Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

 :: campus :: Officine

Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par Esculape le Ven 11 Fév 2011 - 9:13

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant
Lundi, 07 Février 2011

Le traitement de l’asthme nécessite l’utilisation d’aérosols-doseurs. Le principe de ces dispositifs médicaux est de diffuser la substance qu’ils contiennent le plus finement possible afin qu'elle agisse au plus profond des bronches pour les dilater. Pour cela, la substance est propulsée par un gaz inerte, comme dans tout aérosol.
Récemment, un collégien bourguignon a trouvé une autre utilisation à son aérosol-doseur. Il s’est amusé à déclencher plusieurs fois de suite son aérosol-doseur sur l’avant-bras de quelques camarades de classe, provoquant ainsi l’apparition de brûlures et la formation de cloques. Les parents de ces camarades, intrigués par les lésions, ont finalement découvert le pot-aux-roses...
Le froid provoqué par la décompression du gaz et par l’évaporation brutale de l’aérosol semble la cause la plus probable de ces brûlures, même si d’autres hypothèses liées à la nature du gaz inerte utilisé sont aujourd’hui étudiées. Quoiqu’il en soit, l’élève asthmatique qui s’adonnait à ce jeu stupide aura au moins eu le mérite de permettre la mise en évidence d'un risque inédit lié au mauvais usage de ce type de dispositif médical.

Source : Bonniaud P et al : Salbutamol inhaler misuse resulting in skin burn. J allergy clin immunol, 2010.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par Thiziri le Sam 12 Fév 2011 - 6:54

L’aérosol-doseur ou aérosol pressurisé

Il fonctionne sur le même principe que la laque à cheveux et les bombes insecticides.

Le médicament est en suspension dans un liquide, puis mis sous pression dans un flacon que l'on introduit ensuite dans un étui en plastique. Lorsque l'on appuie sur le flacon, une dose précise de médicament est libérée vers l'orifice buccal. Le gaz qui propulse le médicament s'évapore rapidement libérant le médicament sous la forme de fines particules qui sont alors inhalées et qui se déposent sur les bronches.

La plupart des médicaments anti-asthmatiques existe sous cette forme.

Il faut apprendre à bien les utiliser.

Les fautes de manipulation les plus courantes sont:

* Une mauvaise synchronisation (la pression sur le flacon n'est pas faite au bon moment par rapport à l'inspiration).
* La respiration n'est pas suffisamment retenue après l'inhalation (5 à 10 secondes).

Lorsque ces erreurs sont commises, une trop faible quantité de médicament atteint les poumons et le produit ne donne pas son maximum d'efficacité.

Pour les asthmatiques qui ont des difficultés à utiliser les aérosols-doseurs, il existe des systèmes facilitant l'inhalation du médicament.

* Les chambres d'inhalation.
* Les inhalateurs de poudre sèche.
* Les nébulisateurs.
Thiziri
Thiziri
Panacée

Féminin Nombre de messages : 3354
Localisation : inconnu
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par Esculape le Sam 12 Fév 2011 - 7:31

Merci pour ce complément!! merci

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par Thiziri le Sam 12 Fév 2011 - 7:40

Je voulais ajouté quelque chose
Merci !!!
Thiziri
Thiziri
Panacée

Féminin Nombre de messages : 3354
Localisation : inconnu
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 2:03

merci les amis....
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 2:03

L’asthme : qu’est-ce que c’est?


L'asthme est une maladie caractérisée par une inflammation plus ou moins grave des voies respiratoires, et surtout des bronches et des bronchioles. Elle se traduit par une difficulté à respirer, un essoufflement, une respiration sifflante ou une sensation d’oppression dans la poitrine.

L’asthme est une maladie chronique, qui se manifeste le plus souvent par des crises entrecoupées de périodes où la respiration est normale. Chez certaines personnes, cependant, l’asthme induit une gêne respiratoire permanente, qui interfère avec les activités quotidiennes.

L’asthme est souvent lié à une réaction anormale des voies aériennes à divers stimuli (des allergènes dans l’air, de la fumée, etc.).
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 2:04

La crise d’asthme

La crise d’asthme correspond à l’aggravation subite des symptômes. Chez de nombreuses personnes, l’asthme ne se manifeste que par des crises occasionnelles, la respiration étant normale en dehors des crises.

Une crise d’asthme commence souvent par une toux sèche, suivie d'une difficulté à respirer, qui provoque une respiration sifflante clairement audible. Elle s’accompagne habituellement d’expectorations de mucus (toux et crachats).

Durant une crise, l’ouverture des bronches est réduite en raison d’une importante réaction inflammatoire et d’une contraction des muscles de la paroi des bronches.
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 2:25

Prévalence
Deux périodes de la vie semblent plus propices à l’apparition de l’asthme : l’enfance et le début de la quarantaine.

Causes
Les causes de l’asthme ne sont pas bien connues. On sait qu’elles seraient à la fois génétiques et environnementales.

Les facteurs suivants peuvent contribuer à déclencher une crise d’asthme ou à aggraver la gêne respiratoire, mais ils ne sont pas la cause de l’asthme.
* Des allergènes aériens (poussières, pollen, poils d’animaux, acariens).
* Des polluants aériens (irritants en milieu de travail, fumée de feu de bois, gaz d'échappement, pollution atmosphérique, etc.).
* La fumée du tabac.
* Des aliments (allergies alimentaires) ou des additifs alimentaires, comme les sulfites.
* Certains médicaments (aspirine et autres AINS, b-bloquants utilisés pour les problèmes cardiaques ou l’hypertension).
* Des infections des voies respiratoires (rhume, bronchite, sinusite, etc.), car elles engendrent une inflammation.
* L’exercice physique, surtout s’il est pratiqué à l’extérieur en hiver, par temps froid et sec.
* Des émotions fortes (rires, pleurs, colère, excitation), surtout chez les enfants.
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 2:28

Symptômes de l’asthme

Les symptômes peuvent être intermittents ou persistants. Ils sont généralement plus marqués la nuit et au petit matin.

* Dyspnée
* Une respiration sifflante
* Une sensation de serrement, d’oppression thoracique
* Une toux sèche

Note. Pour certaines personnes, l'asthme se traduit seulement par une toux persistante qui apparaît souvent au coucher ou après un effort physique.

Signaux d’alarme en cas de crise

Si, en plus, vous ressentez les symptômes suivants, il est impératif d’appeler les secours ou de vous rendre à l’urgence, afin de contrôler la crise au plus vite.

* Des sueurs.
* Une augmentation du rythme cardiaque.
* Des difficultés à parler ou à tousser.
* Une grande anxiété, de la confusion et de l’agitation (surtout chez les enfants).
* Une coloration bleutée des doigts ou des lèvres.
* Des troubles de la conscience (somnolence).
* Le médicament de crise, habituellement efficace, ne semble pas fonctionner.
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 2:33

Peut-on prévenir?

Il n’y a pas de traitement qui permet de faire disparaître l’asthme. Il arrive parfois que la maladie s’atténue voire disparaisse d’elle-même, mais les symptômes sont le plus souvent chroniques.

-Pour le moment, la seule mesure préventive de base reconnue consiste à éviter le tabagisme et la fumée secondaire.
- Le dépistage précoce.
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 2:43

Mesures pour réduire l’intensité et la fréquence des crises

Traitement de désensibilisation

Lorsque l’asthme est fortement lié à des allergies, un traitement de désensibilisation peut aider à prévenir les crises d’asthme. Pour ce faire, des tests d’allergie doivent être entrepris afin de découvrir la substance qui déclenche les symptômes.

Mesures générales

1- Élaborer un plan d'action
* découvrir les facteurs qui provoquent les crises et les éviter au max.
* Être attentif aux signes précurseurs d’une aggravation de l'asthme, afin de pouvoir agir rapidement selon les conseils du médecin.

(Il est important de toujours avoir son médicament sur soi, pour pouvoir soulager les symptômes dès le début de la crise et prévenir son aggravation. )

2- Contrôler la moisissure, la présence d'animaux, les pollens et les autres irritants respiratoires, surtout si l’asthme est d’origine allergique.

3- Contrôler les acariens (mites de poussière).

4- Surveiller le taux d'humidité. Maintenir un taux d'humidité autour de 45 % dans la maison et dans la chambre à coucher.

5- Contrôler la poussière. Le contrôle de la poussière dans la chambre à coucher est un élément stratégique fondamental.

6- Éviter l'exposition à la fumée de tabac.

7- Éviter de sortir en cas de pic de pollution.

8- Être vigilant vis-à-vis des médicaments. Lorsque vous souhaitez prendre des médicaments (même ceux qui paraissent « anodins » contre le rhume ou la grippe), vous devez consulter un médecin ou un pharmacien.

9- Faire de l'exercice. Les gens qui ont un asthme bien maîtrisé ne devraient pas cesser de faire des activités physiques, au contraire! La pratique régulière d'un exercice modéré à l'air libre et d'exercices de respiration est recommandée.

10- Se réserver des moments de relaxation.
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 2:45

Traitements médicaux de l’asthme

* Aérosols doseurs.
* Inhalateurs de poudre sèche (Turbuhaler®).
* Chambres d’inhalation.

chez les personnes qui ont un asthme grave, des instruments permettent de surveiller, à domicile, le débit de pointe (peak flow) ou encore le volume expiratoire maximal expulsé en 1 seconde. Cela permet à la personne d’ajuster elle-même sa médication, selon les résultats. Une formation doit avoir été suivie au préalable.

Médicaments

2 catégories de médicaments permettant de contrôler les symptômes de l’asthme.

1- Le traitement de crise (ou de secours) ou bronchodilatateurs à action rapide ou agonistes-bêta2:

Ils sont utilisés uniquement pour soulager les symptômes de crise (toux, oppression thoracique, respiration sifflante et essoufflement) ou avant un exercice physique selon les indications du médecin. En cas d’asthme léger et intermittent, le traitement de crise peut être le seul médicament nécessaire.

*le salbutamol (Ventolin®, Apo-Salvent®, Novo Salmol®),
*le fénoterol (Berotec®),
*la terbutaline (Bricanyl®).

À trop forte dose, ils peuvent entraîner tremblements, nervosité et accélération du rythme cardiaque. Lorsqu’on sent le besoin d’en prendre souvent (plus de 3 fois par semaine généralement), cela signifie que l’asthme n’est pas suffisamment maîtrisé. Il faut alors avoir recours à des médicaments de contrôle pour traiter l’inflammation.

NB. Il est important d’avoir toujours son bronchodilatateur sur soi, car une crise d’asthme peut survenir n’importe où. Il faut le prendre dès les premiers symptômes de crise et attendre au moins 30 secondes entre 2 inhalations.

*Bromure d'ipratropium en inhalation (rarement). Il s'agit d'un anticholinergique qui bloque l'action d'une substance chimique provoquant la contraction du muscle des voies respiratoires. Moins efficace que les agonistes-bêta2 en inhalation, il est parfois utilisé en cas d’intolérance à ceux-ci. Il faut attendre 1 à 2 heures pour obtenir un effet maximal.

2- Les médicaments de contrôle (ou traitement de fond)

Contrairement aux médicaments de secours, les médicaments de contrôle ne soulagent pas immédiatement les symptômes. Ils agissent lentement et sont efficaces à long terme pour réduire l’inflammation et la fréquence des crises. C’est pourquoi il est important de les prendre quotidiennement.

* Corticostéroïdes. ( aident entre autres à diminuer l'inflammation dans les voies respiratoires donc la production de mucus). Ils ont aussi un effet bronchodilatateur. Ils sont généralement pris à petites doses en inhalation (pompe), sur une base quotidienne (par exemple, Flovent®, Alvesco® et Pulmicort®).

*Bronchodilatateurs à action lente.

*Antileucotriènes. diminuent l'inflammation causée par les leucotriènes.

*Théophylline. C’est un bronchodilatateur qui permet de relâcher les muscles des voies respiratoires (TheoDur®, Uniphyll®, Phyllocontin®, TheoLair®).

*Anti-immunoglobuline E. Cette classe récente de médicaments est destinée à traiter l’asthme allergique chez les personnes dont l’asthme est difficile à contrôler avec les autres traitements (notamment les corticostéroïdes à forte dose). L’omalizumab (Xolair®) est le seul médicament de cette classe disponible en 2010. Il est administré en injections sous-cutanées 1 ou 2 fois par mois.

aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 2:58

Recherche et rédaction : PasseportSanté.net.
Mise à jour : novembre 2010
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par Thiziri le Dim 13 Fév 2011 - 3:08

Merci a toi Aime bravo
Thiziri
Thiziri
Panacée

Féminin Nombre de messages : 3354
Localisation : inconnu
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 3:09

pas de quoi 7anouna...
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par Esculape le Dim 13 Fév 2011 - 4:31

aime chat a écrit:Recherche et rédaction : PasseportSanté.net.
Mise à jour : novembre 2010

Merci pour ces informations et les sources!!!
genial

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par aime chat le Dim 13 Fév 2011 - 4:34

pas de quoi... Wink
aime chat
aime chat
Panacée

Féminin Nombre de messages : 2615
Age : 32
Localisation :
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par Esculape le Dim 13 Fév 2011 - 4:34

Elle est donc la ma princesse adorée??

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Traitement de l'asthme : un sujet brûlant Empty Re: Traitement de l'asthme : un sujet brûlant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: campus :: Officine

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum