Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

les médicaments en gastrologie

 :: campus :: Officine

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty les médicaments en gastrologie

Message par khadidja le Mer 2 Mar 2011 - 9:28

salut les am(i)es!!!
on va essayer dans cette rubrique de regrouper les médicaments utilisés en gastrologie et qui sont disponibles dans l'officine Algérienne.
khadidja
khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par khadidja le Mer 2 Mar 2011 - 9:49

duspatalin:(Antispasmodique musculotrope à visée digestive)
Nom déposé: DUSPATALIN
DCI:Mébévérine chlorhydrate
Dosage:100mg(cp enrobè),200mg(gélules)
Comment ça marche ?
Administrée par voie orale, la mébévérine est hydrolysée au niveau du foie. Une grande partie est éliminée dans les urines sous forme d'acide vératrique simple ou conjugué. Une faible partie se retrouve dans la bile. L'élimination est totale en 24 heures.
indications:
Traitement symptomatique des douleurs et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
PosologieVoie orale.
La posologie est de 2 comprimés, 2 à 3 fois par jour. Les comprimés seront pris avant les repas avec un grand verre d'eau.
Effets indésirables:
- Rarement : nausées, céphalées.
- Très rares éruptions cutanées avec ou sans prurit. Très rares réactions allergiques, notamment urticaire ou oedème de Quincke.

Contre indications:
- Hypersensibilité à l'un des constituants.
- Enfant de moins de 6 ans en raison du risque de fausse route du comprimé.
En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
En raison de la présence de saccharose, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.
DECONSEILLE :
Allaitement : en l'absence de données cliniques, l'utilisation de ce médicament est déconseillée pendant l'allaitement.





khadidja
khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Mer 2 Mar 2011 - 12:02

Bonni idée!!!
Disons plutot oeso-gastro-enterologie??

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par khadidja le Mer 2 Mar 2011 - 14:01

Esculape a écrit:Bonni idée!!!
Disons plutot oeso-gastro-enterologie??
bravo Dr,tout à fait exact!!!
khadidja
khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par khadidja le Jeu 3 Mar 2011 - 3:56

dicetel:
nom déposé:dicetel
Classe thérapeutique : Gastro-Entéro-Hépatologie
Principes actifs : Bromure de pinavérium
dosage:50mg(cp),100mg(cp)
Indications
- Traitement symptomatique des douleurs, des troubles du transit et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intestinaux ;
- Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels des voies biliaires ;
- Préparation au lavement baryté.
Posologie
Chez l'adulte : la posologie est de 2 comprimés par jour en deux prises, matin et soir.
Exceptionnellement, cette posologie peut être augmentée à 3 comprimés par jour.
- Pour la préparation au lavement baryté, la posologie est de 2 comprimés les 3 jours précédant l'examen.
- Les comprimés doivent être ingérés sans les croquer, ni les sucer, avec un verre d'eau au milieu du repas.
- Ne pas avaler les comprimés en étant allongé, ni juste avant l'heure du coucher.
Contre indications
- Hypersensibilité au bromure de pinavérium ou à l'un des excipients.
- En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose ou de déficit en lactase.
DECONSEILLE :
- Ce médicament ne doit généralement pas être utilisé au cours de la grossesse et l'allaitement :
. grossesse : il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique du bromure de pinavérium lorsqu'il est administré pendant la grossesse. En conséquence, l'utilisation du bromure de pinavérium est déconseillée pendant la grossesse. De plus tenir compte de la présence de brome dont l'administration en fin de grossesse peut affecter le nouveau-né au plan neurologique.
. allaitement : le passage de bromures dans le lait maternel n'est pas connu. En raison d'un risque potentiel de somnolence, d'hypotonie et de lésions cutanées chez le nourrisson, ce médicament est déconseillé pendant l'allaitement.
Effets indésirables

- Ont été observés :
. Affection du système immunitaire : possibilité de réactions d'hypersensibilité à type d'urticaire, prurit, oedème de Quincke.
. Affection du système gastro-intestinal : quelques rares cas de troubles digestifs mineurs.
. Affection de la peau et des annexes : des cas isolés d'effets indésirables cutanés dont certains de type allergique.
- Ce médicament contient un agent colorant azoïque (laque aluminique de jaune orangé S E110) et peut provoquer des réactions allergiques.

khadidja
khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Jeu 3 Mar 2011 - 10:29

KAOLOGEAIS Granulé Boîte de 250 g

Utilisation et Propriétés
Précautions D'emploi
Votre Médicament

Indications thérapeutiques

Traitement symptomatique des troubles fonctionnels digestifs s'accompagnant de manifestations de l'anxiété.

Posologie et mode d'administration

RESERVE A L'ADULTE.
Une cuillère-mesure (représentant 10 g de granulés) avant chacun des trois principaux repas. Avaler sans croquer avec un grand verre d'eau.

Propriétés pharmacodynamiques

LAXATIF / ADSORBANT INTESTINAL / ANXIOLYTIQUE.
(A : appareil digestif et métabolisme).
- Gomme de Sterculia : dotée de propriétés hydrophiles, elle agit par effet de lest.
Elle augmente la masse fécale et modifie sa consistance.
- Kaolin : silicate d'aluminium possédant des propriétés absorbantes.
- Méprobamate : est un anxiolytique.
- Sels de magnésium :
. oxyde de magnésium : anti-acide.
. sulfate de magnésium : apport magnésium.

Propriétés pharmacocinétiques

La gomme de Sterculia n'est pas absorbée et est éliminée par voie digestive.
Après prise orale, le méprobamate est rapidement absorbé par le tractus gastro-intestinal. Les concentrations sanguines sont discernables au bout de 15 minutes. Les pics plasmatiques sont atteints en 1 à 3 heures et avoisinent 6 à 8 µg/ml pour une administration d'une dose de 400 mg.
Le taux de liaison aux protéines plasmatiques est de l'ordre de 20%.
La demi-vie plasmatique est de 6 à 16 heures.
Le méprobamate subit une importante métabolisation hépatique puisque seulement 10% de la dose administrée est éliminée dans les urines sous forme inchangée et 80% sous forme d'hydroxyméprobamate et d'un glycuroconjugué. Moins de 10% de la prise orale est éliminée dans les fèces ; enfin, une fraction est excrétée dans le lait maternel.
Le méprobamate franchit la barrière placentaire pour atteindre dans la veine ombilicale des taux voisins de ceux du sang maternel.
Le méprobamate peut être efficacement épuré du sang par hémodialyse ou par hémoperfusion ; la dialyse péritonéale est quasiment sans effet.




Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par khadidja le Jeu 3 Mar 2011 - 11:21

merci esculape yeah
khadidja
khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par khadidja le Jeu 3 Mar 2011 - 11:52

debridat(Modificateur de la motricité digestive)

DCI:trimebutine
noms déposés:debridat,digestat,transacalm,trimebutineB...
dosage:100mg(cp),100mg(suppo),granulés pour suspension buvableindications:
Ce médicament régularise la motricité de l'intestin.
Il est utilisé dans le traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles du transit intestinal et de la vésicule biliaire.
Mode d'emploi et posologie du médicament DÉBRIDAT:
Les comprimés sont réservés à l'adulte.

La suspension Enfant et Nourrisson à 4,8 mg/ml est adaptée à l'enfant de moins de 5 ans. Elle doit être reconstituée avec de l'eau minérale non gazeuse. Elle peut être avalée telle quelle ou diluée dans un peu de liquide. Pour le nourrisson, elle peut être ajoutée à un biberon de lait ou d'eau.

Contre indications
Sans objet.
Effets indésirables
Lors des études cliniques ont été décrits de rares cas de réactions cutanées.

Par ailleurs, en raison de la présence de Jaune orangé S, risque de réactions allergiques.





khadidja
khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par soloproweb3 le Ven 4 Mar 2011 - 2:28

LIBRAX : Anxiolytique avec antispasmodique

Principes actifs: Bromure de clidinium , Chlordiazépoxide

Indications: Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes s'accompagnant de troubles fonctionnels digestifs à composante spasmodique.

Posologie usuelle : Adulte : 2 à 4 comprimés par jour.

Interactions avec d'autres substances
médicaments contenant de la cimétidine ou d'autres médicaments atropiniques ou sédatifs (tranquillisants, somnifères, certains médicaments contenant des opiacés, antidépresseurs, neuroleptiques...).

Grossesse : Les fortes doses au cours des 6 derniers mois sont déconseillées. En fin de grossesse, un traitement par benzodiazépine, même à faible dose, peut être responsable d'effets indésirables chez le nouveau-né, car il existe une possibilité de survenue, à la naissance, d'hypotonie et de détresse respiratoire chez le nouveau-né.
Allaitement : passe dans le lait maternel : contre-indiqué ("bromure de clidinium", risque d'effets atropiniques n-né).

soloproweb3
soloproweb3
Adjuvent
Adjuvent

Masculin Nombre de messages : 13
Localisation : ORAN
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Ven 4 Mar 2011 - 6:52



SMECTA - INDICATIONS, POSOLOGIE, CONTRE INDICATIONS, EFFETS INDÉSIRABLES
Source RESIP-BCB
SMECTA 3 g Poudre pour suspension buvable Sachets Boîte de 30
Classe thérapeutique : Gastro-Entéro-Hépatologie
Principes actifs : Diosmectite
Statut : Médicament non soumis à prescription médicale
Prix de vente TTC : 5 €
Taux de remboursement SS : 35 %
Laboratoire : Ipsen Pharma
Indications
Traitement symptomatique de la diarrhée aiguë chez l'enfant et le nourrisson en complément de la réhydratation orale et chez l'adulte.

Traitement symptomatique de la diarrhée chronique.
Traitement symptomatique des douleurs liées aux affections oesogastroduodénales et coliques.
Pour les mises en garde spéciales, voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi.

Posologie
Traitement de la diarrhée aiguë :

Chez le nourrisson et l'enfant :
Avant 1 an : 2 sachets par jour pendant 3 jours puis 1 sachet par jour.
Après 1 an : 4 sachets par jour pendant 3 jours puis 2 sachets par jour.
Chez l'adulte :
En moyenne 3 sachets par jour.
En pratique, la posologie quotidienne peut être doublée en début de traitement.

Autres indications :

Chez le nourrisson et l'enfant :

· Avant 1 an : 1 sachet par jour.

· Entre 1 et 2 ans : 1 à 2 sachets par jour.

· Après 2 ans : 2 à 3 sachets par jour.

Chez l'adulte :

En moyenne 3 sachets par jour.



Mode d'administration :

Le contenu du sachet doit être mis en suspension juste avant utilisation.
Administrer de préférence :

· après les repas dans les oesophagites,

· à distance des repas dans les autres indications.



Chez l'enfant et le nourrisson :

Le contenu du sachet peut être délayé dans un biberon de 50 ml d'eau à répartir au cours de la journée, ou bien mélangé à un aliment semi-liquide : bouillie, compote, purée, « petit-pot »…

Chez l'adulte :

Le contenu du sachet peut être délayé dans un demi-verre d'eau.

Contre indications


· Hypersensibilité à la diosmectite ou à l'un des excipients.
· En raison de la présence de glucose et de saccharose, ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une intolérance au fructose.

Effets indésirables
Les effets indésirables suivants ont été rapportés au cours des études cliniques réalisées chez l'enfant et l'adulte. Ces effets indésirables ont été généralement d'intensité mineure et transitoire et ont concerné principalement l'appareil digestif.

Les fréquences des effets indésirables ont été classées de la façon suivante : fréquents (≥1/100, <1/10), peu fréquents (≥1/1000, ≤1/100)
Affections gastro-intestinales :

Fréquents : constipation cédant habituellement à la réduction de la posologie mais pouvant dans de rares cas conduire à l'arrêt du traitement.

Peu fréquents: flatulence, vomissements.

Au cours de la commercialisation, des cas de réactions d'hypersensibilité (fréquence non connue) comprenant urticaire, éruption, prurit et angio-oedème ont été rapportés.
Des cas d'aggravation de constipation ont égalemenPrécautions d'emploi

La diosmectite doit être utilisée avec précaution chez les patients présentant des antécédents de constipation chronique sévère.

Chez l'enfant, le traitement de la diarrhée aiguë doit s'effectuer en association avec l'administration précoce d'un soluté de réhydratation orale (SRO) afin d'éviter la déshydratation.



Chez l'adulte, le traitement ne dispense pas d'une réhydratation si celle-ci s'avère nécessaire.

L'importance de la réhydratation par soluté de réhydratation orale ou par voie intraveineuse doit être adaptée en fonction de l'intensité de la diarrhée, de l'âge et des particularités du patient.

Le patient devra être informé de la nécessité de :

· se réhydrater par des boissons abondantes, salées ou sucrées, afin de compenser les pertes de liquide dues à la diarrhée (la ration quotidienne moyenne en eau de l'adulte est de 2 litres)

· de maintenir l'alimentation le temps de la diarrhée :

o en excluant certains apports et particulièrement les crudités, les fruits, les légumes verts, les plats épicés, ainsi que les aliments ou boissons glacés

o en privilégiant les viandes grillées et le riz.

Interactions avec d'autres médicaments

Les propriétés absorbantes de ce produit pouvant interférer avec les délais et/ou les taux d'absorption d'une autre substance, il est recommandé d'administrer tout autre médicament à distance de SMECTA.
Grossesse et allaitement

Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal.
En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées au SMECTA est insuffisant pour exclure tout risque.
En conséquence, prenant en compte que le SMECTA n'est pas absorbé, son utilisation ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
Comment ça marche ?

Compte-tenu de la structure de la diosmectite, SMECTA n'est ni absorbé ni métabolisé.




Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par myra pharm le Ven 4 Mar 2011 - 7:10

khadidja a écrit:duspatalin:(Antispasmodique musculotrope à visée digestive)
Nom déposé: DUSPATALIN
DCI:Mébévérine chlorhydrate
Dosage:100mg(cp enrobè),200mg(gélules)
Comment ça marche ?
Administrée par voie orale, la mébévérine est hydrolysée au niveau du foie. Une grande partie est éliminée dans les urines sous forme d'acide vératrique simple ou conjugué. Une faible partie se retrouve dans la bile. L'élimination est totale en 24 heures.
indications:
Traitement symptomatique des douleurs et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
PosologieVoie orale.
La posologie est de 2 comprimés, 2 à 3 fois par jour. Les comprimés seront pris avant les repas avec un grand verre d'eau.
Effets indésirables:
- Rarement : nausées, céphalées.
- Très rares éruptions cutanées avec ou sans prurit. Très rares réactions allergiques, notamment urticaire ou oedème de Quincke.

Contre indications:
- Hypersensibilité à l'un des constituants.
- Enfant de moins de 6 ans en raison du risque de fausse route du comprimé.
En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
En raison de la présence de saccharose, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.
DECONSEILLE :
Allaitement : en l'absence de données cliniques, l'utilisation de ce médicament est déconseillée pendant l'allaitement.





pour les intéractions avec les autres médicaments ??? c pa mentionné
myra pharm
myra pharm
Régulateur

Féminin Nombre de messages : 25
Localisation : Batna
Date d'inscription : 01/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par DJ KHALED le Ven 4 Mar 2011 - 8:38

BEDELIX Poudre orale

Classe thérapeutique : Gastro-Entéro-Hépatologie
Principes actifs : Montmorillonite beidellitique
Statut : Médicament non soumis à prescription médicale
Laboratoire : Ipsen Pharma


Posologie


Voie orale :
Le contenu d'un sachet peut être délayé dans un demi-verre d'eau ou mélangé à un aliment semi-liquide comme bouillie, compote, purée, etc.
Administrer de préférence entre les repas ou un peu avant.
- Adulte : 3 sachets par jour en moyenne.
- Enfant :
. avant 2 ans : un demi-sachet 1 à 2 fois par jour ;
. de 2 à 5 ans : un demi-sachet 2 à 3 fois par jour ;
. de 5 à 10 ans : 1 sachet 2 fois par jour.
Voie rectale :
1 à 3 lavements à garder par jour. Pour chaque lavement : 1 à 3 sachets dans 100 ml d'eau tiède.


Contre indications


Affections sténosantes du tube digestif.


Effets indésirables


On sait que l'absorption d'aluminium pourrait à long terme être à l'origine de déplétion phosphorée, mais, au cours d'essais cliniques récents, aucune élévation de l'aluminium sanguin ou urinaire n'a été signalée sous traitement. Les dosages du bilan phosphocalcique ne sont pas modifiés.
DJ KHALED
DJ KHALED
Stimulant

Masculin Nombre de messages : 86
Age : 37
Localisation : ALGER CENTRE
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par khadidja le Ven 4 Mar 2011 - 13:05

merci DJ khaled!!!
khadidja
khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Sam 5 Mar 2011 - 4:24

SILIGAZ - INDICATIONS, POSOLOGIE, CONTRE INDICATIONS, EFFETS INDÉSIRABLES
Source RESIP-BCB
SILIGAZ 257,5 mg Capsule Etui de 32
Classe thérapeutique : Gastro-Entéro-Hépatologie
Principes actifs : Siméticone
Statut : Médicament non soumis à prescription médicale
Laboratoire : Arkomedika
Sommaire
Indications
Posologie
Contre indications
Effets indésirables
Précautions et autres informations

Indications


Traitement d'appoint du météorisme intestinal.


Posologie


Voie orale.
RESERVE A L'ADULTE (plus de 15 ans).
2 capsules avant ou après chacun des principaux repas, à prendre avec un verre d'eau.


Contre indications


Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie à l'un des constituants, notamment au jaune orangé S et à l'azorubine.


Effets indésirables


En raison de la présence de jaune orangé S (E 110) et d'azorubine (E 122), risque de réactions allergiques.

Précautions d'emploi


- Réservé à l'adulte.
- Grossesse : Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal. En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à la diméticone est insuffisant pour exclure tout risque. La diméticone n'étant pas absorbée, l'utilisation de ce médicament peut être envisagée au cours de la grossesse, si nécessaire.


Grossesse et allaitement


Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal.
En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour.
Toutefois, le suivi de grossesses exposées à la diméthicone est insuffisant pour exclure tout risque.
La diméthicone n'étant pas absorbée, l'utilisation de ce médicament peut être envisagée au cours de la grossesse, si nécessaire.


Comment ça marche ?


La diméthicone n'est pas résorbée par la muqueuse gastro-intestinale.


Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Sam 5 Mar 2011 - 4:27

CARBOPHOS 400 mg Comprimé à croquer Boîte de 2 Tubes de 20
Classe thérapeutique : Gastro-Entéro-Hépatologie
Principes actifs : Charbon végétal (E153)
Statut : Médicament non soumis à prescription médicale
Laboratoire : Tradiphar
Sommaire
Indications
Posologie
Contre indications
Effets indésirables
Précautions et autres informations

Indications


Traitement symptomatique des manifestations fonctionnelles intestinales, notamment avec météorisme.


Posologie


Réservé à l'adulte.
1 à 2 comprimés à croquer et à avaler avec un peu d'eau, à prendre après les repas ou au moment des douleurs.


Contre indications


Hypersensibilité à l'un des constituants.


Effets indésirables


- L'utilisation de ce médicament à des doses élevées peut provoquer une coloration plus foncée des selles.
- Liés à la présence de calcium : en usage prolongé et à forte dose, risque d'hypercalcémie, lithiase rénale et insuffisance rénale.


Précautions d'emploi


- Réservé à l'adulte.
- En cas de diarrhée associée, la nécessité d'une réhydratation devra être évaluée.
L'importance de la réhydratation par soluté de réhydratation orale ou par voie intraveineuse doit être adaptée en fonction de l'intensité de la diarrhée, de l'âge et des particularités du patient (maladies associées,...).
- En cas de diabète ou de régime hypoglucidique, tenir compte de la teneur en saccharose : 0,5 g par comprimé à croquer.
- Grossesse : il n'y a pas d'étude de tératogenèse disponible chez l'animal. En clinique, l'utilisation du charbon sur des effectifs limités n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique à ce jour. Toutefois, des études épidémiologiques sont nécessaires pour vérifier l'absence de risque. En conséquence, mais compte tenu de l'absence de résorption du charbon, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
- Associations faisant l'objet de précautions d'emploi : tout autre médicament.


Interactions avec d'autres médicaments


Du fait des propriétés du charbon, la diminution potentielle de l'absorption des médicaments conduit à administrer toute autre médication à distance (plus de 2 heures, si possible) de la prise de ce médicament.


Grossesse et allaitement


Grossesse :
Il n'y a pas d'étude de tératogenèse disponible chez l'animal.
En clinique, l'utilisation du charbon sur des effectifs limités n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique à ce jour.
Toutefois, des études épidémiologiques sont nécessaires pour vérifier l'absence de risque. En conséquence, mais compte tenu de l'absence de résorption du charbon, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
Allaitement :
La prise de ce médicament est possible pendant l'allaitement.


Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Mer 9 Mar 2011 - 8:45

LANSOYL FRAMBOISE 11,734 g/15 g Gel oral Boîte de 9 Récipients unidoses de 15 g
Classe thérapeutique : Gastro-Entéro-Hépatologie
Principes actifs : Paraffine
Statut : Médicament non soumis à prescription médicale
Laboratoire : MC Neil Sante GP

Sommaire
Indications
Posologie
Effets indésirables
Précautions et autres informations

Indications


Traitement symptomatique de la constipation.


Posologie


Voie orale.
Réservé à l'adulte et à l'enfant à partir de 12 ans.
. Chez l'adulte : 1 à 3 unidoses par jour.
. Chez l'enfant de 12 ans et plus : 1 à 2 unidoses par jour.
- La prise se fera de préférence à distance des repas. En cas de prise le soir, il faut recommander de ne pas s'aliter dans les deux heures suivant celle-ci et de tenir compte du délai d'action (6 à 8 heures).
- Ne pas dépasser les posologies maximales recommandées.
- La durée maximale du traitement est limitée à 15 jours.


Contre indications


Sans objet.




Effets indésirables


- L'utilisation à forte dose de paraffine liquide expose au risque :
. de suintement anal,
. et parfois, d'irritation péri-anale.
- Risque d'inhalation bronchique et de pneumopathie lipoïde (voir précautions d'emploi).

rche
Retour aux indications

Précautions d'emploi


MISES EN GARDE :
- Ne pas utiliser de façon prolongée, l'utilisation prolongée de paraffine liquide est susceptible de réduire l'absorption des vitamines liposolubles (A, D, E, K).
- Le traitement médicamenteux de la constipation n'est qu'un adjuvant au traitement hygiénodiététique qui se compose de :
. un enrichissement de l'alimentation en fibres végétales et en boissons,
. de la pratique d'activité physique,
. la rééducation de l'exonération.
- Chez l'enfant, l'administration de laxatifs doit être exceptionnelle : elle doit prendre en compte le risque d'entraver le fonctionnement normal du réflexe d'exonération.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Réservé à l'adulte et à l'enfant à partir de 12 ans.
- L'administration de paraffine liquide chez les jeunes enfants, les personnes débilitées, allongées ou ayant des difficultés de déglutition doit être prudente en raison du risque d'inhalation bronchique et de pneumopathie lipoïde.
- Chez les diabétiques, tenir compte de l'apport d'environ 2,12 g de saccharose par récipient unidose de gelée orale.
- Grossesse : il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de l'huile de paraffine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse. L'huile de paraffine n'est pas absorbée mais interfère avec la résorption des vitamines liposolubles (A, D, E, K) ce qui pourrait avoir des conséquences néonatales (saignement potentiel,...). En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse.


Grossesse et allaitement


Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal.
En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de l'huile de paraffine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.
L'huile de paraffine n'est pas absorbée mais interfère avec la résorption des vitamines liposolubles (A, D, E, K) ce qui pourrait avoir des conséquences néonatales (saignement potentiel,...).
En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse.


Comment ça marche ?AXATIFS LUBRIFIANTS.

(A : appareil digestif et métabolisme).

La paraffine liquide agit par action mécanique en lubrifiant le contenu colique et en ramollissant les selles.


Par voie orale, son action se manifeste en 6 à 8 heures.


Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par khadidja le Mer 9 Mar 2011 - 9:42

veuillez citer seulement les médicaments existant dans l'officine Algérienne
et leurs noms déposés(avec les différents génériques)
merci
khadidja
khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Mer 9 Mar 2011 - 10:00

Lansoyl n'existe plus sur nos etalages???

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par khadidja le Mer 9 Mar 2011 - 10:23

l'huile de parrafine existe seulement sous la forme srp (en Algérie)
khadidja
khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Jeu 10 Mar 2011 - 8:52

Ah!!!!!!!!!

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par khadidja le Ven 11 Mar 2011 - 7:46

lomac
noms déposée:lomac,opracide,mopral,proton,gasec,zimor,gastrimut,gastromax...
DCI:oméprazole
dosage:10,20mg
forme:gélules
Classe thérapeutique : Gastro-Entéro-Hépatologie
Classe pharmacothérapeutique :INHIBITEURS DE LA POMPE A PROTONS
Indications:

- Chez l'adulte
:
. En association à une bithérapie antibiotique, éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastroduodénale.
. Ulcère duodénal évolutif.
. Ulcère gastrique évolutif.
. Oesophagite érosive ou ulcérative symptomatique par reflux gastro-oesophagien.
. Traitement symptomatique du reflux gastro-oesophagien associé ou non à une oesophagite, en cas de résistance à la posologie de 10 mg d'oméprazole par jour.
. Traitement d'entretien des ulcères duodénaux chez les patients non infectés par Helicobacter pylori ou chez qui l'éradication n'a pas été possible.
. Traitement d'entretien des oesophagites par reflux gastro-oesophagien.
. Syndrome de Zollinger-Ellison.
. Traitement des lésions gastroduodénales induites par les anti-inflammatoires non stéroïdiens lorsque la poursuite des anti-inflammatoires est indispensable.
. Traitement préventif des lésions gastroduodénales induites par les anti-inflammatoires non stéroïdiens chez les patients à risques (notamment âge supérieur à 65 ans, antécédents d'ulcère gastroduodénal) pour lesquels un traitement anti-inflammatoire est indispensable.
- Chez l'enfant à partir d'un an :
Oesophagite érosive ou ulcérative symptomatique par reflux gastro-oesophagien.
Posologie :
Les gélules peuvent être prises au cours d'un repas ou à jeun.
CHEZ L'ADULTE :
- Eradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastroduodénale :
Sont recommandés, les schémas posologiques suivants :
. soit, 1 gélule d'oméprazole 20 mg matin et soir associée à clarithromycine 500 mg matin et soir et à amoxicilline 1000 mg matin et soir, pendant 7 jours ;
. soit, 1 gélule d'oméprazole 20 mg matin et soir associée à clarithromycine 500 mg matin et soir et à métronidazole ou tinidazole 500 mg matin et soir, pendant 7 jours.
Cette trithérapie sera suivie par 20 mg d'oméprazole par jour pendant 3 semaines supplémentaires en cas d'ulcère duodénal évolutif ou 3 à 5 semaines supplémentaires en cas d'ulcère gastrique évolutif.
L'efficacité du traitement dépend du respect du schéma posologique, notamment de la prise de la trithérapie durant les 7 jours.
- Ulcère duodénal évolutif : 1 gélule d'oméprazole 20 mg par jour pendant 4 semaines.
- Ulcère gastrique évolutif : 1 gélule d'oméprazole 20 mg par jour pendant 4 à 6 semaines.
- Oesophagite par reflux gastro-oesophagien :
1 gélule d'oméprazole 20 mg par jour pendant 4 semaines avec une éventuelle seconde période de 4 semaines à la même posologie.
En cas d'oesophagite sévère (ulcérations circonférentielles), le passage à 40 mg d'oméprazole en 2 prises peut être proposé en l'absence de cicatrisation et/ou en cas de persistance des symptômes, à l'issue d'un traitement initial de 4 semaines à la posologie de 20 mg/jour.
- Traitement symptomatique du reflux gastro-oesophagien :
La posologie est de 1 gélule dosée à 10 mg par jour. La posologie pourra être portée à 20 mg en cas de réponse insuffisante.
La durée initiale du traitement est de 4 à 6 semaines.
Par la suite, un traitement intermittent pourra être administré au moment des périodes symptomatiques.
- Traitement d'entretien des ulcères duodénaux :
1 gélule d'oméprazole 10 mg par jour. La posologie sera portée à 20 mg en cas d'inefficacité ou en cas de résistance à un traitement d'entretien par les anti-H2.
- Traitement d'entretien des oesophagites par reflux gastro-oesophagien :
La dose minimale efficace doit être recherchée.
La posologie est de 10 à 20 mg par jour, adaptée en fonction de la réponse symptomatique et/ou endoscopique.
Dans les oesophagites sévères, une posologie initiale de 20 mg est recommandée.
- Syndrome de Zollinger-Ellison :
La posologie initiale recommandée est de 60 mg d'oméprazole une fois par jour. La posologie doit être ajustée individuellement et le traitement poursuivi aussi longtemps que nécessaire cliniquement.
Pour des posologies supérieures à 80 mg par jour, la dose journalière devra être divisée et donnée en 2 prises.
- Traitement des lésions gastroduodénales induites par les anti-inflammatoires non stéroïdiens : 1 gélule d'oméprazole 20 mg par jour pendant 4 à 8 semaines.
- Traitement préventif des lésions gastroduodénales induites par les anti-inflammatoires non stéroïdiens : 1 gélule d'oméprazole 20 mg par jour.
CHEZ L'ENFANT :
Oesophagite par reflux gastro-oesophagien : 1 mg/kg/jour pendant 4 à 8 semaines, soit :
- enfant de 10 à 20 kg : 1 gélule d'oméprazole 10 mg par jour. Si nécessaire, cette dose peut être augmentée jusqu'à 20 mg par jour.
- enfant de plus de 20 kg : 1 gélule d'oméprazole 20 mg par jour.
Chez les enfants de moins de 6 ans (en raison du risque de fausse route) et les enfants ne pouvant pas avaler les gélules, celles-ci doivent être ouvertes et mélangées à un aliment légèrement acide (pH < 5), tels que : yaourt, jus d'orange, compote de pomme...
Contre indications


CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à l'un des constituants de ce médicament.
- En raison de la présence de saccharose, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose, ou de déficit en sucrase-isomaltase.
DECONSEILLE :
Allaitement : en raison du passage de l'oméprazole dans le lait maternel, l'allaitement est à éviter.

Effets indésirables
- Des cas de diarrhées, constipation, douleurs abdominales, nausées/vomissements, céphalées et vertiges ont été rapportés ; de même des éruptions cutanées, des urticaires ou des prurits isolés ont été signalés.
- De rares cas de confusion mentale réversible pouvant être associée à une agitation ou des hallucinations ont été observés, particulièrement chez des patients âgés ou insuffisants hépatiques.
- Des cas isolés d'anomalies hématologiques ont été notés : leucopénie, neutropénie, thrombopénie, et très exceptionnellement pancytopénie et anémie hémolytique.
- Des cas isolés d'élévation réversible des transaminases, de très rares cas d'atteintes hépatiques aiguës s'accompagnant exceptionnellement d'une insuffisance hépatique ont été observés.
- De rares cas de gynécomastie ont été signalés.
- De rares cas d'élévation de la créatinine ou d'insuffisance rénale généralement dus à une néphrite interstitielle ont été observés.
- D'exceptionnelles hyponatrémies ont été signalées, en particulier chez le sujet âgé.
- De très rares cas de photosensibilisation, d'érythème polymorphe, de syndrome de Stevens-Johnson et de syndrome de Lyell ont été observés
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- En cas d'ulcère gastrique, il est recommandé de vérifier la bénignité de la lésion avant traitement.
- Sujet âgé : aucun ajustement des doses n'est nécessaire.
- Insuffisance rénale : la biodisponibilité de l'oméprazole n'est pas significativement modifiée.
- Insuffisance hépatique : la surface sous la courbe est augmentée et l'élimination est ralentie ; une dose de 20 mg d'oméprazole est généralement suffisante chez ces patients.
- Grossesse : les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces. En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à l'oméprazole est insuffisant pour exclure tout risque. En conséquence, l'utilisation de l'oméprazole ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
Interactions avec d'autres médicaments
ASSOCIATIONS A PRENDRE EN COMPTE :
Kétoconazole, Itraconazole :
Diminution de l'absorption digestive de l'azolé antifongique, par augmentation du pH intragastrique par l'oméprazole.



khadidja
khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Ven 11 Mar 2011 - 8:56

Tu es passée a l'estomac??

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Ven 11 Mar 2011 - 9:05

i.


RANITIDINE

Mis à jour : Jeudi, 20 Janvier 2011.
Antiulcéreux
Ce médicament est un générique de AZANTAC
Ce médicament est un générique de RANIPLEX oral
Dans quel cas le médicament RANITIDINE MYLAN est-il prescrit ?
C'est un antiulcéreux qui appartient à la famille des antihistaminiques de type H2 : ceux-ci agissent en bloquant l'action de l'histamine, qui stimule la sécrétion acide de l'estomac.
Dosé à 75 mg, il est utilisé dans le traitement des symptômes du reflux gastro-œsophagien, lorsque les règles hygiènediététiques sont insuffisantes.
Dosé à 150 et 300 mg, il est utilisé dans le traitement :
des inflammations de l'œsophage dues au reflux des acides de l'estomac vers l'œsophage,
des ulcères de l'estomac ou du duodénum et pour prévenir les rechutes de l'ulcère du duodénum,
du syndrome de Zollinger-Ellison.
En association avec un traitement antibiotique spécifique, ce médicament permet l'éradication d'un germe appelé Helicobacter pylori, très fréquemment responsable des récidives de l'ulcère.
Présentations du médicament RANITIDINE
RANITIDINE 75 mg : comprimé effervescent (arôme citron) ; boîte de 14
Liste II - Remboursable à 15 % - Prix : 2,39 €.
RANITIDINE 75 mg : comprimé effervescent (arôme citron) ; boîte de 28
Liste II - Remboursable à 15 % - Prix : 4,25 €.
RANITIDINE 150 mg : comprimé effervescent (arôme citron) ; boîte de 30
Liste II - Remboursable à 15 % - Prix : 11,85 €.
RANITIDINE 300 mg : comprimé effervescent (arôme citron) ; boîte de 14
Liste II - Remboursable à 15 % - Prix : 10,93 €.
Composition du médicament RANITIDINE MYLAN
p cp efferv p cp efferv p cp efferv
Ranitidine 75 mg 150 mg 300 mg
Sodium 128 mg 120 mg 240 mg
Lactose + + +
Ranitidine chlorhydrate
Attention
La disparition des douleurs ne signifie pas que l'ulcère est cicatrisé : la durée du traitement doit être respectée.
Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale ou hépatique, ou d'antécédent de porphyrie.
Les comprimés effervescents contiennent du sel (sodium) en quantité notable.
Interactions du médicament RANITIDINE MYLAN avec d'autres substances
Si vous prenez des pansements digestifs, respectez un délai d'au moins 2 heures entre leur prise et la prise de ce médicament.
Fertilité, grossesse et allaitement
Grossesse :
Les données scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation de ce médicament pendant la grossesse à la dose préconisée. Néanmoins, ne l'utilisez pas sans avis médical.
Allaitement :
Ce médicament passe dans le lait maternel : il est déconseillé pendant l'allaitement.
Mode d'emploi et posologie du médicament RANITIDINE MYLAN
Ce médicament peut être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.
Posologie usuelle :
Traitement des symptômes du reflux gastro-œsophagien (lorsque les règles hygiènodiététiques sont insuffisantes) : 75 mg au moment des brûlures ou des régurgitations, sans dépasser 3 prises par jour et une durée de 2 semaines.
Traitement de l'inflammation de l'œsophage : 300 mg le soir, pendant 4 à 8 semaines.
Traitement des ulcères de l'estomac ou du duodénum : 300 mg le soir, pendant 4 à 6 semaines, puis 150 mg le soir.
Traitement de Zollinger-Ellison : la posologie est individuelle et beaucoup plus élevée.
Traitement destiné à l'éradication d'Helicobacter pylori : 1 comprimé à 300 mg, matin et soir, associé à un traitement antibiotique pendant 14 jours ; puis 1 comprimé à 300 mg pendant 2 à 4 semaines. Le succès du traitement est étroitement lié au strict respect de la posologie de l'antiulcéreux et des antibiotiques pendant les 2 premières semaines.
Conseils
Si vous êtes fumeur, la poursuite du tabagisme est un frein important au traitement ; la nicotine augmente l'acidité gastrique et réduit l'efficacité du muscle qui ferme la jonction entre l'œsophage et l'estomac.
La prise de ce médicament ne dispense pas des mesures diététiques que peut vous conseiller votre médecin.
L'aspirine et les anti-inflammatoires peuvent être agressifs pour l'estomac : n'en prenez pas sans l'avis de votre médecin.
Effets indésirables possibles du médicament RANITIDINE MYLAN
Rarement :
troubles digestifs ;
ralentissement cardiaque ;
anomalies de la numération formule sanguine ;
maux de tête, vertiges, fatigue ou excitation ;
mouvements involontaires, état dépressif, confusion des idées particulièrement chez la personne âgée et l'insuffisant rénal ;
douleurs musculaires, tension des seins, troubles de l'érection ;
réaction allergique, éruption cutanée, chute des cheveux ;
augmentation des transaminases, hépatite.

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par upsa le Mar 15 Mar 2011 - 16:30

vous ne pouvez pas apprendre la pharmacie par medi, si tu ve amiliorer ta connaissance tu dois classer les medt par famille ,et just prendre des cas exceptnl pas les prendre 1 par 1
je v faire un petit resumé pour vs nchalah

upsa
Régulateur

Masculin Nombre de messages : 29
Age : 34
Localisation : algeria
Date d'inscription : 31/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Esculape le Mer 16 Mar 2011 - 9:07

Merci mon ami!!!!!!
Tu vas me rendre un grand service.Moi qui me posait des questions depuis plus de 30ans.... MRD

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

les médicaments en gastrologie Empty Re: les médicaments en gastrologie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: campus :: Officine

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum