Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

la maladie coeliaque

 :: campus :: Officine

Aller en bas

la maladie coeliaque Empty la maladie coeliaque

Message par rifa le Mer 8 Déc 2010 - 10:55

on m'a montré aujourd'hui le résultat d'analyse d'un prélévement de l'épithélium du duodénum et c'était une maladie coeliaque de 3ème grade!!!!!!!!

veuillez me renseigner sur ce que veut dire 3ème grade........est ce que c'est grave?
rifa
rifa
Tonique

Féminin Nombre de messages : 710
Localisation : setif
Date d'inscription : 20/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Mer 8 Déc 2010 - 12:57

Mise en situation et Buts: La classification Marsh-Oberhuber est couramment utilisée pour évaluer les lésions de la muqueuse intestinale dans le dépistage de la maladie cœliaque (MC). Une classification plus simple fut récemment proposée; elle repose sur trois morphologies villositaires associées à un décompte des lymphocytes intra-épithéliaux supérieur à 25/100 entérocytes. Les trois morphologies sont : (A) aucune atrophie, (B1) atrophie avec un rapport villosités/cryptes <3:1 et (B2) atrophie où les villosités ne sont pas décelables. Le but de cette étude était de confirmer l’uniformité de l’observation entre les différents pathologistes pour classifier les lésions selon les deux systèmes de classification, soit la classification Marsh-Oberhuber et le nouveau système de classification.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Mer 8 Déc 2010 - 13:04

Tu as eu certainement eu le compte rendu de la biopsie entre les mains.La classification n'est que le résultat d'observations microscopiques et macroscopiques.
On doit parler dans ce compte rendu d'atrophie et d'absence de villosités???

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Mer 8 Déc 2010 - 13:05

JE FERAIS UN BREF RAPPEL DE CETTE INTOLERANCE AU GLUTEN ET DU REGiME A SUIVRE///
BONNE NUIT!!!!!!!!!!! love

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Jeu 9 Déc 2010 - 1:15


Vous avez dit intolérance au gluten ?

L'intolérance au gluten est également appelée maladie coeliaque. Son origine est méconnue, mais il s'agit certainement d'une réaction immunitaire plutôt que d'une réelle intolérance. Le point sur la maladie, ses causes et son traitement.

La cause de cette maladie plus rare que l'intolérance aux protides du lait de vache est inconnue. Elle est particulièrement fréquente dans les pays du Maghreb. En Europe, l'incidence des nouveaux cas varie de 1/600 en Irlande (Golway) à 1/4000 en France. On pense qu'il s’agit d’une perturbation d'ordre immunologique de la muqueuse intestinale vis-à-vis du gluten. Les nourrissons sont sensibles à la "gliadine" qui est une protéine contenue dans le blé, l'orge, l'avoine et le seigle. Il semblerait que des quantités modérées d’avoine ne soient pas nocives. Seuls, le riz, le maïs et le soja sont bien tolérés. Avec la mucoviscidose, la maladie coeliaque est la cause la plus fréquente de malabsorption chez l'enfant.

Une prédisposition génétique est certaine et certains gênes d'histocompatibilité sont retrouvés avec une fréquence accrue (HLA DR3, DR5 et DR7 ainsi que HLA DQW2). Certains facteurs semblent favoriser l'émergence de la maladie chez des nourrissons prédisposés génétiquement : introduction précoce des céréales, apport important en gluten, l'absence d'allaitement maternel... L'introduction tardive du gluten (après 6 mois) ne semble pas diminuer la fréquence de la maladie mais en retarde les conséquences.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Jeu 9 Déc 2010 - 1:16

L'intolérance au gluten est une maladie difficile à diagnostiquer car les symptômes que peuvent présenter les malades sont très variés et ne sont pas spécifiques à la maladie. Selon de nombreux spécialistes, seuls 10 à 20% des malades atteints d'une intolérance au gluten sont correctement diagnostiqués
Facteurs de risque de l'intolérance au gluten

La présence de certaines maladies dans la famille représente un facteur de risques:
Diabète
Maladie auto immunes
Psoriasis

Manifestations chez l'enfant

Diarrhée, vomissements, constipation, cassure de la courbe
Manifestations chez l'adulte

Les manifestations intestinales

Douleurs abdominales
Amaigrissement
Diarrhée
Ballonnements
Fatigue

Les autres manifestations

Dépression, tristesse
Dermatite herpétique
Arthrite
Anémie
Aménorrhée, fausses couches, stérilité
Épilepsie
Douleurs osseuses
Ostéoporose
Hépatite
Thyroidite
Carences en vitamines( A, D,E,B12,K), fer, folates, calcium, magnésium.. liste non exhaustive


Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Jeu 9 Déc 2010 - 1:21



Le début des troubles cliniques

Il se situe dans les semaines ou les mois qui suivent la diversification et l'introduction des farines 2° âge contenant du gluten. La cassure de la courbe de poids (puis de la courbe de taille) est souvent le signe le plus précoce. Des troubles du caractère et des perturbations digestives sont les autres symptômes. Le nourrisson devient en effet triste, apathique ou hostile. L'appétit est souvent conservé et rassure à tort. Les selles sont volumineuses, fétides, molles, pâteuses et luisantes. Des vomissements, un ballonnement abdominal sont parfois associés chez un nourrisson aux membres grêles. Des anomalies des cheveux et des ongles sont notées. Le teint "carotte" est habituel chez un nourrisson diarrhéique soumis à un régime à base de carottes. L'absence de teint "carotte" chez un nourrisson diarrhéique est un argument supplémentaire en faveur de l'intolérance au gluten car le carotène, liposoluble, n'est pas absorbé. Une constipation paradoxale fait parfois errer le diagnostic quelque temps.

Les signes biologiques

L'anémie ferriprive et l'hypoprotidémie sont évocateurs. Les tests sérologiques sont très fiables. Le dosage des anticorps anti-gliadine (AAG) est rentré dans la pratique courante. Chez le jeune enfant, la mesure des anticorps de type IgA antigliadine (IgA-AG) est sensible et spécifique. Chez l'enfant plus grand, les résultats sont moins fiables et d'autres dosages sont demandés : anticorps anti-réticuline de type IgA (AAR), anticorps anti-endomysium de type IgA (EMA). Le bilan biologique comprend également le dosage des vitamines liposolubles (A et E) qui évalue la malabsorption des graisses. Les tests de perméabilité intestinale (mannitol et lactulose) commencent à être utilisés en France. La biopsie intestinale pratiquée sous endoscopie reste l'examen essentiel pour affirmer le diagnostic, vérifier l'efficacité du régime et juger de l'effet d'une réintroduction du gluten (test de provocation). L'atrophie villositaire totale permet le diagnostic histologique au microscope.

Le traitement

Il repose sur l'éviction totale du gluten grâce à un régime strict. En l'absence de traitement, le syndrome de malabsorption s'intensifierait et mènerait à un tableau de grande malnutrition. Après deux ans d'un régime bien conduit, on peut tenter de réintroduire le gluten en jugeant de sa tolérance par une nouvelle biopsie intestinale. La muqueuse intestinale est parfois normale mais le plus souvent, les lésions réapparaissent et le régime sans gluten doit être indéfiniment poursuivi.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Jeu 9 Déc 2010 - 1:24


Le régime sans gluten

Aujourd'hui, le seul traitement contre la maladie coeliaque est le régime sans gluten. Mais difficile d'éviter toute trace de blé, d'orge, de seigle. Car ces céréales se cachent dans quasiment tous les aliments, de la bière aux charcuteries en passant par les pâtisseries. Quelques explications et conseils pour manger sans risque.

Ce régime excluant le blé, l'orge, l'avoine et le seigle n'est pas très simple à mettre en place car il implique souvent de modifier des habitudes alimentaires bien ancrées. Il faut cuisiner simplement avec des aliments naturels ( non préparés industriellement) et mettre en valeur ce qui est autorisé au lieu de raisonner en terme d'aliments interdits. La farine de blé entre non seulement dans la composition de tous les pains et pâtisseries mais aussi dans celle de nombreux plats préparés (comme liant pour les sauces). Il n'existe pas aujourd'hui d'obligation légale à mentionner l'apport en gluten sur les aliments et la composition même des aliments préparés varie avec le temps, certains pouvant à un moment donné ne pas contenir de gluten puis, plus tard, se trouver en contenir. La liste des aliments autorisés varie donc avec le temps et une remise à jour régulière est indispensable. Elle est disponible dans les services hospitaliers spécialisés et à l'Association Française des Intolérants au Gluten.

Aliments interdits

De manière générale, les pains, les pâtisseries, les pâtes, la semoule sont interdits. Les produits laitiers ne posent pas de problème, sauf les fromages à tartiner et certaines crèmes gélifiées; la prudence est de rigueur avec les yaourts parfumés au chocolat. Les charcuteries sont à proscrire à l'exception du jambon. Les fruits peuvent être consommés sans problème (sauf les figues sèches souvent farinées). Les viandes et les poissons frais sont autorisés mais les plats cuisinés (frais, en conserves ou surgelés) sont à exclure car ils contiennent de la farine comme liant. Tous les légumes frais, en conserve ou surgelés sont possibles, mais les conserves dites "à l'étuvée" peuvent contenir de la farine. De nombreuses friandises contiennent du gluten et seules les sucreries "pur sucre" ou "pur fruit" ainsi que les bonbons acidulés n'en contiennent jamais et peuvent être consommés.

Produits sans gluten

Si le principe du régime est simple, il n'est pas très évident à mettre en pratique surtout après 1 an. Les céréales, on le sait, constituent en Europe la base de l'alimentation et l'exclusion du pain, des pâtes, des semoules, des pâtisseries et des friandises n'est pas facile surtout dans les cantines scolaires et les collectivités.

A côté des aliments courants, des produits garantis sans gluten existent (farines sans gluten Apoglut, Rice-diet, Riésal etc) mais leur coût peut être difficile à supporter dans des milieux modestes. Les produits asiatiques qui sont souvent à base de riz sont relativement économiques et peuvent être conseillés. D'autre part, la farine peut être remplacée dans la confection des plats cuisinés par de la maïzena ou de la fécule de pomme de terre, comme le montrent les exemples ci-dessous. Il est souvent nécessaire, au début du régime, d'exclure également le lactose de l'alimentation. En effet, les lésions de la muqueuse intestinale (atrophie villositaire) sont responsables d'une baisse de l'activité de la lactase, enzyme indispensable à la digestion du lactose et qui se trouve localisé à la superficie de la muqueuse. La durée de ce régime est théoriquement à vie.

Dr Lyonel Rossant, Dr Jacqueline Rossant-Lumbroso.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Jeu 9 Déc 2010 - 1:27


Intolérance au gluten : un traitement en vue ?

L'intolérance au gluten touche environ une personne sur 200. Les malades passent leur vie à surveiller leur alimentation pour ne pas risquer d'avaler les céréales "maudites" : blé, seigle, orge… Mais de nouveaux travaux laissent espérer la mise au point d'un traitement. Les intolérants vont-ils pouvoir manger sans se priver ?

Le nombre d'intolérants au gluten serait largement sous-estimé en France. Pour ces malades, de nouveaux espoirs de traitement se font jour.

Des conséquences graves sur la santé

Les mécanismes de l'intolérance au gluten sont aujourd'hui connus. Lorsque les victimes de cette maladie avalent certaines céréales telles que le blé ou l'orge, une réaction inflammatoire se déclenche au niveau de l'intestin grêle accompagnée d'une baisse générale de l'immunité. Il s'en suit des troubles digestifs tels que des diarrhées, une mauvaise absorption des aliments… Mais cela peut provoquer des problèmes beaucoup plus graves tels que des retards de croissance chez l'enfant, des symptômes neurologiques… Récemment, l'intolérance au gluten a aussi été révélée dans des cas de migraines. Trouver un traitement contre cette maladie est donc essentiel.

Un "extincteur" pour l'intestin

Aux Etats-Unis, des chercheurs ont découvert un des mécanismes à l'origine de la réaction inflammatoire. Plus précisément, ils ont isolé une molécule capable d'empêcher la réaction intestinale : l'alpha-melanocyte-stimulating-hormon (a-MSH). Cette molécule semble bloquer l'inflammation au niveau cellulaire. C'est du moins le résultat obtenu in vitro, c'est-à-dire en laboratoire. Ces scientifiques espèrent à terme produire un médicament pouvant agir localement en bloquant la réaction avant qu'elle ne provoque le moindre dégât. Mais plusieurs années de recherche seront nécessaires avant d'envisager cette possibilité.

Une enzyme "antipoison"

Un autre espoir de traitement, peut-être plus concret, vient d'une équipe de chercheurs américains et norvégiens. Ceux-ci ont étudié la protéine à l'origine de la maladie, baptisée gliadine. Il s'agit d'un morceau de gluten qui provoque la réaction inflammatoire dans l'intestin. Or les scientifiques ont identifié la partie de la gliadine directement responsable du problème. Et surtout, ils pensent avoir trouvé une enzyme capable de détruire cette fraction "toxique". Cette substance prometteuse est produite par une bactérie. Pour traiter les malades, il suffirait de leur donner quotidiennement cette enzyme. Ils seraient alors protégés par ce médicament antipoison et n'auraient plus besoin de surveiller leur alimentation.! Si les essais semblent fonctionner sur l'animal, les tests sur l'homme n'ont pas encore débuté.

En attendant que ces recherches aboutissent, les intolérants au gluten n'ont pas le choix : ils doivent éviter tous les aliments qui contiennent des traces de blé, d'orge, de seigle… Difficile, lorsque l'on sait que moins de 10 % des produits disponibles dans le commerce sont réellement sans gluten…

Une brochure pour y voir clair

L'association nationale des industries alimentaires (ANIA) a édité en avril 2003 une brochure destinée à informer les allergiques et les intolérants au gluten et au lactose. Ce guide propose un décryptage des listes d'ingrédients et donne plusieurs conseils pour éviter les allergènes et substances déconseillées. Pour l'intolérance au gluten, on y apprend notamment que lorsqu'un aliment contient de l'amidon, son origine doit être spécifiée s'il peut contenir du gluten. S'il est simplement indiqué "amidon" ou "amidon modifié", il n'y a normalement aucun risque.

La brochure "allergies et intolérances alimentaires : comment lire les étiquettes pour mieux choisir" est disponible auprès des associations et des professionnels de santé.

Pour plus de renseignements, consultez le site de l'ANIA

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par rifa le Ven 10 Déc 2010 - 2:40

merci esculape pour ce rappel........ mais je veux savoir si le 3 ème grade est grave ou nn c'est a dire sur cette échelle de 1 a 3 .......... le 1 est plus dangereux que le 3 ou le contraire..... il y a une patiente qui m'a posé cette question et elle était très inquiéte!!
rifa
rifa
Tonique

Féminin Nombre de messages : 710
Localisation : setif
Date d'inscription : 20/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Ven 10 Déc 2010 - 2:49

Le stade 3 est de plus mauvais pronostic.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par rifa le Ven 10 Déc 2010 - 10:18

merci esculape.............. que puis je faire sans toi MRD
rifa
rifa
Tonique

Féminin Nombre de messages : 710
Localisation : setif
Date d'inscription : 20/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Ven 10 Déc 2010 - 11:11

A ton service trésor!!! bye bye

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Sam 11 Déc 2010 - 3:53

Paroles Que Serais-je Sans Toi
Jean Ferrat


Artiste: Jean Ferrat
Chanson: Que Serais-je Sans Toi




Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

J'ai tout appris de toi sur les choses humaines
Et j'ai vu désormais le monde à ta façon
J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines
Comme au passant qui chante on reprend sa chanson
J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

J'ai tout appris de toi pour ce qui me concerne
Qu'il fait jour à midi qu'un ciel peut être bleu
Que le bonheur n'est pas un quinquet de taverne
Tu m'as pris par la main dans cet enfer moderne
Où l'homme ne sait plus ce que c'est qu'être deux
Tu m'as pris par la main comme un amant heureux

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
N'est-ce pas un sanglot de la déconvenue
Une corde brisée aux doigts du guitariste
Et pourtant je vous dis que le bonheur existe
Ailleurs que dans le rêve ailleurs que dans les nues
Terre terre voici ses rades inconnues

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement



© Copyright Paroles Mania.com

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Sapofen le Dim 12 Déc 2010 - 10:27

merci bien esculape

Sapofen
Adjuvent
Adjuvent

Féminin Nombre de messages : 10
Localisation : setif
Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Thiziri le Dim 12 Déc 2010 - 11:12

Vous pouvez trouver tous ce que Esculape a dit sur Doctissimo !!
http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/mag_2003/mag0530/intolerance_gluten_niv2.htm
Thiziri
Thiziri
Panacée

Féminin Nombre de messages : 3354
Localisation : inconnu
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Esculape le Dim 12 Déc 2010 - 11:43

Sapofen a écrit:merci bien esculape


A ton service mon amie!!!

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maladie coeliaque Empty Re: la maladie coeliaque

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: campus :: Officine

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum