Connexion

Récupérer mon mot de passe

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Statistiques
Nous avons 2798 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est TIMIMOUN22

Nos membres ont posté un total de 62023 messages dans 3440 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 33 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 583 le Sam 25 Juil 2015 - 13:54
anipassion.com

Nassreddine Dinet.

 :: La caféte :: culture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nassreddine Dinet.

Message par Esculape le Lun 21 Fév 2011 - 10:13

DINET Etienne

Étienne Dinet - Paris 1861 - 1928 : Peintre Orientaliste


Alphonse-Étienne Dinet est né en 1861 à Paris dans un milieu bourgeois originaire du Loiret.
Son père était avoué près du Tribunal de la Seine, son grand-père, ingénieur, fils d'un procureur du roi à Fontainebleau. Sa mère, Louise Marie Adèle Boucher était elle-même fille d'avoué.

Son passage à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris fut couronné de succès.
Médaille du Salon des Arts plastiques du Palais de l'Industrie (1884) qui lui accorde une bourse pour l'Algérie, pays qu'il avait déjà visité en 1883, il fait alors un grand périple jusqu'à Ouargla et Laghouat.
C'est la découverte décisive et émerveillée du Sud qui va profondément marquer la vie de Dinet. Parmi les œuvres lumineuses rapportées de ce voyage, figure l'admirable vue des«Terrasses de Laghouat» (exposée au Musée National des Beaux-Arts d'Alger).
Et où il resta cette fois cinq ans.
A son retour à Paris en 1889, il présente à l'Exposition Universelle une série de toiles réalisées à Bou-Saâda, ce qui lui vaut une médaille d'argent.
Subjugué par la magnificence du Sud algérien, il entreprend, en 1905, un autre voyage, et s'installera à Bou-Saâda, sa seconde patrie, pour vivre définitivement auprès de ses hôtes et de ses frères.
Jusqu'alors, Dinet avait partagé chacun de ses étés entre cette localité, Biskra et Laghouat. Parlant couramment l'arabe, qu'il avait appris à Paris avec son ami l'orientaliste Paul Leroy, Dinet pénétra plus en avant dans la vie locale grâce à Sliman Ben Ibrahim. Les hommes se rencontrèrent en 1889, et une amitié naquit entre eux pour toute leur vie.

Il participa aux Expositions coloniales 1906 et 1922, et prit une part active aux Salons d'Alger.Il quitta les Artistes Français mais contribua régulièrement aux Salons de la Société de Peintures Orientalistes dont il était un membre important.

Avec l'aide de son ami Sliman, il parcourt le désert et se familiarise avec les tribus nomades et bédouines, découvrant la tradition arabo-berbère. Ce qui le poussera à aimer puis à se convertir à l'Islam en 1913 en devenant Nasr-Ed-Dine Dini et en 1929 après le pèlerinage à la Mecque : Hadj-Nasr-Ed-Dine Dini.

Après la Première Guerre mondiale, sa technique se relâcha, avec des coloris acides, roses, turquoises, mauves et bleus. De nombreux tableaux, surtout de jeunes filles, trahissaient la prétention et la facilité. Dinet est alors peu apprécié en France, où l'on jugeait son style trop académique, mais les Français d'Algérie continuaient à l'avoir en haute estime.




Tombeau de E.DINET

Après le pèlerinage à La Mecque accomplit le 2 avril 1929, il meurt Le 24 décembre de la même année à Paris sans avoir pu rentrer à Alger où il avait une villa depuis 1924. Un service fut célébré à la Mosquée de Paris, avant l'inhumation à Bou-Saâda, dans la kouba funéraire qu'il s'était fait construire.



Durant les années trente, la création d'un musée Dinet à Alger fut envisagée, malgré quelques différends entre Sliman, dont Dinet avait fait son fils adoptif, et Jeanne, sa sœur dévouée mais un peu envahissante.

Actuellement, on étudie un musée à Bou-Saâda.

Bien que Dinet soit toujours apprécié en Algérie, il fut malgré sa célébrité passée, vite totalement oublié en France.
Les rares œuvres qui se présentaient sur le marché se vendaient pour une bouchée de pain.
Ce n'est que dans les années 70 qu'on commença à voir apparaître assez fréquemment huiles, pastels et aquarelles.

Il figure maintenant parmi les Orientalistes les plus recherchés.

Ses œuvres

Vue aérienne de la palmeraie, Laghouat
La palmeraie
Femme tenant sa tête entre les mains
Visage de femme arabe
Palmiers
Portrait de Sloughi
Source dans l'Oasis/Abdel Ghourem et Nour el Ain
Fillettes regardant une fête du haut d'une terrasse
Le Caire, brumes poussières et fumées du matin
Fillettes de Bou-Saâda dansant
Jeunes filles se balançant entre les palmiers
Tête d'arabe
Rue à Bou Saâda
Étude de portrait d'homme
Mère et enfant sur le rocher
Portrait d'un gamin coiffé d'une chechia
Esclave d'Amour et Lumière des Yeux (musée d'Orsay, Paris)

..
Bibliographie

Il publie une série de livres chez l'éditeur parisien Henri Piazza, achetés en souscription par les bibliophiles :
- Antar (1898)
- Le Printemps des cœurs (1902)
- Mirages ((1906)
- Le Désert (1911)
- Kadra ((1926)
- La vie de Mohammed (1918)
Les Orientalistes, peintres voyageurs de Lynne Thornton A.C.R Editions
La vie et l'œuvre de Dinet de Koudir Benchikou et Denise Brahimi A.C.R Editions
Étienne Dinet Le grand soleil du Sud Revue P.N.H.A n°75 Éditions du Grand Sud - 34070 Montpellier


Dernière modification de cette page le 2 mars 2009 à 20:09.
Cette page a été consultée 5 775 fois. Politique de con

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nassreddine Dinet.

Message par khadidja le Lun 21 Fév 2011 - 14:28

merci beaucoup esculape pour le partage!!!
il a eu une vie bien remplie,a fait le bon choix en choisissant l'islam et avait beaucoup de chance de faire le pèlerinage avant sa mort.
ellah yarahmo inchallah!!!

khadidja
Panacée

Féminin Nombre de messages : 1583
Localisation : Oran
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nassreddine Dinet.

Message par Esculape le Mar 22 Fév 2011 - 4:23

C'est un bon exemple.Nassreddine a été un bon musulman!!!!!!!

Esculape
Panacée

Masculin Nombre de messages : 5488
Localisation : oran
Date d'inscription : 14/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nassreddine Dinet.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: La caféte :: culture

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum