Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

Des étudiants en médecine blessés par la police

Aller en bas

Des étudiants en médecine blessés par la police Empty Des étudiants en médecine blessés par la police

Message par Esculape le Mer 11 Mai 2011 - 9:17



Plusieurs étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie, ont été blessés, ce mercredi 11 mai, dans des affrontements avec la police près du CHU Mustapaha Bacha à Alger, a-t-on constaté sur place. « Il y a eu de nombreux blessés parmi les étudiants. Mais nous n’avons enregistré aucun cas grave de blessures », a indiqué le Dr Amine Benhbib, porte‑parole du Collectif autonome des médecins résidents algériens. Ces derniers organisent ce mercredi matin un sit‑in de protestation à l’intérieur du CHU.

Dès les premières heures de la matinée, la police antiémeute s’est déployée à proximité du CHU Mustapaha Bacha et dans plusieurs quartiers sensibles de la capitale, notamment à proximité de la présidence de la République. Les étudiants des différentes spécialités en médecine – quelques centaines selon nos estimations – se sont rassemblés devant le CHU. Ils ont tenté de forcer le cordon de police pour pénétrer à l’intérieur de l’hôpital. Mais les forces antiémeute ont réagi, blessant de nombreux étudiants. Vers midi, la tension était vive à l’intérieur et à proximité du CHU Mustapha Bacha.
http://www.tsa-algerie.com



Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Des étudiants en médecine blessés par la police Empty Re: Des étudiants en médecine blessés par la police

Message par Esculape le Mer 11 Mai 2011 - 9:20



Les étudiants en Pharmacie, en chirurgie dentaire et en médecine ainsi que des médecins résidents qui voulaient improviser une marche pacifique à Alger ont été tabassé mercredi 11 mai par les forces de l’ordre, a appris DNA auprès de Amine Benhabib, porte parole du comité automne des médecins résidents Algériens. Le ministre, de son côté, affirme que les grévistes sont satisfaits des réponses de la tutelle et reprendront le travail la semaine prochaine.
C’est au moment où les manifestants, postés à l’intérieur de l’hôpital Mustapha Bacha, ont tenté de sortir dans la rue que la police a sorti la trique. « Des étudiants en pharmacie ont voulu sortir dans la rue pour exprimer leur désarroi après les promesses sans lendemain du ministère de tutelle. Malheureusement, ils ont été accueillis à des coups de matraques », explique M. Benhabib.
L’intervention musclée de la police a fait plusieurs blessés. « On nous dit que ce sont des blessés légers. Pour le moment, on ne peut avancer de bilan », estime le Dr Benhabib, joint par téléphone.
Des les premiers heures de la matinée, un important dispositif policer a été mis en place aux alentours de la place de la Concorde, Ex- champs-manœuvres, dans le quartier du 1er mai.
L’hôpital Mustapha, le CHU le plus important du pays, est d’ailleurs assiégé par des centaines de policiers, venus empêcher toute tentative de marche. « Nous avons dénombré au moins 37 camions antiémeutes au niveau de la place du 1er mai ainsi qu’une vingtaine d’autres camions stationnées au niveau des ruelles adjacentes. Il y a plus de policiers que médecins spécialistes », affirme notre interlocuteur.
Pendant que la police empêchait les protestataires de manifestants, le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Djamel Ould Abbès, tente de faire diversion.
M. Djamel Ould Abbes a affirmé mercredi 11 mais à Alger, que les médecins résidents ont décidé de reprendre le travail la semaine prochaine, soulignant leur « satisfaction » à l'égard du contenu du communiqué officiel du secteur concernant leurs revendications.
Dans une déclaration, reprise par l’APS, en marge de l'installation officielle de la commission mixte des ministères de la santé et de l'enseignement supérieur scientifique et des représentants de « l'instance autonome des médecins résidents algériens » hargée d' »enrichir et d'actualiser » le statut des médecins résidents, M. Ould Abbes a précisé que les médecins avaient fait part de leur « satisfaction à l'égard du contenu du communiqué officiel du ministère sanctionnant la dernière rencontre avec les représentants des résidents ».
Ould Abbes a indiqué que la plupart « des hôpitaux avaient confirmé la reprise des médecins résidents à partir de dimanche prochain.»
Les médecins résidents ont entamé une grève illimitée depuis le 28 mars pour revendiquer l'annulation des lois et décrets relatifs au service civil, la révision du statut du médecin résident, la rémunération des médecins résidents et la révision de la prime de garde.
’exprimant jeudi 7 mars lors d'une séance de questions orales au conseil de la Nation (Sénat), le ministre a indiqué que la justice a promulgué le 6 avril une ordonnance en référé confirmant « le caractère illégal de la grève des médecins résidents ».



Lire l'article original : Grève des médecins : La police manie la trique, le ministre verse dans la manipulation | DNA - Dernières nouvelles d'Algérie

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum