Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

Arabie saoudite: les femmes commencent à prendre le volant

Aller en bas

Arabie saoudite: les femmes commencent à prendre le volant Empty Arabie saoudite: les femmes commencent à prendre le volant

Message par Esculape le Ven 17 Juin 2011 - 11:42

les Saoudiennes ont timidement répondu vendredi à l'appel lancé par des militantes pour défier l'interdiction pour les femmes de conduire, prenant le volant dans des villes du royaume sans incident majeur.


Jusqu'en début d'après-midi, les correspondants et photographes de l'AFP n'ont pas vu de femmes conduire mais plusieurs témoignages ont été postés sur les réseaux sociaux, dont une vidéo sur Youtube d'une femme ayant pris le volant.
"Nous revenons du supermarché. Ma femme a décidé de commencer la journée en prenant le volant à l'aller et au retour", a écrit sur sa page Twitter Tawfiq Alsaif, un éditorialiste.
"Mon épouse, Maha, et moi revenons d'une tournée en voiture de 45 minutes. Elle a conduit dans les rues de Ryad", a rapporté pour sa part Mohammad al-Qahatani, président de l'Association saoudienne des droits civiques et politiques, sur sa page Twitter.
Plusieurs femmes ont indiqué dans des messages publiés sur une page Facebook avoir défié à Ryad, Jeddah ou La Mecque (ouest) l'interdiction de conduire dans le royaume ultraconservateur, seul pays au monde où les femmes n'ont pas le droit de conduire.
L'une d'entre elles a indiqué avoir été arrêtée par un policier à La Mecque qui a confisqué son portable et ceux de ses camarades mais ne les a pas emmenées au poste de police.
Une autre, affirmant être la première Saoudienne à répondre à l'appel à Ryad, a posté sur Youtube une vidéo la montrant en train de conduire à 0H40 (jeudi 21H40 GMT) pour se rendre au supermarché.
Le mouvement pourrait prendre de l'ampleur en début de soirée, vendredi étant le jour de repos hebdomadaire, marqué par la prière en milieu de journée.
La campagne Women2drive, lancée depuis deux mois sur les réseaux sociaux, doit se poursuivre "jusqu'à la publication d'un décret royal autorisant les femmes à conduire", selon la page Facebook des organisateurs.
Les femmes, notamment celles disposant d'un permis étranger, ont été appelées à agir individuellement, contrairement à un défilé de femmes au volant de voitures en 1990 dont les participantes avaient été interpellées.
"Je ne m'attends pas à un mouvement aussi important que ce à quoi on pourrait croire à l'étranger", a déclaré à l'AFP Wajiha al-Hwayder, une militante de la première heure, affirmant que plusieurs femmes avaient pris peur après l'affaire de Manal al-Charif.
Véritable icône de cette campagne, cette jeune informaticienne avait été libérée le 30 mai après avoir été détenue pendant deux semaines pour avoir bravé l'interdiction de conduire et posté sur Youtube une vidéo la montrant au volant.
Dans un communiqué, Amnesty International a appelé les autorités à "cesser de traiter les femmes comme des citoyens de seconde zone et ouvrir les routes du royaume aux femmes conductrices".
"Ne pas permettre aux femmes de prendre le volant est une immense entrave à leur liberté de mouvement et limite leur capacité à mener leurs activités quotidiennes, comme aller au supermarché ou conduire leurs enfants à l'école", a ajouté l'organisation de défense des droits de l'Homme.
Aucune loi n'interdit aux femmes de conduire, mais les autorités se fondent sur un édit religieux (fatwa), promulgué dans le royaume dont les lois s'inspirent d'une version rigoriste de l'islam et invoquent l'opposition des puissants religieux et des milieux conservateurs pour maintenir l'interdiction.
Les femmes doivent engager un chauffeur ou, si elles n'en ont pas les moyens, dépendre du bon vouloir des membres masculins de leur famille.
La campagne a été précédée par un débat dans la presse au cours duquel plusieurs commentateurs libéraux se sont déclarés en faveur des femmes au volant.
Dans le royaume, les femmes sont en outre obligées de sortir complètement voilées et ne peuvent voyager sans autorisation de leur mari ou d'un autre homme de leur famille, ni manger seules au restaurant.

AFP

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Arabie saoudite: les femmes commencent à prendre le volant Empty Re: Arabie saoudite: les femmes commencent à prendre le volant

Message par Esculape le Ven 17 Juin 2011 - 11:42

la belle image des musulmans!!!!!!!!!! nanana... nanana... nanana...

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum