Connexion

Récupérer mon mot de passe

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2802 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est J2SD-TOGO

Nos membres ont posté un total de 62044 messages dans 3461 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 26 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

Trucs pour booster son intelligence !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trucs pour booster son intelligence !

Message par Thiziri le Lun 31 Jan 2011 - 2:11

Bonjour tout le monde

Qu'est-ce que l'intelligence ?

Devenir plus intelligent(e) ? Non seulement, c'est possible, mais c'est facile ! Certaines pratiques peuvent booster l'efficacité des neurones. trucs pour muscler son cerveau sans effort ,
Lire tous les jours
Oublier le GPS !
Travailler sa mémoire
Cultiver son sens critique
Rester curieux(se)
Dormir 6 à 10 heures par nuit
Faire des mots croisés et sudoku
Cultiver ses relations sociales
Ecouter son intuition
Accorder des pauses à son cerveau !
Des aliments qui rendent intelligent(e)
Jeux vidéo d'entraînement cérébral : efficaces ?
Un QI élevé est-il une preuve d'intelligence ? Le QI est un test d'intelligence
Qu 'en pensez vous ?

Vous utilisez régulièrement ces astuces pour booster vos facultés intelectuelles ? Vous en connaissez d'autres ? Parlez-en sur le forum.

avatar
Thiziri
Panacée

Féminin Nombre de messages : 3354
Localisation : inconnu
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Esculape le Lun 31 Jan 2011 - 4:04

Tu nous aides a booster nore intelligence ou tu poses une question??

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par microbionana le Lun 31 Jan 2011 - 8:54

le calcul mental
avatar
microbionana
Remontant

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 31
Localisation : mascara
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Thiziri le Lun 31 Jan 2011 - 9:21

Esculape a écrit:Tu nous aides a booster nore intelligence ou tu poses une question??

Les 2 en meme temps ....
avatar
Thiziri
Panacée

Féminin Nombre de messages : 3354
Localisation : inconnu
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Thiziri le Lun 31 Jan 2011 - 9:21

microbionana a écrit:le calcul mental

Que penses tu de ce que j'ai posté auparavant ? " 1 ier poste dans ce sujet "
avatar
Thiziri
Panacée

Féminin Nombre de messages : 3354
Localisation : inconnu
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par microbionana le Lun 31 Jan 2011 - 9:38

je pense que tu as raison mais j'insiste surtout sur la lecture et le sommeil parceque lire c'est cultiver et dormir c'est refléchir
avatar
microbionana
Remontant

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 31
Localisation : mascara
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par SAMRA du 34 le Mar 1 Fév 2011 - 2:51

Wé pas bête pour ces astuces ^^
Merci
avatar
SAMRA du 34
Fortifiant

Féminin Nombre de messages : 95
Localisation : LA TERRE
Date d'inscription : 03/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Esculape le Mar 1 Fév 2011 - 4:12



Le QI en 10 questions

Une émission de télévision a récemment prétendu faire un test de QI géant des téléspectateurs. "Tester son QI n'est pas un jeu !"se sont insurgés des psychologues. Et vous-même, que savez-vous du QI ? Doctissimo met les esprits au clair.

1 - Qu'est ce que le QI ?

Le Quotient Intellectuel est une série d’une trentaine de tests, mis au point en 1906 par le psychologue français Alfred Binet pour le ministère de l'Education nationale. L’objectif est alors de détecter les enfants en échec scolaire pour leur apporter un soutien personnalisé. Il a depuis été adapté et modifié à de multiples reprises. Le test le plus fréquemment utilisé est celui de Weschler, mais il en existe d’autres : le Stanford Binet, le K.ABC, le Catell et la matrice de Raven qui sont deux tests aculturels.

2 - Le QI mesure-t-il l'intelligence ?

Le QI évalue le quotient intellectuel, et non le "Quotient d'Intelligence". Il ne s’agit pas en effet de mesurer l’intelligence, mais de pouvoir établir des comparaisons, avec une population de référence ou avec la personne elle-même, par exemple pour estimer le développement de ses capacités intellectuelles.

3 - Les tests de QI sont-ils fiables ?

Oui, dans la mesure où on ne leur demande pas plus d’informations qu’ils ne peuvent donner. Les tests n’évaluent pas, par exemple, l’intuition et l’imagination, mais une certaine performance. Or l’intelligence c’est la faculté à comprendre et à construire un raisonnement, et pas uniquement à restituer un savoir. Par ailleurs certains jugent que les QI ne peuvent prétendre avoir une valeur universelle étant données les diversités culturelles. Des études ont ainsi montré que les résultats au QI des immigrants s’élevaient 5 ans après leur arrivée dans leur pays d’adoption.

4 - Le QI peut-il varier en fonction de l'âge ?

Les résultats des tests sont pondérés en fonction de l'âge. Le QI évolue en effet de façon importante dans les premières années de vie. C’est ce qu’ont démontré Michel Duyme et Marie-Annick Dumaret de l'INSERM en 1999 en observant 67 enfants âgés de 4 à 6 ans, présentant un QI faible. Leurs performances intellectuelles se sont singulièrement améliorées après qu’ils eurent été adoptés par des parents issus d’un milieu socio-culturel plus favorisé. On a également constaté que les résultats pouvaient varier de 10 points selon l’état psychologique et physique (stress, fatigue) dans lequel la personne se trouve au moment du test.

5 - Suis-je dans la moyenne ?

Le QI était à l’origine le rapport entre la note obtenue par l’enfant testé et la moyenne des enfants de sa classe d’âge, le tout étant multiplié par 100. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, bien que le terme de "quotient" ait été conservé. Le résultat obtenu est le calcul de l’écart avec une moyenne théorique de 100, les scores étant distribués selon une courbe en cloche. Près des 2/3 de la population ont un QI entre 85 et 115 ; 3 % dépassent le seuil de 130, ce qui indique un niveau très supérieur à la moyenne ; pour 3 % le QI est inférieur à 70, révélant une faiblesse intellectuelle.

6 - Comment reconnaît-on un enfant surdoué ?

Les enfants qui ont des facilités intellectuelles se mettent à parler très jeunes, possèdent un vocabulaire riche et élaborent des phrases construites. Ils sont capables de se concentrer longtemps et possèdent une mémoire étonnante, leur imagination est également très fertile. Ils aiment beaucoup la compagnie des adultes et ont du mal à jouer avec leurs congénères du même âge.

7 - Les femmes sont-elles plus intelligentes que les hommes ?

Vaste question qui soulève des débats passionnés ! On estime généralement qu’il existe autant de femmes surdouées que d’hommes, mais elles seraient détectées plus tardivement. Leur maturité émotionnelle leur permettrait en effet de mieux supporter leur précocité. Elles pâtiraient donc de cette relative discrétion, qui ne leur permettrait pas de recevoir un enseignement adapté. Sur le plan scolaire, les filles obtiennent de meilleurs résultats que les garçons, mais poursuivent des études moins longues, sans doute pour des raisons sociologiques.

8 - Qui peut faire passer un test de QI ?

Vous pouvez vous adresser à un psychologue scolaire de l’établissement dans lequel votre enfant est scolarisé ou à un psychologue diplômé extérieur. Des associations réunissent les personnes surdouées, demandez-leur conseil. Surtout n’oubliez pas une copie du compte rendu des conclusions après les tests afin de pouvoir les produire si cela est nécessaire, par exemple pour réorienter votre enfant.


Partager

Les secrets de l'intelligence
Voir aussi : L’intelligence en débat
L’intelligence se mesure-t-elle ?
Booster votre cerveau
Enfants surdoués : comment les aider ?
Le QI en 10 questions

(Page 2 sur 2)

Publicité

9 - Où puis-je trouver des tests de QI sur Internet ?

Vous pouvez vous adresser à un psychologue s’ils doivent être faits sérieusement, par exemple pour décider d’une orientation scolaire. En revanche si vous êtes simplement curieux, de nombreux sites proposent des tests. Tapez QI dans un moteur de recherche et vous obtiendrez de nombreux résultats. Cependant n’oubliez pas : le résultat d’un QI ne veut rien dire en soi.

10 - Quelques QI célèbres …

En 1926, la psychologue Catherine Morris Cox a publié une étude sur les hommes et femmes, ayant vécu entre 1450 et 1850, réputés être les plus intelligents. Leur QI a été estimé d’après les écrits et travaux qu’ils ont laissés. Philosophes, mathématiciens, écrivains, musiciens, ce sont souvent des personnalités qui excellaient dans plusieurs domaines. Le poète allemand Goethe surclasse tout le monde avec un QI de 210, suivit de près par Blaise Pascal (195), Galilée (185), Descartes et Nietzsche (180), Mozart (165) et Einstein avec "seulement" 160.

Mathieu Ozanam - Mis à jour le 17 novembre 2010

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Esculape le Mar 1 Fév 2011 - 4:19



La prédominance de l'inné : une théorie d'un autre siècle…

La théorie de l'origine innée de l'intelligence a fait florès au XIXème siècle, portée par 2 événements majeurs : le nouvel essor de l'expansion coloniale et le développement des sciences. Face à la découverte de nouveaux peuples et de leurs façons de vivre, parfois si différentes et si déroutantes pour les moeurs européennes, des travaux scientifiques cherchent à démontrer la supériorité intellectuelle des Occidentaux. Le mouvement exerce aussi son influence en France. Emile Zola s'inspire ainsi dans ses romans des travaux sur l'hérédité en cours à l'époque. La série des Rougon-Macquart présente l'étude de l'impact de la névrose et de l'alcoolisme sur les cinq générations d'une famille.

Remise au goût du jour

Certains partisans des positions innéistes dérivent vers l'eugénisme, en partant du principe que les individus moins intelligents affaibliraient le niveau moyen de la population. L'ouvrage "The Bell Curve" (la courbe en cloche), paru en 1994, semble remettre au goût du jour ces théories. Charles Murray et Richard Hernstein démontrent, statistiques à l'appui, que les Noirs ont généralement un QI moins élevé que la moyenne des autres communautés, ce qui expliquerait que leur statut économique et social soit moins élevé. Ils poursuivent la démonstration en jugeant que, puisque l'intelligence est innée et que la destinée intellectuelle est déterminée, il est inutile de continuer à soutenir financièrement ces populations… Ce nouveau darwinisme social propose par conséquent de démanteler la politique de discrimination positive en vigueur aux Etats-Unis. "Les conclusions de cet ouvrage allaient bien au-delà d'une constatation scientifique" fait remarquer Michel Duyme, chercheur à l'INSERM.

L'enfance, une période d'apprentissage clef

Les tenants de l'importance de l'acquis sur le développement de l'intelligence estiment, contrairement au pédopsychiatre Fitzhugh Dodson, que tout ne se joue pas avant 6 ans. C'est ce qu'ont prouvé Michel Duyme et Marie-Annick Dumaret dans leur enquête publiée en 1999, après avoir observé des enfants adoptés tardivement par des parents d'une classe sociale plus élevée. "Même si la prime enfance reste une période d'apprentissage clef, le QI peut évoluer positivement dans un environnement socio-économique plus favorable, jusqu'à l'adolescence" expliquent-ils. Le milieu dans lequel nous vivons revêt une grande importance, car il offre un soutien. C'est la famille qui transmet le goût et la volonté d'apprendre et de savoir.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Esculape le Mar 1 Fév 2011 - 4:21

L'intelligence abstraite

Dans l'intelligence abstraite sont répertoriées :

L'intelligence logique appelée aussi le raisonnement ;
L'intelligence verbale incluant la compréhension du langage et l'étendue du vocabulaire ;
L'intelligence spatiale liée aux formes dans l'espace (exemple : des papiers qu'on déplie) ;
L'intelligence relative à l'imagination (être capable de penser à des choses nouvelles, partir d'un objet et le faire évoluer vers diverses représentations).
A ce titre, les tests de type QI concernent essentiellement ces formes d'intelligence.

L'intelligence intuitive

L'intelligence qualifiée d'intuitive regroupe, quant à elle :

Lintelligence sociale ;
L'intelligence émotionnelle ;
L'intelligence pratique.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Esculape le Mar 1 Fév 2011 - 4:26


Peut-on doper ses méninges ?

Peut-on améliorer sa mémoire grâce à son alimentation ? C’est ce que nous dévoile Jean-Marie Bourre, membre de l'Académie de Médecine, de l'Académie de la Gastronomie, et directeur de l'unité 26 de l’INSERM. Spécialiste français en neuropharmaco-nutrition, il est l’auteur d’un best-seller vendu à plus de 30 000 exemplaires "Les aliments de l'intelligence et du plaisir".

Doctissimo : Le cerveau a besoin d’être alimenté pour fonctionner correctement. Quel est son carburant ?

Jean-Marie Bourre : Comme tous les organes, le cerveau ne vit pas d’amour et d’eau fraîche ! Quand il est mal régénéré, il fonctionne moins bien. 40 substances lui sont indispensables : 13 vitamines, 15 minéraux et oligo-éléments, 8 acides aminés, qui sont les maillons des protéines, et 4 acides gras. Ses besoins énergétiques sont très importants, et il travaille jour et nuit. Quand nous rêvons, les besoins en énergie de certaines régions frontales augmentent de 30 %. Or si le cerveau ne représente que 2 % de notre masse corporelle, il absorbe 20 % de l’oxygène que nous respirons et 20 % de l’énergie alimentaire que nous consommons. Le cerveau est un organe très protégé et très prioritaire. Par conséquent quand il ressent un manque, il va puiser directement son alimentation dans les autres organes, au risque de les affaiblir.

Doctissimo : Les nutritionnistes soulignent l’importance du petit-déjeuner. Au-delà n’est-ce pas l’ensemble de notre alimentation qu’il faut surveiller ?

Jean-Marie Bourre : Près de la moitié des glucides que vous mangez, servent à alimenter votre cerveau. Il ne fonctionne qu’au glucose, mais celui-ci ne peut être transformé en énergie que s’il contient de la vitamine B1 qui va permettre d’étaler son effet dans le temps et d’avoir une meilleure efficacité. Lorsque vous mangez un morceau de pain avec du jambon ou des oeufs, vous avez des protéines de qualité et du fer pour approvisionner les globules rouges. En simplifiant, on peut dire que 40 % du morceau de pain que vous mangez au petit-déjeuner sert à faire fonctionner le cerveau pendant la matinée. Les sportifs mangent des plâtrées de nouilles, les intellectuels devraient manger des morceaux de pain ! Un verre de lait apporte du calcium, mais aussi des protéines animales de grande qualité et de l’eau qui permet au cerveau de se réhydrater. Les 40 substances nécessaires au cerveau, dont je parlais précédemment, sont présentes dans une dizaine d’aliments. Le seul aliment complet qui existe, c’est le lait maternel. Compte tenu de nos modes de vie contemporains, une dizaine de jours est nécessaire pour atteindre notre équilibre alimentaire.

Doctissimo : Comment se compose l’alimentation idéale pour le cerveau ?

Jean-Marie Bourre : C’est une alimentation pauvre en graisses saturées et en viandes rouges, riche en fruits et légumes et en poisson. Oubliez le lait de soja qui est un pur produit marketing. Les gens s’imaginent qu’il a des effets bénéfiques parce qu’on en donne aux enfants allergiques au lait de vache. Mais ils oublient qu’on y ajoute des vitamines, des minéraux, des huiles végétales et d’autres protéines. En dehors de ces éléments, ce n’est qu’un liquide blanc. C’est un peu comme si vous compariez du plâtre avec du lait de beauté.

Doctissimo : Quelle doit être notre alimentation pour optimiser nos capacités de mémorisation ? Existe-t-il une "recette miracle" ?

Jean-Marie Bourre : Vous imaginez bien que s’il existait un aliment miracle, cela fait longtemps qu’il serait commercialisé ! Plus sérieusement, il faut distinguer les effets obtenus à court terme de ceux sur le long terme. Quand un étudiant veut mémoriser, la première des choses c’est d’être éveillé, d’où l’absorption de café et de vitamine C, mais si l’effet est rapide, il est de courte durée. Pour être efficace, il faut que l’apport énergétique soit étale dans le temps. Le coup de pompe de 11 heures, ce n’est rien d’autre qu’une hypoglycémie: le cerveau ne fonctionne pas bien, et l’absence de petit-déjeuner retentit sur l’attention, la mémorisation et l’efficacité scolaire en général. La règle de base c’est de ne surtout pas grignoter, car vous secrétez alors de l’insuline, ce qui provoque une chute du taux de sucre sanguin, et vous faites une hypoglycémie réactionnelle. Il faut respecter la chronobiologie avec 4 repas dans la journée.

Propos recueillis Mathieu Ozanam
Mis à jour le 3 janvier 2011

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Esculape le Mar 1 Fév 2011 - 4:28




La santé dans l'assiette.

Si ce que nous mangeons a une influence sur notre humeur, cela a aussi un effet sur nos performances intellectuelles ! Mémoire, concentration ou apprentissage, les fonctions cognitives peuvent être dopées par le contenu de notre assiette. Du soja au pain, le point sur les aliments bons pour le cerveau !

Dans son livre, le Pr Jean-Marie Bourre souligne qu’une quarantaine de substances est indispensable au cerveau : 13 vitamines, 15 minéraux, et oligo-éléments, 8 acides-aminés et 2 à 4 acides gras, selon l’âge. Or cela correspond à une centaine d’aliments différents à consommer en une dizaine de jours ! Tour d’horizon de quelques-unes des principales substances pour booster vos méninges.

Du sucre, encore du sucre !

Le cerveau est un très grand consommateur d’énergie. Or son principal carburant, c’est le sucre. Il ne doit surtout pas en manquer. Les sucres lents (pâtes, riz…) sont préférables aux sucres rapides : ils permettent un apport constant de glucides au cerveau, assurant des performances au top ! Avant un examen ou un effort intellectuel, n’hésitez pas à avaler un plat spaghetti ! Lors de l’épreuve, une barre céréalière ou des fruits secs peuvent s’avérer utiles. Mais bien sûr il ne faut pas non plus négliger les apports en protéines, essentielles pour fabriquer les hormones, et les lipides, constituant essentiel des parois cellulaires.

Pensez vitamine B !

En ce qui concerne les vitamines, celles qui sont essentielles pour booster vos capacités appartiennent notamment groupe B. La vitamine B9 (acide folique) en particulier, permet d’éviter la fatigue intellectuelle. On en trouve dans les noix, le cresson, le brie ou le jaune d’oeuf. La vitamine B1 semble également jouer un rôle prépondérant pour l’attention. Selon une étude1, il serait essentiel d’en prendre au petit déjeuner, afin de rester concentré tout au long de la journée. Mettez au menu de votre petit déjeuner des céréales ou du pain complet. La vitamine B12, quant-à elle, serait essentielle lors de l’adolescence pour un développement intellectuel harmonieux (lire à ce sujet notre article Régime macrobiotique : attention danger)

Gare aux carences…

Les minéraux ne sont pas à négliger : ils sont essentiels au fonctionnement de l’organisme en général et à celui du cerveau en particulier. Le fer notamment, entretien la mémoire et permet un bon apprentissage chez l’enfant. Il faut donc absolument éviter les carences. Vous trouverez ce métal principalement dans les viandes. L’iode joue également un rôle dans les capacités cognitives, lors de la croissance et chez l’adulte. On en trouve dans les algues bien sûr, le poisson, les crustacés, mais aussi dans le soja, les haricots verts et les laitages. Par contre, la réputation du phosphore pour fortifier la mémoire n’a jamais été prouvée…

Buvez !!!

Les pertes en eau sont plus ou moins importantes selon les activités, la température, etc… Or la déshydratation, si elle atteint un certain niveau, tend à réduire le volume sanguin, et peut même réduire le volume d’eau à l’intérieur des cellules. Or les cellules du cerveau sont tout particulièrement sensibles à ces problèmes. Ainsi, une perte d’eau de plus de 2 % de la masse corporelle (soit plus de 1,4 litres pour une personne de 70 kilos) entraîne une baisse des performances physiques et peut affecter les processus mentaux tels que les capacités de concentrations. Il est au donc essentiel de boire au moins 1,5 litres d’eau par jour, même si l’on n’a pas soif.

Petit noir pour matière grise…

Pour exciter vos méninges, vous pensez café ou thé ? Vous avez raison, la caféine augmente légèrement les capacités cognitives. Cette substance accélèrerait ainsi d'environ 10 la vitesse de traitement des informations par le cerveau. De nombreux compléments alimentaires "spécial examens" contiennent d'ailleurs des vitamines. et de la caféine. Mais ce composé doit être consommé avec modération ! Par contre, bannissez les excitants alcoolisés : même si une consommation modérée de vin semble avoir des effets positifs, ce sont en général de véritables ennemis de la mémoire !

Pas d’Alzheimer dans votre assiette !

Le contenu de votre assiette peut même empêcher certaines maladies, comme Alzheimer, de s’attaquer à votre matière grise ! Ainsi, la consommation de soja aurait un effet protecteur chez les femmes.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Esculape le Mar 1 Fév 2011 - 4:35


Huit trucs pour booster votre mémoire !

Vous oubliez sans cesse les noms de vos collègues de bureau, vous cherchez tout le temps vos clés ou vos lunettes ? Pas de doute, votre mémoire flanche ! Doctissimo vous donne huit conseils pour vous secouer les méninges !

La mémoire ne s’use que si l’on ne s’en sert pas ! Il est donc important de la faire travailler et de connaître ses ennemis. Les conseils suivants peuvent vous aider à améliorer vos capacités à vous souvenir :

Jouez !

Jouez au scrabble, à la belote, aux dames, aux échecs, au bridge ou à tout autre jeu de logique ou de stratégie. Si vous ne trouvez pas de partenaire, rabattez-vous vers les magazines, et les mots croisés.

Apprenez !

Pour entretenir votre mémoire, il faut certes la faire travailler, mais il est inutile d’apprendre des choses qui ne vous servent à rien. Mieux vaut essayer avec des évènements de la vie de tous les jours. Apprenez par coeur les numéros de téléphone que vous utilisez au lieu de consulter votre calepin. Essayez aussi de mémoriser la liste des courses avant de partir au supermarché par exemple.

Dormez !

Le cerveau profite de la nuit pour trier et classer les souvenirs de la journée. C'est lors des phases de sommeil paradoxal que les neurones organisent les informations reçues dans la journée. Si vous manquez une de ces deux ou trois phases nocturnes, la consolidation de vos souvenirs est très perturbée.

Mangez !

Une nourriture saine et équilibrée joue un rôle important dans l'alimentation du cerveau, lui apportant tous les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement. Inutile d’insister sur le poisson : contrairement à une croyance très répandue, l'effet bénéfique du phosphore sur la mémoire n'a pas été prouvé.

Ne buvez pas !

L'alcool à haute dose peut entraîner au bout de quelques années des lésions irréversibles des neurones. Chez les grands alcooliques, on a mis en évidence des altérations de la mémoire à long terme dues à des lésions cérébrales.

Reconnaissez

Si vous en avez le temps et l’envie, vous pouvez essayer de devenir ornithologue, astronome ou mycologue amateur. S’entraîner à reconnaître les oiseaux, les constellations ou les champignons, rien de tel pour entretenir sa mémoire… et épater ses amis !

Traduisez !

"Mais où est donc Ornicar ?", "Napoléon mangea allègrement six poissons sans claquer d'argent", "Cerbère gémit en enfer"… Qui n’a pas appris l’une de ces phrases qui permettent de mémoriser conjonctions, déclinaisons et autres éléments chimiques ? Et si vous inventiez vos propres phrases mnémotechniques ?



Lisez !

Lire est l’activité cérébrale par excellence. En faisant travailler vos neurones, la lecture entretien et même améliore vos performances. Vous ne savez pas quels bouquins choisir ? Et si vous revisitiez l’histoire de France et du monde ? Replongez-vous dans les grandes fresques, les romans historiques et autres témoignages. En rappelant des souvenirs scolaires enfouis, ces lectures devraient en plus raviver votre mémoire des dates et vous rendre incollable ! Vous n’oublierez plus la date de la bataille de Marignan !

N’essayez pas d’apprendre cette page par coeur ! Commencez par l’imprimer pour suivre au fur et à mesure ces conseils ! Sous peu, vous aurez acquis une mémoire à toute épreuve !

Louis Asana

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Esculape le Mar 1 Fév 2011 - 4:36




Club Doctissimo | Forums | Chat | Blogs | Photos | Devenir membre | Se connecter



Santé

Médicaments

Grossesse
Bébé

Psychologie

Nutrition

Beauté
Mode

Forme
Sport

Sexualité

Cuisine

Environnement







Bien manger pour être en bonne santé

Aliments santé
Allégations santé
et nutritionnelles
Alicaments
Probiotiques

Des repas santé !

Défenses immunitaires
et alimentation
Coeur et alimentation
Os et alimentation
Cerveau
et alimentation
Hormones
et alimentation

Fatigue et alimentation
Sommeil
et alimentation
Stress et alimentation
Déprime
et alimentation
Capital soleil
et alimentation
Vieillissement
et alimentation

Cancer et alimentation
Diabète et alimentation
Cholestérol
et alimentation
Alzheimer
et alimentation
Obésité
et alimentation
Intolérance au gluten

Sel et santé
Matières grasses
et santé
Alcool et santé

Index - nutrition

Ados.fr
Annonces
Momes.net
Blogs
Photos
Recettes de cuisine
Musique



La santé dans l'assiette



Partager
11

Voir aussi nos dossiers :
Quel menu pour les ados ?
Les règles de l'équilibre alimentaire
Enfants, adolescents et équilibre alimentaire


Que manger pendant les exams ?

Pendant vos examens, pour booster vos neurones et mettre toutes les chances de votre côté, il est indispensable de soigner le contenu de votre assiette. Voici les conseils de Doctissimo pour éviter à la fois les trous de mémoire et les petit creux à l'estomac.

Le bac, les concours ou les épreuves universitaires approchent ? C’est la dernière ligne droite pour vos révisions. Pour mettre toutes les chances de votre côté, ne faites pas d’erreur dans votre assiette !

Des apports réguliers

En période de révisions et d’épreuves, il ne faut zapper aucun repas. Les besoins énergétiques sont importants et s’ils ne sont pas assurés, l’organisme est moins performant. Petit-déjeuner, déjeuner, dîner et éventuellement goûter sont des repères à conserver. Non seulement ces repas qui structurent la journée permettent de découper le temps de travail affecté à chaque matière, mais ils assurent au cerveau une régularité dans les apports. Or c’est capital : en effet, si l’alimentation ne fournit pas aux cellules grises tout ce dont elles ont besoin, elles vont aller chercher ce qui leur fait défaut dans d’autres organes ; au risque de les affaiblir.

Des repas diversifiés

Le cerveau a besoin d’une quarantaine de substances différentes pour bien fonctionner : des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, des acides aminés, des acides gras essentiels... Or un seul aliment ne peut contenir tous ces éléments. Pour les trouver, il faut diversifier le plus possible son régime alimentaire. Concrètement, ça signifie que pendant la semaine des révisions, il faut tâcher de manger différemment à chaque repas. Le régime "pizza-pâtes" pendant une semaine ou 10 jours, parce qu’on n’a pas de temps, est à proscrire. Si vous n’habitez plus chez vos parents ou que votre maman n’a pas le temps de vous préparer des bons petits plats, optez pour les surgelés qui proposent une grande variété d’aliments et de mets. Même si la préparation du repas requiert un peu de temps, prenez-le comme une pause qui vous permettra de repartir du bon pied et d’être plus efficace dans votre travail.

Evitez les coups de pompes

Au repos, le cerveau est déjà très gourmand : à lui seul, il utilise 20 % de l’énergie apportée par les aliments. Et quand il est sollicité par des opérations mentales longues et complexes, ses besoins énergétiques augmentent. Si tous les macronutriments (protéines, lipides, glucides) apportent de l’énergie, celle que le cerveau préfère est le glucose, issu des glucides. Pour assurer des apports réguliers, il faut miser sur une bonne base de glucides "lents" ou plus exactement, selon la terminologie actuelle, à index glycémique bas . C’est-à-dire des aliments qui, assimilés lentement par l’organisme, contribuent à maintenir le taux de sucre dans le sang à un niveau constant. Pendant les repas, privilégiez les aliments à index glycémique faible comme les pâtes, les légumineuses, les petits pois, les cerises, le pamplemousse, la pomme ou la pêche, les yaourts. Réservoirs d’énergie, ces aliments vous aideront à tenir le coup. En milieu de journée ou pendant les épreuves, n’hésitez pas si le besoin s’en fait sentir à prendre une collation sucrée (barres aux céréales, banane, barres chocolatées éventuellement).

Gérez le stress et l’anxiété

La veille de l’examen, la pression monte. Pour calmer l’angoisse misez un repas à base de riz ou de pâtes : effectivement des aliments riches en glucides et pauvres en protéines permettraient d’augmenter la sécrétion de tryptophane, un acide aminé qui se transforme en sérotonine. Or ce neuromédiateur est impliqué dans la lutte contre la dépression et l’anxiété. Pour le dessert, choisissez... ce que vous aimez le plus. Le plaisir favorise la production d’endorphines, des substances proches des opioïdes, qui calment l’angoisse.Des conseils de bon sens

Voici quelques conseils pour vous aider à garder vos performances intellectuelles au top niveau :

Dormez suffisamment : le sommeil permet d’enregistrer et de fixer les connaissances acquises au cours de la journée. 8 heures par nuit serait l’idéal ;
Evitez les excitants licites comme le thé, le café, l’alcool, certains médicaments sans parler des substances illicites. Si vous avez besoin d’un coup de booster, prenez des agrumes ou des kiwis, riches en vitamine C ;
Bougez-vous : le sport dynamise le corps, libère l’esprit et aide à lutter contre le stress. Plus détendu, vous gagnez en concentration et en attention. N’hésitez pas à faire un petit footing d’une demi-heure chaque matin.
Hélène Huret

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Thiziri le Jeu 3 Fév 2011 - 3:36

SAMRA du 34 a écrit:Wé pas bête pour ces astuces ^^
Merci

MERCI a toi SAMRA cheers
avatar
Thiziri
Panacée

Féminin Nombre de messages : 3354
Localisation : inconnu
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par diego le Ven 18 Fév 2011 - 9:50

des vrais astuces , 3ayawni, essayer d'ecrire brievement stp esculape
avatar
diego
Analeptique

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 29
Localisation : my place
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Esculape le Ven 18 Fév 2011 - 12:33

diego a écrit:des vrais astuces , 3ayawni, essayer d'ecrire brievement stp esculape

tu as raison mon ami!!!!

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trucs pour booster son intelligence !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum