Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2796 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Francois

Nos membres ont posté un total de 62022 messages dans 3436 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54

Alerte sur les pilules de troisième et quatrième génération

 :: campus :: Officine

Aller en bas

Alerte sur les pilules de troisième et quatrième génération  Empty Alerte sur les pilules de troisième et quatrième génération

Message par asiam le Lun 31 Déc 2012 - 5:41

Alerte sur les pilules de troisième et quatrième génération

Le 14 décembre dernier, Marion Larat, 25 ans, a déposé plainte contre le laboratoire Bayer. La jeune femme a été victime d'un AVC qui l'a laissée handicapée à 65% et qu'elle attribue à sa pilule de troisième génération. Lundi 31 décembre, on a appris que le pôle santé publique du tribunal de grande instance de Paris s'était saisi de cette plainte.
Selon les avocats de la jeune femme, Marion devrait être suivie dans sa démarche par une trentaine d'autres personnes, âgées de 17 à 48 ans et ayant subi des AVC, des embolies pulmonaires, des thromboses veineuse ou des phlébites. Les laboratoires Bayer, Schering, Merck et Pfizer devraient être visés par ces plaintes au début du mois de janvier.
C'est donc le pôle santé du TGI qui centralise désormais le dossier et décidera ou non d'ouvrir une enquête préliminaire ou une information judiciaire.

Déjà des mises en garde

L'agence du médicament a déjà émis plusieurs alertes concernant ces pilules qui peuvent chez certaines femmes provoquer des problèmes thrombo-emboliques.
1,5 à 2 millions de femmes en France prennent cette pilule.
La Commission de transparence de la Haute autorité de santé (HAS) a également rendu un rapport faisant état d'un "risque de complications thrombo-veineuses (les phlébites) deux fois plus élevé que chez les femmes sous pilules de 2e génération".
A la mi-septembre, la ministre de Santé, Marisol Touraine, a annoncé la fin du remboursement de ces pilules qui sera effectif en septembre 2013.
asiam
asiam
Régulateur

Féminin Nombre de messages : 47
Localisation : Oran
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: campus :: Officine

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum