. Celle-ci dépend du diagnostic, mais aussi du type de médicament utilisé. La prescription est toujours réévaluée dans un délai de une à quelques semaines.
Les traitements de courte durée
Un traitement de courte durée est prescrit pour soulager une crise aiguë, pour traiter un trouble passager ou pour accompagner la mise en place d’un autre traitement de plus longue haleine. Un traitement court est également préférable lorsqu’un médicament peut entraîner une dépendance : médicaments des troubles du sommeil ou ceux de l’anxiété, par exemple.
Les traitements de longue durée
Un traitement de longue durée (également appelé traitement de fond) s’impose parfois pour soigner une maladie et éviter les récidives. Il est réévalué régulièrement par le médecin et peut nécessiter certaines mesures de surveillance. Un traitement de fond ne doit jamais être arrêté sans avis médical, même lorsque les troubles ont disparu depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Si le praticien l’estime envisageable, l’arrêt d’un traitement de longue durée doit se faire progressivement selon un calendrier précis.


La prescription chez les enfants
Lorsqu’il rédige une ordonnance pour un enfant, le médecin tient compte de facteurs particuliers liés, entre autres, à l’âge de son patient. En effet, pendant la croissance, la manière dont les médicaments sont absorbés et éliminés par le corps diffère de celle des adultes.
L’importance de l’âge de l’enfant
L’efficacité d’un médicament dépend, entre autres, de sa concentration dans l’organisme : si celle-ci est insuffisante, le médicament sera inefficace ; si elle est trop élevée, il existe un risque de toxicité. Cette concentration dépend de la dose administrée, de la façon dont celle-ci est absorbée par le corps (par exemple, à travers la paroi de l’intestin) et de la rapidité avec laquelle le médicament est éliminé.
Chez les prématurés et les nouveau-nés (jusqu’à l’âge de quatre semaines environ), le foie et les reins ne fonctionnent pas encore totalement et l’élimination des médicaments s’effectue plus lentement. Le médicament persiste plus longtemps dans le corps et le médecin en tient compte pour éviter un effet toxique par accumulation.
Chez les nourrissons (d’un mois à deux ans), le foie et les reins éliminent un médicament plus rapidement que chez les adultes. Le médicament persiste donc moins longtemps dans le corps. De nouveau, le médecin en tient compte pour éviter une concentration de médicament trop faible et inefficace.
Choisir la posologie
Chez les enfants, la posologie des médicaments est fonction de l’âge. Les enfants d’un même âge étant parfois de taille très différente, la posologie d’un médicament s’exprime souvent en milligrammes par kilogramme de poids (mg/kg). Il est donc nécessaire d’évaluer le poids de l’enfant avant de prescrire la dose adaptée. Parfois, les laboratoires pharmaceutiques proposent une posologie en milligrammes par mètre carré de surface de peau (mg/m2). Le médecin calcule cette surface à l’aide d’une formule qui prend en compte la taille et le poids de l’enfant.
Choisir la voie d’administration
Selon le type de traitement et l’âge de l’enfant, le médecin choisit une voie d’administration :
orale (par la bouche) : comprimés, gélules, sirops, etc.
rectale (par l’anus) : suppositoires, lavements.
percutanée (à travers la peau) : solutions, pommades, crèmes, etc.
injectable : sous-cutanée, intraveineuse, etc.
Chez les petits enfants, la voie orale est très utilisée (surtout sous la forme liquide) - ainsi que la voie rectale dans les pays latins. Chez les nouveau-nés et les nourrissons, les médicaments par voie percutanée pénètrent facilement. Pour cette raison, chez eux, il ne faut jamais utiliser un médicament sous forme de pommade, de crème ou de lotion sans avis médical, même s’il est disponible sans ordonnance.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: campus :: Officine

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum