Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

L'Hindouisme.

 :: La caféte :: Religion

Aller en bas

L'Hindouisme. Empty L'Hindouisme.

Message par Esculape le Dim 27 Mar 2011 - 11:24

Généralités

Le mot hindouisme a été introduit au début de l'ère chrétienne, désignant les pratiques brahmaniques des populations vivant sur les bords du fleuve Indus, puis, par extension, au pays tout entier.
L'hindouisme provient du brahmanisme, issu lui-même du védisme.

On y trouve les notions fondamentales :

de renaissances successives, samsara,
associées au poids des actes accomplis dans les existences antérieures, karma,
l’identité du soi individuel Atman à l’Absolu ou Soi universel ou Esprit Universel, Brahman.

Om


Les textes sacrés de l'hindouisme

Les textes les plus anciens sont les Veda (en sanskrit "connaissance") ; ce sont quatre recueils d'hymnes, de poèmes et de formules rituelles, dont certains remonteraient au 18ème siècle avant J-C ; le Rig-Veda contient plus de mille hymnes à la gloire des dieux ; les Upanishad sont des textes ésotériques complémentaires faisant partie des Veda ; leurs concepts ont donné jour à un système philosophique, le Vedanta. La plus importante école issue du Vedanta est celle du philosophe Shankaracharya (788-820), dont la préoccupation fondamentale est la relation entre l'âme individuelle et l'esprit universel.
Les textes sacrés les plus importants sont le Mahabharata et le Ramayana, composés entre le 3ème siècle avant J-C et le 3ème siècle après J-C. Beaucoup considèrent aujourd'hui la Bhagavad Gita, partie du Mahabharata écrite vers l'an zéro, qui est un dialogue entre Krishna, le Bienheureux Seigneur, et Arjuna, comme le livre sacré de l'hindouisme.

Les Purana sont les textes sacrés les plus récents (à partir du 4ème siècle après J-C).

Dans tous ces textes, l’univers s’inscrit dans une ronde composée de créations et de destructions cosmiques alternées. Chaque période d’émergence se subdivise en quatre périodes intermédiaires, yuga, suivies d’une destruction partielle du monde.

Brahma, Vishnu et Shiva

Dans l'hindouisme, trois divinités sont associées à l'univers :
Brahma, associé à la création,
Vishnu, associé à la conservation,
Shiva, associé à la destruction.

Ces trois divinités ont inspiré trois mouvements : le brahmanisme, le vishnouisme, le shivaïsme.

Originellement, Brahma n’était que la personnification, au masculin, du Brahman neutre. Les deux figures qui dominent tout l’hindouisme sont celles de Vishnu et de Shiva, à la fois opposées et complémentaires.

Dans le vishnouisme, on trouve les cinq formes dans lesquelles réside Dieu, dont :

la forme suprême, invisible, inaccessible à l’oeil humain,
quatre variantes de cette forme,
des incarnations occasionnelles sous forme d'avatars : l’avatar est une descente sur terre destinée à rétablir l’ordre cosmique lorsqu'il est troublé ; deux des plus célèbres sont : Rama (6000 ans avant J-C), le héros du Ramayana, et Krishna (3000 ans avant J-C), héros de la Bhagavad Gita,
la présence invisible de Dieu dans le coeur humain,
la forme, enfin, sous laquelle on peut lui rendre hommage (arcana), c’est-à-dire la statue dans laquelle une consécration a introduit le reflet de la divinité.
Rama Krishna
Le rôle de Vishnu est de restaurer le dharma (en sanskrit "action juste") lorsque l'ordre universel est menacé.

Le dieu Shiva, est à la fois créateur et destructeur, par l’action de sa danse cosmique. Il est classiquement représenté comme Nataraja, le Seigneur de la danse.

Les quatre buts de l'existence

L'hindouisme admet typiquement que quatre buts peuvent être poursuivis dans une existence :

la quête du dharma ou action juste, pendant toute l'existence,
la recherche de artha ou avantages matériels, succès et richesse,
la recherche de kama ("volupté du corps, de l'esprit et de l'âme sous l'emprise d'une sensation exquise" selon les termes de Vatsyayana, auteur du kamasutra) pendant le mariage et la tenue du foyer,
l'aspiration à moksha, l'accomplissement spirituel obtenu en se libérant des attachements matériels, plutôt dans la dernière partie de l'existence.
Le culte

L’hommage a remplacé le sacrifice par suite du développement de l’ahimsa (en sanskrit "non-désir de nuire"). Il s’exprime à l’aide d’offrandes d’eau, de fleurs, de lumières, de graines ou de gâteaux.
Le culte est privé ou publique dans les temples, voir art indien.
Les rites s’accompagnent de mantra, prières brèves répétées. Le Om, contraction phonétique de trois lettres A, U, M, entre dans la plupart des mantra.

Une coutume fortement établie est la vénération portée aux cours d'eau, et en particulier au Gange, dont le contact lave de toutes les souillures, sur les lieux sacrés de l'Inde, notamment lors de pèlerinages, comme le Kumbh Mela.



Une forme très populaire de culte se rattache aux déesses Laksmi, épouse de Vishnu et Parvati, épouse de Shiva.
L'histoire de l'hindouisme est marquée par le développement des nombreuses composantes vishnouites et shivaïtes. Les luttes avec le bouddhisme se sont bornées à des polémiques entre philosophes tandis que les envahisseurs musulmans ont déclenché de terribles persécutions et destructions de lieux du culte hindouiste dans le nord de l'Inde.

L'hindouisme, comme le bouddhisme, n'a jamais été une religion missionnaire, et est resté essentiellement en Inde.

Les grands sages

Bibliographie

"Le grand livre de la spiritualité orientale", de Anton Kielce, Patrick Ravignant et Jean-Michel Varenne, éditions MA
"Spiritualité hindoue" de Jean Herbert, éditions Albin Michel
"Le grand livre des religions du monde" sous la direction de Peter Clarke, éditions Solar
"La Sagesse orientale" de Scott Littleton, éditions Duncan Baird
"Histoire des croyances et des idées religieuses", de Mircea Eliade, éditions Payot
"Encyclopédie des religions" de Frédéric Lenoir et Isé Masquelier, éditions Bayard
"Majestueuse Inde" de Suzanne Held et Louis Frédéric, éditions Atlas
"Inde, vision de lumière" de Suzanne Held et Louis Frédéric, éditions Hermé (livre remarquable)
"Inde, peuples aux mille visages" de Nella de Angeli et Ivo Demi, éditions Vilo
"L'Inde des sages", de Michel Hulin, éditions Kiron
"Graines de sagesse, textes mystiques hindous", traduits par Moïz Raziwala, éditions du Signe
DVD

"Inde des dieux et des hommes" films de Frédéric Soltan et Dominique Rabotteau, France télévisions édition
"Inde du Nord, empire des sens" film de Pierre Brouwers, TF1 Vidéo
"Inde du Sud, des trains pas comme les autres" film de François Gall et Bernard d'Abrigeon, édition INA


Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: La caféte :: Religion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum