Connexion

Récupérer mon mot de passe

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2802 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est J2SD-TOGO

Nos membres ont posté un total de 62049 messages dans 3466 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 25 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

CONFLIT DE GENERATIONS

 :: campus :: pharm@ctu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONFLIT DE GENERATIONS

Message par MED2000 le Ven 12 Oct 2012 - 6:03

Les vieux pharmaciens de SETIF ne veulent pas que des jeunes partagent avec eux leurs bordereaux ...




Débrayage des pharmaciens privés
Par : Faouzi Senoussaoui

En réponse à l’appel du Syndicat national des pharmaciens, plusieurs pharmacies sont, au grand dam des malades, fermées depuis avant-hier. Les pharmaciens installés s’opposent à une éventuelle décision de la direction de la santé et de la population de la wilaya pour l’octroi d’agréments aux jeunes pharmaciens chômeurs. En effet, la décision d’octroi de nouveaux agréments n’a pas été du goût des anciens pharmaciens. Le fait que des cadres de la direction de la santé aient pensé à satisfaire une partie des demandes d’ouverture d’officines a suscité la colère de certains pharmaciens. Rappelons que près de mille diplômés en pharmacie attendent depuis des années l’ouverture de nouveaux postes d’emploi ou l’octroi de nouveaux agréments. Par ailleurs, le Syndicat des pharmaciens installés et le Conseil de l’ordre voient que la décision de la direction de la santé d’octroyer de nouveaux agréments est non conforme aux textes qui régissent ce créneau. De son côté, le directeur de la santé a affirmé qu’aucune décision d’ouverture de nouvelles officines n’a été prise. Le premier responsable du secteur n’a pas nié qu’un projet ait été soumis pour avis au conseil concernant la possibilité d’ouverture de nouvelles officines. Ces nouveaux postes seront destinés à une infime partie des 610 jeunes pharmaciens au chômage. Le Conseil de l’ordre aurait répondu favorablement à la demande de la DSP. Selon le directeur du secteur, le déclenchement d’une grève de trois jours sans préavis et sans aucun service minimum est illégal. Il est à noter que les pharmaciens chômeurs ou recrutés par leurs aînés dans le cadre du préemploi pour une rémunération de 15 000 DA ont depuis quelques mois tenu des dizaines de sit-in devant le siège de la wilaya pour réclamer l’ouverture de nouveaux postes d’emploi.
Les diplômés interpellent le premier responsable de la wilaya pour appliquer la loi 2 du 21/6/2009, permettant aux DSP et walis d’accorder des agrément.

LIBERTE DU 09/10/12
avatar
MED2000
Tonique

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 31
Localisation : ORAN
Date d'inscription : 05/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: campus :: pharm@ctu

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum